mardi 18 octobre 2011

Branle-bas de combat au gouvernement et à l'UMP, haro sur François Hollande !


Hier soir à l'Assemblée Nationale, UMP-NC, ils ont voté une nouvelle ardoise DEXIA de 33 milliards, pour le compte des contribuables français !. Sans perdre une seconde, un petit groupe de cigales revanchardes composé de ténors de l'UMP et de membres du Gouvernement, ils se réunissent aujourd'hui, pour passer le projet socialiste à la loupe. Opération baptisée : « Le projet socialiste à la loupe : le grand malentendu » !.
 Ils n'ont vraiment pas honte d'avoir ruiné la France et d'avoir cassé notre sytème social ; tout ça pour faire plaisir aux marchés financiers internationaux, aux spéculateurs, aux banquiers et aux agences de notations. Ce sont ces mêmes incapables, qui jouissent de tous les pouvoirs depuis 10 ans et, qui voudraient encore donner des leçons au monde entier ?. Ouvrez grands vos yeux, ces gens là ont trahi, ils ne méritent plus votre confiance !.

Selon Agence Reuters :
«... Pour sa démonstration, le parti majoritaire s'est appuyé sur les travaux de chiffrage de think tanks, notamment l'Institut Montaigne et l'Ifrap, mais aussi sur des calculs réalisés par différents ministères ou encore sur l'expertise de l'économiste Michel Didier (COE Rexecode). Le projet socialiste est ainsi évalué à 70 milliards d'euros de dépenses nouvelles, dont 40 milliards seraient financés par la suppression de plusieurs niches fiscales. « Or, contrairement à ce que dit le PS, ces niches fiscales profitent surtout aux classes moyennes, pas aux plus aisées »...
Si ils ont encore les moyens de se payer de « grands spécialistes d'une hypercompétence » qui se sont régulièrement plantés, c'est peut-être doublement rassurant pour tous les citoyens contribuables ?.
STOP : Avant de les laisser continuer leur multiplication des ardoises jusqu'en mai 2012, il faudrait peut-être envisager de les mettre sous tutelle d'indignés ?. Suffirait-il de le demander au parquet de Bordeaux !. Pourquoi, l'Elysée impose-il le choix de Bordeaux, la ville d'Alain Juppé qui accepte la délocalisation du dépaysement des dossiers parisiens sensibles, madame Bettencourt vient d'en connaître la douleur ?. 

Encore et toujours DEXIA. Hier soir 17 octobre 2011, L'UMP et le NC majoritaires à l'Assemblée Nationale ont voté encore une nouvelle garantie de l'Etat Français d'un montant de 33 milliards d'euros !. La Gauche a voté contre.
Reuters : « Les députés français ont adopté lundi par 49 voix contre 25 le projet de loi qui autorise l'Etat à apporter des garanties au plan de restructuration de la banque franco-belge Dexia afin de faciliter son démantèlement. »



" Le volet français de Dexia est bouclé, CDC prendrait 65% de DMA ", agence Reuters

Selon Les Echos, DMA, qui porte actuellement un stock de 77 milliards d'euros de prêts aux collectivités locales, sera rebaptisée dans les prochains mois et travaillera exclusivement pour la nouvelle banque des collectivités locales françaises, une coentreprise qui sera détenue à 65% par La Banque Postale et à 35% par la CDC.

CDC Caisse des Dépôts et Consignation
DEXIA MA


Capital.fr du 17/10/2011 : « Nicolas Sarkozy et sa majorité se retrouvent dans la position inconfortable qui était celle du Parti socialiste il y a quelques semaines, avant la victoire sans appel de François Hollande à la primaire pour l'élection présidentielle de 2012.A...»..

Le lièvre Sarkozy obligé de courir après la tortue Hollande


Avoir la confiance des citoyens, ça nécessite de la clarté :

Quand on veut faire la morale au parti politique d'en face, la moindre des choses serait que ce parti moraliste adopte le même principe de cette règle établie. Celui ou celle, qui a tenu des propos indignes à l'encontre du candidat choisi par les militants et les sympathisants, il ou elle devrait en tirer toutes les conséquences qui s'imposent. À-valoir sur la créance d'un responsable politique valable pour n'importe quel parti

http://zen49.blogspot.com/
Courriel privé : fevrieralain@hotmail.fr

4 commentaires:

zen a dit…

" François Hollande invite les députés PS à la mobilisation et à la riposte " :

" Deux jours après sa victoire à la primaire PS, François Hollande est intervenu mardi devant ses pairs du groupe socialiste à l'Assemblée nationale, qu'il a appelés à se mobiliser derrière lui, mais aussi à faire oeuvre de propositions et à riposter à la droite.

"Dans ce moment si périlleux pour l'économie, pour l'emploi, pour la vie quotidienne de nos concitoyens (...), nous devons être à la hauteur de la situation dans nos questions, dans nos interpellations, dans nos réponses, a souligné l'élu de Corrèze, très applaudi par ses confrères députés...".

Sources Associaated Press du 18/10

http://www.boursorama.com/actualites/francois-hollande-invite-les-deputes-ps-a-la-mobilisation-et-a-la-riposte-971a9240cfbac1480bc192e5feadf20d

zen a dit…

http://zen49.blogspot.com/2011/10/rgardez-fr3-ce-soir-18-octobre-20h30.html

Ce soir, Mardi 18 octobre à 20 H 30 sur FR3, regardez le film « Joseph l'insoumi » de Caroline Glorion avec dans le rôle du père Joseph, l'acteur Jacques WEBER.

La pauvreté est présente partout et, elle existe dans toutes les religions. Ce n'est pas pour ça qu'il faut l'accepter et la subir.

Joseph Wresinski est né à ANGERS en 1917, très jeune il se réfugie près du « Bon Pasteur » dans une vieille forge désaffectée, rue Saint-Jacques

Joseph Wresinski disait : «...Les malentendus surgissent et les bonnes volontés s’usent vite, quand il s’agit de faire cause commune avec une population très pauvre dont nous ignorons l’expérience de vie. Les instruits se laissent emporter par leurs propres idées, ils finissent toujours par penser à la place des autres. (Les pauvres sont l'Église, p. 103-104).

le 20 février 1987, Joseph Wresinski prend la parole devant la Commission des droits de l'homme des Nations Unis à Genève, pour demander à cet organe de l'ONU de reconnaître l'extrême pauvreté comme une violation des droits de l'Homme.»

sources Wikipédia, sa biographie

Anonyme a dit…

La loi TEPA sanctifié par ton ami UMP D Houlle a mis à sac les organismes sociaux. C'est quoi son blog j'ai perdu le lien

continue zen, c'est toi qu'a raison, ils sont fous l ump

La meilleure fassons de réussir sa vie, il faut se servir soi meme il a dit SARKOZY

Anonyme a dit…

"Une semaine après Steve Jobs, Dennis Ritchie (1941-2011), inventeur du langage informatique C et co-créateur du système d'exploitation Unix, a été à son tour emporté par la maladie. Tout sépare les deux hommes. D'un côté, un capitaine d'industrie autodidacte, adulé et richissime, dont la mémoire est saluée par les chefs d'Etat les plus puissants. De l'autre, un mathématicien diplômé de Harvard, lauréat du prestigieux prix Turing, chercheur depuis toujours aux Bell Labs, disparu dans l'oubli et la solitude d'une modeste maison du New Jersey. Et pourtant le premier ne serait rien sans le second. Les descendances du langage C et d'Unix se retrouvent en effet dans la plupart des objets nomades qui nous sont aujourd'hui familiers.
Dans le monde des arts, le droit de suite garantit pendant plus de 70 ans à un artiste et à ses héritiers une part des plus-values réalisées par les propriétaires successifs de ses oeuvres. L'univers de l'informatique, où le génie créatif n'est pas moindre, ne mériterait-il pas lui aussi un droit de suite ?"
Dixit Jean-Jacques Salomon