dimanche 26 juillet 2009

Championnats de France à ANGERS

Veille des Championnats de France d'Athlétisme
*Melle BISSOLY Séphora-Javelot à Gauche
Au milieu LECEFEL Géraldine-400 m.Haies
A droite, LAHOURNAT Philippe-délégué aux
Sports-Mairie d'ANGERS
Jolies Martiniquaises *Séphora et Géraldine
Champion Olympique à ATLANTA en 1996 et navigateur :
Jean Galfione en discussion avec Philippe Lahournat
Premier jour de compétition
Félicitations à Michel Houdebine, Adjoint aux Sports de la ville d'ANGERS, un grand bravo à tous les bénévoles et à la FFA pour cette manifestation très bien organisée.
Palmarès de *Séphora BISSOLY :
Club Golden Star 23/07/2009 Javelot (600 g) / tcf Final 6ème 51m34 N1 ANGERS
19/07/2009 Javelot (600 g) / tcf Final 1ère 50m53 N1 LAMBALLE 20/06/2009 Javelot (600 g) /sef Final 1ère 43m81 N2 Fort-de-FRANCE
17/06/2009 Javelot (600 g)/tcf - national Final 5ème 48m25 N2 GRENOBLE 30/05/2009 Javelot (600 g)/juf Final 1ère 47m51 N2 LAMENTIN 18/01/2009 Javelot (600 g)/tcf Final 1ère 42m29 N2 Fort-de-FRANCE Tous les Résultats de ces 3 journées de Compétitions
Sur le site de FFA les Résultats des Compétitions

mardi 14 juillet 2009

Fête Nationale

14 Juillet 2009
Photos du magnifigne feux d'artifices dédié aux 600 ans du Roi René d'Anjou...
quelques dates :
14 Juillet 1789 Prise de la Bastille
04 Août 1789 Abolition du régime Féodal et des privilèges
14 Juillet 1790 Fête Nationale de la Fédération
11 Juillet 1792 L'Assemblée proclame " la Patrie en danger "
Cpa Carte postale ancienne 75 Paris " Les ruines de la Bastille "
Photos prises au Musée des Blindés à Saumur http://zen49.blogspot.com/ Courriel privé : fevrieralain@hotmail.fr

lundi 6 juillet 2009

Une Co-présidence d'un duo de 1er ministre PS-UMP...

Emprunt Russe 4% Or de 1889
L'inventeur de la *CSG défiscalisée, Michel Rocard PS associé à Alain Juppé UMP, le créateur de la part de cette CSG, ôtée du revenu des salariés mais imposable tout de même. Ils ont accepté la co-présidence de la commission chargée de réfléchir aux priorités du futur emprunt national.
Ce midi, 6 juillet, à EVIAN, au XXXème Sommet Franco-Britannique, pendant la conférence de presse commune du Président Sarkozy et du Premier ministre Britannique Gordon Brown, Nicolas Sarkozy a exprimé sa "reconnaissance" à l'ancien premier ministre socialiste, Michel Rocard, d'avoir accepté cette mission "
Commentant le résultat des élections européennes, Michel Rocard estime qu' " en votant partout conservateur, pour les forces qui nous ont amené à la crise, les électeurs ont montré leur attachement au modèle du capitalisme financiarisé ".
Il oublie que chez nous, en France, seulement un peu plus de 10 % des électeurs ont voté pour l'UMP-NC-NG-PR.
* CSG : Le taux de Contribution Sociale Généralisée est de 7,5 % :
2,40 % non déductible du revenu imposable
5,10 % déductible du revenu imposable
Cette cotisation s'applique sur 97 % du salaire brut.
Après le "hold-up" de la part fantôme fiscalisée de la CSG, que vont-ils nous sortir nos deux "aînés" de la Droite et de la Gauche, " anciens premiers ministres " ?
Emprunt Russe 4,5 % de 1909
Entre 1996 et 1997 " les gouvernements russe et français ont négocié, par dessus la tête des porteurs français et sans l'approbation de ces derniers, un accord aux termes duquel chaque gouvernement s'engageait à ne plus présenter à l'autre ses créances nées avant 1945, et à ne plus soutenir devant l'autre les créances de ses ressortissants nées avant 1945. Cet accord s'est accompagné du versement par la Russie à la France 400 millions de dollars, soit, selon les estimations des porteurs eux-mêmes, mais aussi d'observateurs indépendants, moins de 1% de la valeur actualisée de la dette, dont ils estimaient le montant à plus de 40 milliards de dollars."
Sources Wilkipedia
http://zen49.blogspot.com/ Courriel privé : fevrieralain@hotmail.fr

jeudi 2 juillet 2009

Les Parents font leur "mercato-Lycée" Le Privé plus cher mais plus accueillant ...

Dans les lycées publiques, cette suppression de la carte scolaire n'existe pas ou peu; ne sont concernés, uniquement certaines catégories d' élèves contrairement à ce que pouvait laisser entendre l'article du Figaro d'avril ?. "Suppression de la carte scolaire : mode d'emploi"
Le Figaro du 7 avri 2008
" Pour la rentrée 2007-2008, sur les 2 500 demandes de dérogation concernant la région parisienne, 77 % d'entre elles avaient été satisfaites pour le collège et 67 % pour le lycée (ici Henri-IV). Crédits photo : Le Figaro
" Dans les rectorats, de nouveaux logiciels permettront de répartir les élèves. Les parents, eux, s'apprêtent à faire librement leur choix… dans la limite des places disponibles. "
" Carte scolaire, c'est parti ! Le ministre de l'Éducation nationale Xavier Darcos vient d'envoyer aux recteurs d'académies une circulaire précisant les modalités précises de l'assouplissement du principe de la sectorisation pour les collégiens et les lycéens pour la prochaine rentrée scolaire. Des détails très attendus par les parents, qui pour beaucoup souhaitent pouvoir choisir le collège et le lycée dans lequel ils inscrivent leurs enfants. Hasard du calendrier, le courrier ministériel a d'ailleurs été envoyé le jour même de la publication des critères d'évaluation des lycées, source de toutes les attentions et de toutes les inquiétudes pour les familles … "
" Selon les termes de la circulaire, le ministre demande aux recteurs «de veiller à satisfaire chacune des demandes qui seront présentées par les familles, dans la seule limite de la capacité d'accueil de l'établissement». Une première vague d'assouplissement a eu lieu l'an dernier. Pour la rentrée 2007-2008, 13 500 nouvelles demandes de dérogation avaient été déposées, dont 2 500 en région parisienne : 77 % d'entre elles avaient été satisfaites pour le collège et 67 % pour le lycée. De manière assez logique, les deux tiers des demandes concernaient le lycée. C'est sur la réputation de ces établissements que misent les parents pour que leurs enfants décrochent le bac. Pour septembre prochain, les familles peuvent dès la rentrée des vacances de printemps faire part de leurs préférences. Les demandes d'inscription se feront via un dossier distribué par le collège. Les réponses seront données courant juin, en fonction des académies. Reste que si l'on parle d'assouplissement de la carte scolaire, la circulaire ministérielle est très claire : le principe de la proximité géographique reste la règle. Et s'il reste des places disponibles dans les collèges convoités, elles doivent être attribuées en priorité aux candidats souffrant d'un handicap, bénéficiant d'une prise en charge médicale importante à proximité de l'établissement demandé, aux boursiers, aux élèves qui doivent suivre un parcours scolaire particulier, ceux dont un frère ou une sœur est scolarisé dans l'établissement souhaité et enfin aux élèves dont le domicile, en limite de zone de desserte, est proche de l'établissement souhaité. Il y a fort à parier que si l'on ne rentre pas dans ces catégories, certaines pratiques de contournement de la sectorisation perdurent… Pour gérer les de­mandes, certains rectorats vont être aidés par de nouveaux logiciels informatiques. En particulier à Paris, où le rectorat a décidé d'in­troduire pour les candidats aux lycées convoités une variable im­portante : les notes. «Introduire de la transparence»....." lire la suite ....le Figaro.fr