mardi 28 février 2012

Toute une journée médiatisée autour des pauvres salariés qui gagnent plus d'un million d'euros par an !.

" La Bougie du Sapeur N°9..."
Pressez-vous de l'acheter, autrement, il vous faudra attendre 2016 !
Bravo monsieur Hollande, votre proposition de taxer, par patriotisme, les salariés qui gagnent plus d'un million d'euros par an, c'est courageux de votre part et, tout à fait juste et honnête, en période de grave crise financière et sociale.
Journée médiatique de journalistes et de commentateurs outrés et scandalisés parce que 10 à 15 milles nantis verraient leur revenu salarial taxé à 75 % au-dessus d' un seuil d'un million d'€uros par année fiscale !.
François Bayrou sur BFMTV a qualifié la proposition fiscale de Hollande de " Déconomètre " !. Celles et ceux qui l'ont suivi en 2006-2007-2008, ils constateront qu'il déconne une fois de plus !., Cet ex-baron de l'UDF ne représentera jamais le peuple de France. Comme il l'avait fait aux élections municipales de 2008, il s'agenouillera devant les personnalités du MoDem qui rallieront les listes de l'UMP !.

Fermez les yeux, bande de gribouilleurs ignorants, avez-vous oublié que plus de dix millions de smicards français gagnent moins de 13 000 euros net par an !. Il leur faudra travailler plus de 70 ans pour espérer gagner un million d'€uros !. Vous, journalistes qui êtes les premiers à vous émouvoir devant les victimes de la précarité et de la misère, ressaissez-vous !. La solidarité nationale en période de très grave crise financière et morale, elle doit jouer totalement.
Si François Bayrou a peur que ces salariés nantis mettent leur argent dans les paradis fiscaux, il faut les en empêcher et les taxer à la source.  Effarant d'entendre sur une télévision, un candidat à la  présidentielle avouer son impuissance devant cette situation, pourquoi se présente-t-il ?.
http://zen49.blogspot.com/
Courriel : fevrieralain@hotmail.fr

lundi 27 février 2012

" Il y a loin de la coupe aux lèvres " dit le proverbe

 NO  COMMENT !

Peuples européens, ne vous y trompez pas. Ce qui se passe en Grèce, actuellement, demain c'est vous qui en subirer le même sort. La Commission européenne, la BCE, vos députés européens, le FMI, vos gouvernants, ce sont eux les responsables de cette gabegie économique, financière et sociale. Vous dire la vérité de ce qui va vous arriver, ils en sont incapables !. Ils vous ont tellement menti !.


La France est en bonne voie pour rejoindre le club très ouvert des ETATS qui ont crevé le plafond des 100% d'endettement : Grèce, Etats-Unis, Espagne, Italie, Belgique, Portugal, Royaume-Unis, Suède, Islande, Irlande, Autriche

À ce rythme là, la dette de l'ETAT français dépassera 1es 100% du PIB à fin 2012.

Qui va venir au secours de la France en janvier 2013 ?

Chaque jour, la France emprunte plus de 500 000 000 [ + de 500 millions d'€uros par jour }].

La dette publique de l'ETAT dépasse le 1 700 000 000.000 [ 1 700 milliards d'€uros].

L'ETAT rembourse un million d'€uros aujourd'hui ; combien remboursera-t-il dans 10, 20, 30, 40 ou 50 ans ?.

Selon les critères retenus :

croissance et inflation faible, le remboursement de la dette d'un ETAT doublera ou triplera

croissance en dents de scie, voire en décélération rapide dans les pays asiatiques, associée à une forte inflation, le remboursement de la dette d'un ETAT pourra s'élever de cinq à dix fois.

Assemblée Nationale - Palais Bourbon

Ils ont pillé la France. Ils ont participé à la débâcle financière des pays de la zone euro-mark. Ils voudraient terminer leur sale boulot, en sollicitant vos suffrages, en juin prochain pour la France !.



http://zen49.blogspot.com/
Courriel : fevrieralain@hotmail.fr

jeudi 23 février 2012

Avoir 16 ans, aujourd'hui, dans une société qui se cherche un avenir, c'est profiter de sa jeunesse et, développer son esprit critique.

Alexandrins dans l'air du temps pour les 17 ans d'Elise

Baby-boomer a-t-il mangé son blé en herbe ?
Ces trente glorieuses se sont passées sur le pavé
Syndicats, politiques usant de ce proverbe,
« Crier famine sur un tas de blé ». Est-ce osé ?.

Un bac en 2012, l'année de ses seize ans,
Bonheur de lycéenne et fierté familiale,
Un véritable espoir devant une telle pagaille,
On compte sur toi Elise, pour qu'au fil des ans,
Ton bagage étoffé d'expériences diverses,
Puisse, un jour, effacer toutes ces controverses.

Ce traité de Lisbonne, urgence républicaine,
Ce pouvoir arbitraire qui conduit à la haine,
Il faut s'en séparer par un référendum
L'éloquence bruxelloise, un vrai capharnaüm
Qui plonge notre europe dans un plein désarroi.

Zone euro, euro-mark, ne sont pas des remèdes
Pour redonner vigueur et un avenir meilleur
A toute notre jeunesse qui se trouve aux abois.
Corruption de bas en haut, à l'aide Archimède
A Syracuse, mise en échec des receleurs.
En zone euro, il faut revoir « l'Esprit des lois »

Nous faut-il regretter l'ironique Montesquieu,
Qui attaquait les inquisiteurs espagnols,
Aussi les portuguais pour leur intolérance.
Voltaire, le réformiste du point de vue religieux
Pour mettre fin aux abus dont souffre la France.
16 ans, il faut savoir garder l'esprit frivole !.

Joyeux anniversaire Elise,


« J'aimerais avoir seize ans aujourd'hui
Découvrir le jour et la nuit
Avoir la vie dont je rêvais
Mais en sachant ce que je sais »
Extraits de la chanson de Mister Eddy Mitchell

Pensées de Jules Renard pour conclure :

" Je ne désire rien du passé, Je ne compte plus sur l'avenir. Le présent me suffit. Je suis un homme heureux, car j'ai renoncé au bonheur ".....


Un message à nos élites politiques énormément critiquées ces temps-ci :

" Si l'argent ne fait pas le bonheur... rendez-le ". A bon entendeur....

Courriel privé : fevrieralain@hotmail.fr

lundi 20 février 2012

Impossible de ne pas afficher l' intégralité du commentaire de Michel de Poncins. Il mérite toute votre attention...

Cette nuit, la commission européenne, la BCE, les banques européennes et le FMI, ils sont tous là, autour de la table de Bruxelles pour boucler le deuxième plan de sauvetage de la Grèce !. On devrait dire pour écraser, un peu plus encore, le peuple grec !.
Tocqueville Magazine
LE FLASH

LUNDI 20 FEVRIER 2012

L'ASSASSINAT DU PEUPLE GREC

« C'est à un véritable assassinat auquel le monde entier assiste médusé, accompagné d’une véritable humiliation pour ce peuple, la police anti-émeute le matraquant sans pitié. Le meurtre est organisé et, même, célébré par un groupe de gens hétéroclites, sous le vocable imprécis et abusif de « communauté internationale ». Ses membres ont toutefois des points communs, le plus important étant leur adhésion à la démocratie, ce qui ne les gêne pas du tout pour bafouer la démocratie grecque à l'occasion de ces terribles évènements.


Il s’ensuit qu'une fois encore, une rallonge, peut-être pas la dernière, va être accordée par l'Europe qui a déjà déversé beaucoup de milliards dans ce trou sans fond. Personne ne connaît exactement les chiffres qui bougent tous les jours au hasard des négociations. Il est question, pourtant, de 130 milliards s’ajoutant à bien d'autres qui ont déjà été prêtés. C’est en fait une inondation d'argent qui n'existe pas et est créé ex nihilo pour les besoins de la cause.


Ces milliards quels qu'ils soient sont des prêts ; le pays exsangue se ficelle donc par des intérêts condamnant tout effort de redressement. Les prêteurs, États ou Europe, auront de faux bilans avec à leur actif des créances pourries aussitôt que nées.


LES COUPABLES


En premier lieu se trouvent les politiques grecs qui au sommet appartiennent à quelques familles ennemies-amies se partageant le pouvoir depuis des lustres et exploitant le pays au profit de leur clan. Les privilégiés qui bénéficient de leur soutien échappent à l'impôt et placent leurs actifs dans des paradis administratifs et fiscaux. Le résultat est que l'État n'obtient pas d'impôts des riches et doit frapper les classes moyennes. Le pays est, simultanément, soumis à un socialisme extrêmement tatillon quelle que soit la couleur apparente des gouvernements. Le produit de ces deux facteurs est que l'économie grecque se traîne depuis longtemps alors que l'ingéniosité des Grecs est célèbre dans le monde entier et ne peut s'épanouir normalement. Il en est résulté l'océan de dettes qui justement conduit au drame actuel.


Le FMI est largement responsable. Ce FMI, sous la direction de DSK, a bâti une méthode d'intervention qui a eu des effets médiocres et parfois désastreux dans beaucoup de pays faisant appel à lui. Christine Lagarde a suivi sans barguigner les mauvaises pratiques de DSK !


L'Europe avec, à sa tête, le couple franco-allemand porte une lourde responsabilité. N'oublions pas que les acteurs principaux de cette Europe ont l'œil rivé sur leurs échéances électorales, le sort cruel du peuple grec ne leur important guère.

LES PRETEXTES


Les prétextes invoqués n'ont pas manqué. Le principal était que l'Europe ne puisse admettre qu'un pays de la zone euro et membre de la CEE fasse défaut, quelque soit l'immensité des dettes créés par les prédateurs locaux. Se trouvait aussi affiché le souci de protéger les banques européennes. Ces banques, qui ont accordé des prêts d'une façon aventureuse, ont, d'ailleurs, reconnu leur faute, ayant provisionné les mauvaises créances grecques. Ce raisonnement ne pourrait qu'encourager les mêmes à prêter avec légèreté à d'autres pays en danger.


Autre prétexte, la fausse idéologie européenne. La doctrine officielle est qu'il faut sauver l'euro, lequel n'est qu'un appendice de l'édifice européen ; lors de la création de cette monnaie unique maints analystes avaient prévu qu'elle était vouée à l'éclatement et nous n'en sommes pas loin.

Derrière l'euro se profile l'objectif fondamental de sauver l'Europe. Selon la propagande, l'édifice européen, qui n'en finit pas de se bâtir, serait l'horizon indépassable d'un continent de 500 millions d'habitants. C'est vraiment de la propagande, car maints signe, s'exprimant parfois dans les urnes, montrent que les peuples sont très réticents.


Nous avons souvent montré que l'hydre européenne et son extension permanente ne s'expliquent que par la voracité financière des eurocrates, leur nombre est si grand qu'il est impossible de les dénombrer vraiment. Le prix à payer pour cette cupidité est la ruine pour le continent par les impôts nécessaires et le déluge de lois imposées par l'Europe. Cette ruine se manifeste par la panne de croissance, même si de temps à autre une amélioration survient, ce qui est le cas pour l'année 2011 en France.


Un autre prétexte invoqué est le jugement des marchés. Ceux-ci ne supporteraient pas que la Grèce fasse défaut. Le plus surprenant dans ces péripéties est que les marchés saluent en général favorablement les actions engagées pour sauver la Grèce, comme les « hauts » et les « bas » quotidiens le montrent. Les politiques du sommet ne s'aperçoivent pas ou ne veulent pas voir que les marchés commencent toujours par porter un jugement hâtif. Plus tard vient le jugement définitif et il risque d'être dramatique au vu du champ de ruines qui va en résulter.

DES EFFETS DEVASTATEURS

Les effets dévastateurs ne vont pas tarder à émerger.


Indépendamment de l'assassinat programmé du peuple grec, se trouve la destruction de sa propre richesse : or, industrieux comme il est, il n'y a aucune raison que l'économie de l'Europe se prive de ses potentialités.


Derrière se profile le risque que d'autres pays comme le Portugal et l'Espagne soient à leur tour emportés dans la tourmente. Quant à la France, le premier ministre, François Fillon, a dit qu'elle était en faillite ; la charge insupportable de la Grèce ne peut qu'aggraver sa situation.


Pour prétendument l'aider, les politiques creusent la ruine de l'Europe par les impôts ou l'endettement qui en résulteront.


L'Europe est jugée dans la planète économique mondiale comme un « homme malade », sans d'ailleurs que les analystes en perçoivent bien les raisons profondes. Or, dans des marchés de plus en plus élargis, la pauvreté relative des uns nuit à la richesse des autres. Le capitalisme veut que la richesse ne soit nullement un gâteau fini que l'on se dispute pour avoir une plus grande part : la richesse globale est une construction et la richesse des uns rejaillit sur celle des autres ; la pauvreté fait de même dans l'autre sens.


Enfin, la Grèce affectant surtout l'Europe, nous observons avec tristesse que la Chine, pourtant encore communiste, vient à notre secours.


La conclusion est qu'il ne fallait surtout pas aider la Grèce. En l'aidant les politiques européens ont enfoncé et la Grèce et l'Europe. Si elle n'avait pas été aidée, elle aurait fait défaut depuis longtemps. C'est arrivé à d'autres pays lesquels ont brillamment rejaillit de leurs cendres. »

Michel de Poncins

http://zen49.blogspot.com/
Courriel : fevrieralain@hotmail.fr

dimanche 19 février 2012

Nicolas Sarkozy dit qu'il aurait changé !. Pourquoi pas d' autres candidat(e)s n'auraient-ils pas changé, elles ou eux aussi ?.


    « Des chercheurs qui cherchent, on en trouve. Des chercheurs qui trouvent, on en cherche ». Dixit le Général de Gaulle.
    Claude Allègre, invité d'Europe-Sarko-1, ce dimanche !

    Claude Guéant, pardon Claude Allègre, ancien ministre de l'Education et « chercheur de son état ...» qui disait déjà en 2009 : "Je voterais sans hésitation pour l'UMP aux européennes", pourquoi s'étonner qu'il votera Sarkozy en 2012 ?. C'est un expert en « conneries médiatiques » sur le réchauffement climatique !. Ce mammouth politico-scientifique sur le déclin, de passage à Nantes en 2010, il l'avait déjà prouvé avec une certaine aisance dans le mélange des genres !. L'entendre confondre « L'imposture médiatique » avec « L’imposture climatique » et d'ajouter comme si ça ne suffisait pas : « Je pourrais peut-être un jour écrire l’imposture médiatique ».

    Puisque cette information intéresse tellement les médias "sarkoland", retrouvez sur ce lien de quoi amuser la galerie : http://www.planet.fr/dossiers-de-la-redaction-les-plus-gros-derapages-nos-ministres.164696.1466.html

    Rien ne vaut ces quelques petites phrases [ tirées de leur contexte ] pour faire venir l'eau à la bouche :

    François Barouin :

    Le 8 novembre dernier, François Barouin accuse les socialistes d'avoir pris le pouvoir par « effraction » en 1997, lorsque, du fait de la dissolution de l’Assemblée et d’élections très défavorables à la droite,

    Thierry Mariani :

    « Pourquoi l'islam ? Cela relève d'une politique de clarté. Les autres religions ne posent pas de problèmes. Ce ne sont pas le catholicisme, le protestantisme ou le judaïsme qui posent des problèmes »
    Nadine Morano :

    « Une pizza très spécifique politique » la pizza DSK » nappée de « sauce béchamel »....« Ce que je veux d'un jeune français musulman, c'est qu'il aime la France, qu'il travaille, qu'il ne parle pas verlan et qu'il ne mette pas sa casquette à l'envers »

    François Fillon :

    « Je pense que cette dame [Eva Joly] n'a pas une culture très ancienne de la tradition française, de l'histoire française et des valeurs françaises »,« L’institution du mariage a un objectif qui est celui de la sécurisation des enfants. C’est un objectif qui ne me paraît pas compatible avec les couples homosexuels »

    Claude Guéant :

    "toutes les civilisations ne se valent pas",

    « Les deux tiers des échecs scolaires, c'est l'échec d'enfants d'immigrés » « Les Français, à force d’immigration incontrôlée, ont parfois le sentiment de ne plus être chez eux »
    « Le nombre de musulmans pose problème »



    OCEANO NOX

    " Ô combien de marins, combien de capitaines
    Qui sont partis joyeux pour des courses lointaines,
    Dans ce morne horizon se sont évanouis !
    Combien ont disparu, dure et triste fortune !
    Dans une mer sans fond, par une nuit sans lune,
    Sous l'aveugle océan à jamais enfouis !
    Combien de patrons morts avec leurs équipages !
    L'ouragan de leur vie a pris toutes les pages
    Et d'un souffle il a tout dispersé sur les flots !
    Nul ne saura leur fin dans l'abîme plongée.
    Chaque vague en passant d'un butin s'est chargée ;
    L'une a saisi l'esquif, l'autre les matelots !..."
    Victor Hugo vous aurait rendu hommage, peuple de la Grèce d'en bas !. 
     A2, Capture d'écran 8. 01.2011- "On est pas couché"
Ce dimanche 19.02.12, sur Europe 1 à 11H55, Laurent Ruquier qui ne voulait pas être interrogé sur Marine Le Pen, il a tout de même dit " sa vérité " : " Si vous ne voulez pas voter Hollande ou Sarkozy, votez Bayrou car Marine Le Pen n'a aucune chance ...." !. Serait-il,  lui aussi, un nouvel adepte des Claude....?.

Pourquoi certains médias, certains journalistes, certaines personnalités politiques auraient-ils le droit de faire dans la provocation et dans la caricature et, pas le citoyen lambda....?.

http://zen49.blogspot.com/
Courriel : fevrieralain@hotmail.fr

samedi 18 février 2012

Heureusement qu'il y a RTL, la première radio de France et BFM pour relever la corporation des journalistes politiques !


Référendum de 2005, les français avaient dit non à la Constitution Européenne à 55 %. Sarkozy, son gouvernement, le NC et quelques parlementaires de droite et de gauche [ que vous retrouverez aux législatives de juin 2012 ], ils avaient bafoué le vote des citoyens-électeurs français en 2008 !.

Ce samedi, en début d'après midi, sur une radio-sarko, il fallait les entendre ces 4 smicards du journalisme qui critiquaient les rémunérations de leurs grands patrons, une vraie bosse de rire, les propos de ce Char le ville neuve et ce de J'ai rare car R où !. Robe R na mias, connaissant les royal "tie for to" a fait dans la dis crêt sion. Tout acquis à la cause des pauvres élyséens, ces grandes "voix" ont marqué toute leur affection nerveuse à Marine Le Pen. !.

(Photo montage) N.K.M. -  M. Le Pen
J'ai rare car R où !, Char le ville neuve !, Robe R na mi as !, Miche L Cote A+++ !, les grands coups tordus des grands soutiens de Sarkoland-Europe Huns, ils devraient la jouer fine pour le parti qu'ils soutiennent aveuglément !. A moins que les sondages soient leur crédo, un miracle est à espérer pour eux. Marine Le Pen dépassera les 20 %, en partie grâce aux allégations des grands soutiens de Sarkoland-Europe Huns !.

Summum jus, summa injuria

Avec la hausse de la fiscalité locale, les collectivités locales vont encaisser 1 milliard d’euros supplémentaire.
En 2012, grâce à un relèvement des bases fiscales, les collectivités locales vont encaisser 1 milliard d’euros supplémentaire.
Les seules taxes foncières et d’ habitation payées par les ménages devraient rapporter 600 millions d’euros de plus qu’en 2011.
source: le canard enchainé
http://www.impots-economie.com/1-milliard-supplementaire-dans-les-caisses-des-collectivites/

http://zen49.blogspot.com/
Courriel : fevrieralain@hotmail.fr

jeudi 16 février 2012

Affiches électorales en vrac, en réintégrant l'Otan de son propre chef, en bafouant la consulation des français de 2005, le président Sarkozy retrouverait des valeurs au référendum !. De qui se moque-t-on ?.

DUR, DUr, Dur de trouver un slogan de campagne pour une réélection présidentielle !
Affiche campagne présidentielle 2012


Le NON à presque 55% en 2005, au Traité Européen  !


En 1986, La cohabitation Mitterrand-Chirac s'installe dans la réciprocité du respect et de la dignité.Dans son livre « MEMOIRES 1 », Jacques Chirac et François Mitterrand définissent deux principes : « le respect du verdict populaire et le respect de la Constitution, en particulier le respect des prérogatives du Président. Nous avons deux priorités : l'emploi et la sécurité »...

On veut bien jeter par les fenêtres de la BCE, des centaines de milliards d'euros pour « sauver » ou plutôt pour noyer la Grèce aujourd'hui, puis demain ce sera le tour du Portugal, de l'Italie, de l'Espagne, de la France, de la Belgique, de l'Irlande....On a modifié la Constitution Française !. Monsieur le Président Sarkozy et son premier ministre, François Fillon ont détruit la confiance des citoyens français en ne respectant pas le verdict populaire exprimé en 2005. Merkel avec l'assentiment de Sarkozy, le chaperonnerait-elle ?..

Pendant cinq années, Nicolas Sarkozy s'est permis de décider à la place du peuple de France. Résultat, il  s'est montré trop docile au diktat allemand  !. 

La matière grise des nombreuses grosses têtes de Matignon et de l'Elysée, a-t-elle été l'oubliée d'une règle fondamentale : c'est que pour consommer, il faut avoir de l'argent à dépenser.  
Les Photos sont de Wilkipedia.
http://zen49.blogspot.com/
Courriel : fevrieralain@hotmail.fr

mercredi 15 février 2012

Un président qui se représidentialise pour mieux plumer son peuple...! " Il faut que la voix des hommes sans voix empêche les puissants de dormir " Abbé Pierre


Ce sera donc à la Saint Claude
que la situation devient drôle.
Une candidature annoncée
Qui n'est certainement pas désirée
Par une forte majorité...!


Au 20 H de Teuf - Teuf - UN 

Fera-t-il mieux que Le Page ?.

Son parti politique, l'UMP,

Impuissant à tourner la page,

Personne pour brasser le pétrin,

Trop p'tits, les Fillon et Copé 

" Les Hommes politiques ne connaissent la misère que par les statistiques. On ne pleure pas devant des chiffres " L'Abbé Pierre.

Petit retour en arrière :

http://zen49.blogspot.com/
Courriel privé : fevrieralain@hotmail.fr

mardi 14 février 2012

La zone euro sous tutelle financière du FMI et bientôt des chinois, 1978, Michel Debré dénonçait des supercheries - Près de 32.000 emplois détruits au 4ème trimestre.Triple Aaa...

Au Sommet UE-Chine à Pékin.du 14 février 2012
Le président de l'UE Herman Van Rompuy et le président d e la Commission européenne José Manuel Barroso sont-ils aller chercher l'aide de la Chine pour essayer de sortir la zone euro d'un gigantesque surendettement qu'ils ont organisé
Par la voix du Premier ministre chinois Wen Jiabao : «....La Chine a indiqué à plusieurs reprises sa volonté de participer au Fonds européen de stabilité financière (FESF), puis au Mécanisme européen de stabilité (MES), qui doit être mis en place en juillet......»
Sources : http://www.boursorama.com/actualites/crise-de-la-dette-la-chine-se-dit-prete-a-davantage-aider-l-europe-1234f5266296eae864161a7ed3258c4f

Au sujet des élections européennes, en juin 1978, Michel Debré avait vu juste lorsqu'il disait : " Il va nous falloir ouvrir les yeux des aveugles face au projet et dénoncer les supercheries "

" [...] Nul n'ose, si ce n'est moi ( et je dois dire aussi les plus hauts magistrats de Grande-Bretagne ), dénoncer les empiètements de la Commission de Bruxelles en des domaines qui ne sont pas les siens et les théories juridiques sur le développement du droit communautaire, qui s'apparentent à une violation des principes du droit international. [...] "

" Face au projet d'Assemblée européenne élue au suffrage universel, il va nous falloir ouvrir les yeux des aveugles et dénoncer les supercheries. [...] "

" Il se trouve que la future Assemblée est déjà nommée " Parlement ", ce qui n'est pas prévu par le traité ; que la future Assemblée sera maîtresse de ses sessions ; qu'elle sera maîtresse de son ordre du jour, c'est à dire qu'elle votera sur tout ce qu'il lui plaira de voter  ; qu'enfin n'a pas été abrogée la disposition qui permet à l'Assemblée de mettre en cause la responsabilité de la Commission, ce qui donne à celle-ci le caractère d'un gouvernement de super Etat. On ne fera croire à personne, je dis bien à personne, qu'une Assemblée, ainsi livrée à elle-même, respectera les limites juridiques qu'affirme notre gouvernement ! ". 

Qu'on nous explique pourquoi la dictature européenne était déjà installée avant même la première élection des députés européens au suffrage universel ?.

Si seulement, l'ancien premier ministre du Général de Gaulle avait trouvé l'écho nécessaire à ses interrogations, on en serait pas là aujourd'hui !.
" Si nous devons approuver certaines des affirmations sincères du gouvernement, nous devons souligner, sans cesse, à quel point les orientations de son action, fussent-elles courageuses, demeurent au-dessous des exigences de notre pays [...] A tous ceux qui entendent demeurer à la pointe du combat national, il convient de dire que le destin et la liberté du peuple français imposent un bien plus grand sérieux dans la politique intérieure [...] Que la France tienne son rang. C'est de cette exigence que je suis venu vous parler aujourd'hui.". Michel Debré.

 
Près de 32.000 emplois détruits au 4ème trimestre, une première depuis 2 ans


".....Les secteurs principalement marchands ont pour la première fois depuis fin 2009 subi une destruction d'emplois salariés, au quatrième trimestre 2011, avec 31.900 postes en moins (-0,2%),...... le solde demeurant positif sur l'année, selon des données provisoires publiées par l'Insee mardi...."

Quand on a un ministre de l'économie et des finances, comme François Baroin, qui n'a qu'un seul mot à la bouche « la croissance », alors que les citoyens français se rendent bien compte que la politique de ce gouvernement fantoche les a plongé dans la récession, la rigueur et l'austérité pour des dizaines et des dizaines d'années, nous n'en avons plus rien à attendre !. 

En janvier 2012, Standard and Poor's avait sucré le Triple A de la France. A son tour, l'agence Moody's menace d'abaisser le triple A Français !. La crise financière de la zone euro a entraîné neufs pays européens dans la tourmente des notes dégradées !. C'est loin d'en être terminé....

Voici une liste de quelques personnalités politiques immuables qui n'ont pas entendus les recommandations de Michel Debré. Donc, tous ces députés et leurs partis politiques, ils ont tous leur part de responsabilité dans ce qui arrive aux citoyens français, aujourd'hui. Dans n'importe quelle entreprise, il y a belle lurette qu'ils auraient tous été remplacés et ce, depuis longtemps. Tous ces politicards ne sont que des profiteurs !. Défendre leurs intérêts personnels et combiner leurs petits arrangements politiques en famille, ça les occupe plus de la moitié de leur temps !.

 

Voir le parti de Marine Le Pen venir brouiller les cartes dans la "représentation nationale", ça, les UMPS et les Verts, bien aidés par une bonne partie des journalistes et de nombreux médias, ils n'en veulent surtout pas !. Si la France, un pays démocratique, il empêchait Marine Le Pen de se présenter à la Présidentielle, il faut s'attendre que nombreux seraient les députés de ces partis "immuables" qui prendraient la porte de l'Assemblée Nationale, en juin prochain. Des chômeurs à plus de 6 000 euros d'indemnités chômage pendant 5 ans, cumulées avec d'autres mandats, tout le monde voudrait bien être à leur place.


http://zen49.blogspot.com/
Courriel : fevrieralain@hotmail.fr

lundi 13 février 2012

Les "valeurs" en politique, des accoutrements hétéroclites selon les partis ?


Cette publicité gouvernementale n'a aucun rapport avec ce qui suit, quoi que, euh....!.
(A diffuser largement)
Michel de Poncins

LUNDI 13 FEVRIER 2012

L'ENRICHISSEMENT PERSONNEL INDU (EPI)

Editorial Politico-économique par Michel de PONCINS

Les prédateurs publics, à savoir les politiques et bien d'autres, prélèvent pour leur EPI 5 % du PIB. Les « autres » dépassent de beaucoup le groupe des politiques : compagnons de route, hauts fonctionnaires, syndicalistes. Pour désigner cette population d'environ 10 000 personnes, j'emploierai ici le terme de « caste », utilisé par nos amis italiens pour désigner les « Hifis » locaux qui sont au moins aussi voraces que les nôtres. En France, les membres de la caste pourraient parfaitement ne pas accepter l'EPI en gardant, dans l'honnêteté, ce qui suffirait pour faire fonctionner la gigantesque machinerie étatique qui écrabouille le peuple français.

De récentes informations, le magazine Capital révèle que les fonctionnaires du sénat sont payés trois fois plus cher que leurs collègues de l'État. Cela vient d'une accumulation de primes dont bénéficient ces fonctionnaires bien spécifiques. Par exemple : le versement d'une prime individuelle de chauffage. Avec la hausse du pétrole, la prime a littéralement explosé, en passant de 1500 euros par an en 2000 à 4035 euros en 2011. Ce magazine nous apprend qu'en 2008, la cagnotte du Sénat s'élevait à 1,5 milliard d'euros. Le président du sénat, Jean-Pierre Bel, a expliqué que celle-ci servait avant tout à payer les retraites des sénateurs et des fonctionnaires du Sénat ; ces retraites sont très fastueuses et font justement partie comme telles de l'EPI de cette population. Au même moment, l'association « contribuables associés » toujours très bien informée sort un dossier : « ce que nous coûtent vraiment nos élus » ; le dossier se limite au cas des élus, mais d'autres dossiers de « contribuables associés » traitent abondamment de l'EPI d'autres membres de la caste.

PAS VU, PAS PRIS

Dans la « République Fromagère (RF) » sont énoncés des principes qui permettent à la caste de s'enrichir en douce sans que personne ne fasse la synthèse nécessaire et urgente. Les médias largement assis au banquet républicain sont eux-mêmes complices ; l'un de ces principes s'écrit : « pas vu, pas pris ».
Il est néanmoins possible, malgré l'omerta, d'énoncer la liste des principaux moyens utilisés par les membres de la caste pour s'enrichir indûment sur le dos des populations. ....La suite sur ce lien :



http://zen49.blogspot.com/
Courriel privé : fevrieralain@hotmail.fr

vendredi 10 février 2012

N'est pas Clochemerle qui veut !. "peuple dominateur" seul le Général pouvait le dire. Les capitaux s'envolent....

 Jules  RENARD  écrivait  " Sois modeste ! C'est le genre d'orgueil qui déplaît le moins "

« Je ne mangerai plus de Coeur de pigeon ni de Reine Claude, en Hiver ». Il fallait oser annoncer une candidature à la St Claude [de Claudus, dit le Boîteux] !. Nicolas sortira-t-il des dédales du labyrinthe du Palais, en mai prochain ?. C'est Alain qui tient le fil d'Ariane, il l'a écrit !. Le «Minotaure» de 2007 sera-t-il vaincu par le Thésée de 2012 ?. Ce ne sont pas les prétendants au Trône qui manquent à l'appel !. Ariane, pas la fusée, simplement la fille de Minos, Dédale, Icare..., tous ces personnages de légendes appartiennent à la Mythologie grecque. Réveilleraient-ils le subconscient des citoyens français et européens ?. La BCE et le tandem Merkosy ont-ils hissé la voile blanche pour sauver la Grèce et la zone euro ?. Si, comme Thésée, ils ont choisi la voile noire, c'est cent ans d'histoire de la Crète et de la Grèce qui vont sombrer dans la mer Egée. Comment peut-il en être autrement ?.

En aparté, un signe des dieux ? :

En deux mois, 50 milliards de capitaux auraient quitté la France, donc de la zone euro ?. Si l'information est confirmée par la Banque de France, cela voudrait dire que la confiance des investisseurs, à l'égard de la France et de la zone euro, elle serait sérieusement entamée ?.


Mercredi 8 février 2012

Depuis la création du dîner mondain du Crif en 1985, les représentants de la communauté juive invitent régulièrement des personnalités médiatiques et politiques. En son temps, Jacques Chirac avait toujours refusé d'y prendre part !.

Que l'on cesse de nous dire que la France n'entretient pas le communitarisme ?. Une Manifestation Publique Sionniste qui aurait réjoui feu Théodor Herzl !. A son dîner mondain, la communauté juive avait refusé la présence de la famille Zeitouni pour échapper à toute médiatisation de ce drame. C'est raté !. Dans son discours, le président de la République Française s'en est chargé : «....Mais si la famille de cette jeune fille, le gouvernement israélien venaient à déposer plainte en France, alors les coupables présumés seront immédiatement déférés devant la justice...» a-t-il dit.
Il nous aura tout fait, après avoir bafoué le vote des français de 2005, le voilà qu'il voudrait utiliser le référendum pour sanctionner les pauvres, les chômeurs, les étrangers, les tires-au-flanc, les faux cul, les faux-monnayeurs, les faux-semblants ...!. C'est vraiment une drôle d'entrée en campagne présidentielle !.
Pourquoi vouloir imiter le Général de Gaulle qui, lui, il savait manier avec bonheur, le sarcasme,la malice et l'ironie !


http://zen49.blogspot.com/
Courriel privé : fevrieralain@hotmail.fr

jeudi 9 février 2012

Barroso défend la place de la Grèce dans la zone euro face aux voix discordantes - Les bailleurs sociaux se regroupent.. ?



Barroso défend la place de la Grèce dans la zone euro face aux voix discordantes

José Manuel Durão Barroso « ....M. Barroso a souligné que "les coûts d'une sortie de la Grèce de l'euro seraient plus élevés que les coûts pour continuer à soutenir la Grèce". !...»

José Manuel Durão Barroso, cet homme politique portugais. il a été un actif militant extrémiste de gauche dans sa jeunesse.

Depuis plus de 30 ans, au Portugal et, depuis 8 ans à la tête de la Commission Européenne, cette personnalité politique a butiné les partis politiques, tantôt à gauche et tantôt à droite. Ami de Nicolas Sarkozy, il avait été réélu à la Présidence de la Commission avec son soutien !.

Il y a 10 ans, l'alibi de la crise ne pouvait être invoqué par le Portugal !. Et, pourtant, en 2002, le principal souci de José Manuel Durão Barroso était de sortir son pays, le Portugal, « du marasme économique dans lequel il se trouvait en mars 2002 ».

Bien qu'il soit président de la Commission européenne depuis 2004, force est de constater que toutes les politiques économique, financière et sociale misent en place dans son propre pays, elles n'ont fait qu'aggraver la situation !.

Casoar d'un saint-cyrien, musée Jacques Chirac en Corrèze

Mettre en pratique la devise des saints-cyriens : « Ils s'instruisent pour vaincre » en allant aiguiser votre curiosité sur Wilkipedia : José Manuel Durão Barroso. Savez-vous comment est perçu le Président Barroso par le chef du groupe socialiste européen : « Quand il parle aux socialistes, il est socialiste. Quand il parle aux libéraux, il est libéral. Il dit aux gens ce qu'ils veulent entendre ».

Comment pourrait-on, encore, avoir confiance dans cette politique européenne qui nous mène au désastre économique, financier et social ?.


http://www.boursorama.com/actualites/barroso-defend-la-place-de-la-grece-dans-la-zone-euro-face-aux-voix-discordantes-99ce13f02cb8bba4c3f2b515abec0683


« La Cour des comptes prône l'effort pour tenir les engagements de la France

«...Dans le retour vers l'équilibre budgétaire, "la plus grande partie du chemin restera à parcourir en 2013 et 2014", a averti Didier Migaud en dévoilant devant la presse le rapport de 1.600 pages....
[...]
La Cour adresse un satisfecit nuancé au gouvernement. M. Migaud a salué l'effort "encourageant" de réduction du déficit structurel engagé en 2011, représentant 0,5% du PIB. "Mais il aurait fallu le double", selon lui, pour tenir la trajectoire de retour à l'équilibre en 2016 alors qu'au rythme actuel, dix années seraient nécessaires....


...Le déficit public demeure "trop élevé", ..[...]... il représente encore 110 milliards d'euros soit les budgets de l'Enseignement scolaire, de la Justice et de la Défense cumulés, a-t-il souligné.....

( Dette publique de la France qui continue d'augmenter, pendant que l'Allemagne diminue la sienne à hauteur de 81% de son PIB cette année.)
Les Gaspillages d'argent public y sont légions

[...]....., cette année la Banque de France, ses ventes d'or et son organisation désuète ou le réseau des sous-préfectures, dont beaucoup se retrouvent "sans activités administratives précises"...
[...]...La palme revient à la défiscalisation des investissements dans l'Outre-mer. Ces "niches Girardin" sont si dévoyées que les magistrats financiers appellent à leur suppression pure et simple....
[...]...la Cour dénonce de nouveau "la dérive financière massive" du régime des intermittents du spectacle, qui "persiste" avec un déficit d'un milliard d'euros représentant "un tiers de celui de l'assurance chômage dans son ensemble au profit de 3% seulement des demandeurs d'emploi"...


Le compte-rendu intégral du résumé sur ce lien Boursorama :

http://www.boursorama.com/actualites/la-cour-des-comptes-prone-l-effort-pour-tenir-les-engagements-de-la-france-b77671a530bce6536eeba621f5ad3fba

Pourquoi tous ces grands chambardements dans les organismes d'habitations à loyer modéré...?.

Rien que sur Angers, en quelques mois, les intégrations ou les fusions sont impressionnantes !.

GROUPE  PODELIHA

( Groupe Castors angevins, Val de Loire et Le Toit angevin ), et le Groupe PROCIVIS Ouest Immobilier (Immo de France, Maisons CIV, Immobilières Pierres et Territoires de France)

ANGERS LOIRE METROPOLE
A Angers Loire Métropole, des regroupements de bailleurs sociaux qui ont des formes juridiques différentes, ils sont sur le point de se regrouper.
[ si l'on s'en tient à la formule employée par le président du Toit angevin dans le C.O. du 3 février, page 7, concernant le nouveau groupe Podeliha : « Ce n'est pas une fusion », rassure Joseph Gibouin, président du Toit angevin »].
C'est entendu pour regroupement et, oublions les bilans. Retenons simplement l'exemple de la SEM immobilière Soclova et l' Office HLM Angers Habitat. QUID du statut des personnels, des fonctionnaires OPH détachés auprès d'une SEM, d'une Spl ou d'une Spla voire d'une ESH ?. Des reclassements du personnel seront-ils possible ?. QUID du devenir des importantes cautions municipales et du Conseil général qui ont été engagées aux prêts contractés par ces bailleurs sociaux auprès des organismes bancaires ?.

Bon nombre d'entre nous se sont habitués à ce genre de questions - réponses !. Vous me demandez pourquoi autant de questions sur ces regroupements de bailleurs sociaux ?. Et bien, je vais vous le dire, lol !. En cette période de crise financière très grave, si vous ajoutez à cela, un désenchantement pour l'accession à la propriété, une baisse de capacité de remboursement et un parc public important de constructions et d'immeubles qui cherchent preneur,  les contribuables ont le droit de savoir, si les risques financiers encourus par les Collectivités locales ne sont-ils pas aussi gravissimes que les subprimes Outre-Atlantique ?.
Quelles sont-elles, les sociétés étiquetées dans la catégorie " bailleurs sociaux " ? : 

Article L 411-2 du code de la construction et de l'habitation

" Les organismes d'habitations à loyer modéré comprennent :

les offices publics de l'habitat ;
- les sociétés anonymes d'habitations à loyer modéré ;
- les sociétés anonymes coopératives de production et les sociétés anonymes coopératives d'intérêt
collectif d'habitations à loyer modéré ;
- les fondations d'habitations à loyer modéré.
- Les organismes d'habitations à loyer modéré mentionnés aux alinéas précédents bénéficient
d'exonérations fiscales et d'aides spécifiques de l'Etat au titre du service d'intérêt général "
Si vous avez un instant, parcourez donc cette coupure du journal Le Monde, vous observerez que les lois sont devenus trop permissives en matière du logement social. Juste un petit exemple pour confirmer mes dires : " La loi change elle aussi : depuis 1971, elle interdit à toutesociété coopérative de construction de faire en même temps de la promotion." Depuis les lobbys sont passés outre !


LE MONDE - 20 juin 1978 - page 39
http://zen49.blogspot.com/
Courriel : fevrieralain@hotmail.fr

mardi 7 février 2012

Bernard-Henri Lévy, un "nouveau philosophe contreversé", serait-il une victime du virus sarkozyen ?.

Fichier:Bernard-Henri Lévy-tau-1.jpg – wikimedia commons

Réplique à B.H.L : son « Testament de Dieu », aurait-il  pu voir le jour avant sa naissance dans une bonne famille juive ?. le codicille de son "Testament..." aurait-il  mentionné ces éléments : "un grand bénéficiaire de cachetons et, autres nominations très lucratives" ?.

Perdant pied dans le monde bling-bling de la notoriété, dernièrement, il se Bombarde Homme de la Liberté et exportateur de la « démocratie française » en Tunisie et en Libye. Depuis sa condamnation du régime dictatorial de Béchir Al-Assad, en novembre dernier, BHL est revenu sur le sol français pour combattre le parti de Marine Le Pen. Ce génie de la pensée manque cruellement de perspicacité en la matière. Plus, il vouera de haine à l'encontre de ce parti politique, plus il le renforcera !.

Quand on fouine dans la vie privée des gens, en l'occurence Marine Le Pen, candidate à la Présidentielle « censurée » par la volonté de la bipolarisation politique, UMPS, monsieur Bernard Henri Lévy doit s'attendre au revers de la médaille.

Monsieur Bernard-Henri Lévy est né en Algérie à Béni Saf,. Il a séjourné au Maroc. Puis, son père A. Lévy et sa mère D. Siboni partent s'installer en France, à Neuilly sur Seine !. Son compagnon universitaire, devenu académicien, ne s'appelait-il pas Marion, comme le prénom de madame Le Pen, qu'il a dévoilé sur son blog ? .Ce prénom qu'il a encore cité sur TV5, quelle publicité gratuite ?.

Ne sachant comment commencer à pourfendre vos propos, ce sont les commentaires que vous avez tenus sur votre nez, ce soir sur la Cinq. Ils m'en fournissent l'entrée matière !.

« On trouve des mots quand on monte à l'assault !» écrivait Edmond Rostand dans Cyrano

BHL, un dandy neuilléen qui use et, qui en abuse de l'utilisation médiatique de la politique française. Ce soir, il était invité à faire son numéro de com anti-FN sur FRANCE 5. Les téléspectateurs auront appris qu'il ne fallait pas en rire, ni même en sourire de sa morphologie nasale. On ne peut pas dire que le visage de ce « nouveau plaideur intello » en soit défiguré par son blair modérément aquilin !.
BHL : « De la guerre en philosophie et Pièces d'identité », vos deux titres, cela vous sied à merveille !.
Décidément, le nez allongé de Cyrano, il m'aura été d'un bon secours.

« Lors même qu'on est pas le chêne ou le tilleul, ne pas monter bien haut, peut-être, mais tout seul !»
Extrait de Cyrano de Bergerac d'Edmond Rostand

http://zen49.blogspot.com/
Courriel : fevrieralain@hotmail.fr