jeudi 27 octobre 2011

La France est intervenue, l'Allemagne et sa chancellière ont capitulé, ou plus probable, l'Allemagne est intervenue, la France et son président ont capitulé !.

Tel qui rit vendredi dimanche pleurera !.
Proverbe chinois : « Gagner un procès, c'est acquérir une poule en perdant une vache. »
C'était hier !
C'est aujourd'hui !
C'est pour demain

Rien n'est rassurant, encore moins pour la France, l'arrivée de nouvelles taxes, elles sont inévitables. Surtout, sous  la présidence de Nicolas Sarkozy qui en a fait son cheval de bataille, pendant quatre ans !. Son leitmotiv et celui du gouvernement Fillon, il est toujours le même : « Pas d'augmentation d'impôts mais des taxes en veux-tu en voilà ! ». Dès cette année, malgré la présidentielle, la France n'échappera pas à l'augmentation de la TVA «sociale»!.

Hier soir à Bruxelles, une nouvelle zone d'ombre
" présidentielle " s'est invitée dans cet imbroglio politico-financier qui ne pourra que déboucher que sur un clash...!.

Pourquoi devrions-nous nous réjouir d'un énième sommet européen qui a débouché sur un accord à 100 Milliards d'euros de dettes supplémentaires qui doit servir à effacer 50% des dettes de la Grèce, avec de l'argent qui n'existe pas encore ?. La Grèce va-t-elle s'en sortir pour autant ?. N'est-ce pas simplement une bouffée d'air frais pour ce pays qui va restreindre un peu plus la capacité respiratoire d'une zone euro, au bord de l'étouffement ?. 

 

Proverbe chinois : « Il en est du génie, du talent et de la science comme de la vertu. Plus ils attirent les regards, plus ils menacent ruine.»

Sans vous le dire franchement, ce mercredi 26 octobre 2011, la zone euro a changé de dénomination ! Désormais, il faudra s'habituer à cette nouvelle « appellation non contrôlée : zone euro chinoise ». Comme la récession économique et l'augmentation du chômage persistent, dans les prochains mois, on doit s'attendre à rajouter l'identitée japonaise !. A l'exception de l'Allemagne,  les 16 pays de la zone euro ont perdu leur souveraineté !.

 
La communication de Nicolas Sarkozy annonce : « Un accord a été conclu pour réduire la dette grecque de 100 Milliards d'euros ». Pour la vérité du sens de ses mots, le président Sarkozy doit dire : " Un accord a été conclu pour que les banques et les Etats Allemands et Français [les deux plus gros contributeurs (50%)] et les 15 pays de la « zone euro chinoise » puissent contribribuer à  l'effacement de la moitié de la dette grecque."


En aparté : Il y a deux jours, le premier ministre Fillon employait ces termes de com « terres nouvelles » et, ce matin sur RTL, Baroin débute son interview par la découverte de « terres nouvelles » !.

Proverbe chinois : « Vent arrière et beau temps, rapprochent les écueils. »

RELEVES  DANS  CAPITAL.FR  DE CE JOUR :

« La zone euro parvient à un accord au bout de la nuit

Complexe, bancal, truffé de points d'interrogations et sans doute incomplet, cet accord n'en demeure pas moins le plus ambitieux trouvé par les chefs d'Etat et de gouvernement de la monnaie unique depuis l'éclatement de la crise de la dette, en Grèce, fin 2009.
"Je voudrais insister sur le caractère historique des décisions qui ont été prises, elles sont extrêmement fortes, pour stabiliser, pacifier les marchés et permettre à la Grèce de retrouver le chemin d'une croissance normale", s'est félicité Nicolas Sarkozy »



« Le vrai rapport qualité-prix des animateurs télé

Les stars du petit écran continuent de vendre à prix d’or leurs émissions aux chaînes. Mais leur audience ne suit pas toujours le montant du chèque…»


« Le chômage repart en hausse en septembre

Le chômage en France est reparti en hausse en septembre après un léger repli en août, montrent des statistiques publiées mercredi par le ministère du Travail et Pôle Emploi.
Le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A (ceux n'ayant exercé aucune activité au cours du mois) en France métropolitaine a augmenté de 26.000 (+0,9%) le mois dernier pour s'établir à 2.780.500...»


Connaissez-vous quelqu'un aussi imbu de soi-même ?. Il faudrait encore les plaindre, tous ces gens qui ont plongé la France et l'Europe dans le chaos économique et social !. Nos parlementaires français et notre Président Sarkozy ont méprisé le peuple en passant outre le référendum de 2005. Ils ont échoué, qu'ils s'en aillent.

http://zen49.blogspot.com/
Courriel : fevrieralain@hotmail.fr

2 commentaires:

Alain Février a dit…

Jean-Jacques Bourdin : « Sarkozy à la TV: Colère !, s’est-il indigné sur Twitter. Il choisit les journalistes, son ami Lagardère produit. A quel prix ?

Inimaginable ailleurs. En Russie peut-être ! » .

" Si tu ne viens pas à Lagardère, Lagardère ira à toi ! ... où il est dit que si Mahomet ne va pas à la montagne, la montagne viendra à Mahomet "

Un inconnu écrit " Il est souvent fait allusion à cette phrase qui elle-même fait allusion au Coran où il est dit que si Mahomet ne va pas à la montagne, la montagne viendra à Mahomet. Elle figure dans le roman de Paul Féval Le Bossu ou le Petit Parisien (1858) et fut rendue célèbre par l'adaptation théâtrale de ce roman faite avec la collaboration d'Anicet Bourgeois et publiée en 1862. Lagardère jurait de venger Nevers tué par son cousin Gonzague et le blesse à la main de manière à pouvoir le retrouver. Gonzague voulant s'emparer de la fille de Nevers que protège le généreux Lagardère, celui-ci l'avertit solennellement : « Viens donc la chercher derrière mon épée, ta main gardera ma marque, et, quand il sera temps, si tu ne viens pas à Lagardère, Lagardère ira à toi ! » Cette formule est parfois utilisée quand on veut évoquer l'idée d'une ferme résolution." Inconnu

Alain Février

zen a dit…

Ce soir, si vous écoutez les sornettes du chef de l'Etat, vous en êtes excusés, si vous n'avez pas eu connaissance de l'histoire de la France des années 1926 à 1940.
Même dans son bunker de l'Elysée, Nicolas Sarkozy n'ose pas avoir un face à face avec des véritables journalistes économiques ?. De la parlotte politique, les français en ont soupé, des promesses bidons et des discours amidonnés, ça suffit !.

AFP le 27/10/2011 à 20:13
EN DIRECT - Nicolas Sarkozy s'adresse aux Français :

« 20H00 - Pédagogie - Jean-Pierre Pernaut (TF1) et Yves Calvi (France Télévisions) ont tous deux interviewé le chef de l'Etat dans le passé. Habitués de l'antenne mais pas spécialistes des questions économiques, leur profil généraliste correspond au mot d'ordre que s'est fixé l'Elysée pour ce soir: pédagogie ».

Alain Février