mardi 25 octobre 2011

Si le collectif "Droite populaire" commençait par déposer un projet de loi visant à supprimer 20 % de parlementaires à l'Assemblée Nationale, au Sénat et au Parlement européen, ce serait un retour à un début de crédibilité auprès des citoyens-électeurs...

Lien ajouté le 26 octobre 2011 à 13h57'
http://zen49.blogspot.com/2011/10/qui-etes-vous-alors-loncle-arthur-de.html


Pour la campagne Présidentielle 2012, l'UMP a adopté la course après Marine Le Pen, c'est qui qui va la gagner ?. Les paris sont ouverts...
Photo montage
Meunier tu dors, ton moulin est en panne. Il y a bien longtemps que Mme Le Pen l'avait proposé. Il va falloir à l'UMP beaucoup de fond et de souffle pour courir après le FN...!.

" Minimum vieillesse : 67 députés UMP veulent exclure les étrangers hors UE "

" Le député UMP Philippe Meunier, co-fondateur du collectif "Droite populaire", veut réserver l'Allocation de solidarité aux personnes âgées aux "Français, européens et ressortissants étrangers ayant combattu pour la France", via un amendement, cosigné par 67 députés, au projet de budget de la Sécu....

..."L'objectif de cet amendement est de rétablir l'équité et de mettre fin à cette injustice qui permet, aujourd'hui, à un étranger hors Union européenne de bénéficier du minimum vieillesse sans jamais avoir travaillé et cotisé sur le territoire national", écrit dans un communiqué M. Meunier, dont l'amendement est co-signé par 67 de ses collègues UMP.....AFP

Minimum vieillesse: 67 députés UMP veulent exclure les étrangers hors UE

http://www.boursorama.com/actualites/minimum-vieillesse-67-deputes-ump-veulent-exclure-les-etrangers-hors-ue-892520d41199e3548ba2e7feaf712cef#.Tqa9j7rBFO8.blogger

http://zen49.blogspot.com/
Courriel : fevrieralain@hotmail.fr

8 commentaires:

Anonyme a dit…

http://ettuttiquanti.blogspot.com/2009/05/bertelsmann-un-empire-des-medias-et-une.html

" Présentation de l'éditeur
Lorsqu'on parle d'un " think tank ", on pense tout de suite à une institution américaine. On ignore souvent la puissance des fondations allemandes et leur capacité d'influence sur les politiques définies au sein de la communauté euroatlantique.

Tel est le cas de la Fondation Bertelsmann, adossée à la grande entreprise du secteur de l'édition et des médias. Forte de plus de 300 collaborateurs, la Fondation est capable d'intervenir sur tous les grands sujets qui intéressent les acteurs de la mondialisation. Outre un engagement dans le domaine de la santé, il est peu de débats concernant l'avenir de l'Union européenne auxquels elle n'ait pas imprimé sa marque."

zen a dit…

Quand on a rien dire, on cause toujours beaucoup, la preuve

Le jour de la naissance de Dalhia-Djulia Sarkozy, la présentatrice du journal de France Inter, Claire Servajean, a consacré un tiers de son 13 heures à «bébé-sarko », soit 11'27'' !. Alors que cette présentatrice avait débuté son journal par ces mots : "Pour le moment, on ne sait pas grand chose de cet enfant, si ce n'est que c'est une petite file et qu'elle pourrait bien porter un nom de fleur."

Le CSA va être satisfait, France-Inter joue le jeu du rééquilibrage du temps de parole pour l'UMP et la présidence française -franco-allemande

http://www.arretsurimages.net/vite.php?id=12305

Anonyme a dit…

La plus grande ferme solaire de France a été inaugurée le 13 octobre sur le plateau des Mées dans les Alpes de Haute-Provence. Elle rassemble un total de 200 hectares de panneaux et 90 mégawatts de puissance installée. Répartie sur 70 ha de friches agricoles, elle est composée de 112 780 panneaux fournis par le producteur chinois Suntech et installés par la filiale énergie de Siemens France.
UNE PRODUCTION CHINOISE INSTALLÉE PAR UNE SOCIETE ALLEMANDE...à méditer !!!

Anonyme a dit…

Tocqueville Magazine
LE FLASH
LUNDI 24 OCTOBRE 2011

" FILLON : LE GRAND DERAPAGE "
...

LIBERER PAR LE MARCHÉ

Dans ce contexte, la crise a encore de beaux jours devant elle. Pourtant, le chemin qui conduit à la prospérité pour tous est bien balisé et nous l'avons souvent tracé. Une des conditions est que les acteurs au sommet se dépouillent des oripeaux du socialisme et qu'ils rendent la parole aux peuples par le truchement du marché.

Au moment même où François Fillon s'exprimait sur France 2, chacun savait que très bientôt il ne serait plus Premier Ministre. Il va rentrer dans la liste des anciens Premiers Ministres dont le statut princier est bien connu et contribue à due concurrence à la perte de la richesse nationale. Il existe ainsi, toutes catégories confondues, un groupe de prédateurs publics d'environ 5 000 personnes qui tirent richesse et gloire du système. A examiner les faux théorèmes conduisant au grand dérapage, l'on comprend que personne parmi elles n'aient envie de prendre courageusement le chemin de la vérité qui serait richesse pour tous et rigueur pour elles.


Michel de PONCINS

Anonyme a dit…

La démocratie a un coût c'est une évidence mais aujourd'hui nos élus sont-ils responsables en s'attribuant de telles largesses en période de crise de la dette ? Ce n'est pas 1 fonctionnaire sur 2 qu'il faut ne pas remplacer c'est 1 élu sur 2 et liberer chaque citoyen en imposant la proportionnelle au parlement.

Anonyme a dit…

Vous êtes un ménage pour améliorer votre maison vous emprunter à 10 % et votre voisin à 2%. Dans 20 ans qui aura la plus belle maison ?
Réponse : vous n'avez pu rembourser votre dette et c'est votre voisin qui est devenu propriétaire de votre maison.
C'est tout simple la crise de la dette.

zen a dit…

Jean-Jacques Bourdin : « Sarkozy à la TV: Colère !, s’est-il indigné sur Twitter. Il choisit les journalistes, son ami Lagardère produit. A quel prix ?

Inimaginable ailleurs. En Russie peut-être ! » .

" Si tu ne viens pas à Lagardère, Lagardère ira à toi ! ... où il est dit que si Mahomet ne va pas à la montagne, la montagne viendra à Mahomet "

Un inconnu écrit " Il est souvent fait allusion à cette phrase qui elle-même fait allusion au Coran où il est dit que si Mahomet ne va pas à la montagne, la montagne viendra à Mahomet. Elle figure dans le roman de Paul Féval Le Bossu ou le Petit Parisien (1858) et fut rendue célèbre par l'adaptation théâtrale de ce roman faite avec la collaboration d'Anicet Bourgeois et publiée en 1862. Lagardère jurait de venger Nevers tué par son cousin Gonzague et le blesse à la main de manière à pouvoir le retrouver. Gonzague voulant s'emparer de la fille de Nevers que protège le généreux Lagardère, celui-ci l'avertit solennellement : « Viens donc la chercher derrière mon épée, ta main gardera ma marque, et, quand il sera temps, si tu ne viens pas à Lagardère, Lagardère ira à toi ! » Cette formule est parfois utilisée quand on veut évoquer l'idée d'une ferme résolution." Inconnu

Alain Février

Rita d'Audiard a dit…

Eiffage est à tous les coins de rue des grandes villes. On veut nous faire croire que ces parties fines seraient une spécialité Lilloise, "faut pas prendre les enfants du bon dieu pour des carnards sauvages !" Rita va balancé

" David Roquet, directeur d'une filiale du groupe de BTP Eiffage, mis en examen pour proxénétisme aggravé dans l'affaire du Carlton de Lille, a accusé aujourd'hui Eiffage d'être au courant des "parties fines" et d'en avoir financé certaines, selon son avocat Me Eric Dupond-Moretti. La direction du groupe a dénoncé des "accusations sans fondement".Le Figaro