vendredi 31 janvier 2014

Ils sont où les : Entrepreneur, Chef d'entreprise, commerçant, ouvrier, société civile ?.


Photo archives 2012 C.M. Angers
Les électrices et les électeurs sont prévenus. En cas d'élection du maire Frédéric Béatse, maire remplaçant de Jean-Claude Antonini*, depuis janvier 2012, avec quelques irréductibles Verts EELV qui le soutiennent encore, les contribuables angevins vont subir des augmentations continuelles d'impôts. Ce n'est pas moi qui le dit ; c'est celui qui tient les cordons de la bourse de la mairie et d'ALM.
http://zen-fiatlux.blogspot.fr/2014/01/mercredi-29012014-dernier-conseil.html

 
La liste « Aimer ANGERS »

1. Frédéric Béatse, 43 ans, maire
2. Rose-Marie Véron, 55 ans, ingénieure hygiène et santé
3. Gilles Mahé, 58 ans, psychologue
4. Fatimata Amy, 57 ans, enseignante
5. Antony Taillefait, 52 ans, professeur en finances publiques 
6 Silvia Camara-Tombini, 36 ans, professeur des écoles
7 Alain Pagano, 44 ans, chercheur en écologie
8. Chadia Arab, 36 ans, chargée de recherche au CNRS
9. Luc Belot, 39 ans, député
10. Estelle Lemoine-Maulny, 32 ans, directrice d'association
11. Rahmène Azzouzi, 47 ans, chirurgien
12. Laure Reveau, 39 ans, chargée de mission
13. Vincent Dulong, 43 ans, directeur d'association
14. Norma Mevel-Pla, 66 ans, retraitée, conseillère générale
15. Bruno Goua, 52 ans, informaticien
16. Rachel Capron, 46 ans, consultante
17. Jean-Marc Chiron, 59 ans, cadre
18. Dominique Feuvrais, 56 ans, agent des postes
19. Michel Houdbine, 54 ans, conseiller pédagogique
20. Carole Chéné, 23 ans, conseillère Pôle Emploi
21. Jacques Motteau, 60 ans, gérant d'entreprises
22. Martine Devaux, 64 ans, technicienne en biologie
23. Jean-Philippe Marteau, 42 ans, musicien
24. Hélène Bortoli-Puig, 47 ans, ingénieure Ademe
25. Beaudouin Aubret, 55 ans, formateur
26. Catherine Besse, 55 ans, demandeuse d'emploi
27. Dominique Bruneau, 50 ans, directeur d'école
28. Virginie Brochard, 35 ans, metteur en scène/comédienne
29. Romain Laveau, 34 ans, directeur d'école
30. Dominique Brémond, 66 ans, retraitée
31. Arash Saeidi, 38 ans, commerçant
32, Marika Latzko, 51 ans, animatrice
33. Valentin Brouillard-Dusong, 27 ans, étudiant
34. Magali Provensal, 40 ans, responsable recrutement CHU
35. Philippe Gaudin, 46 ans, chargé de partenariat EDF
36. Geneviève Houdebine, 61 ans, retraitée
37. Christophe Ouedraogo, 34 ans, avocat
38. Annette Bruyère-Bodin, 61 ans, retraitée
39. Radouane Frikach, 34 ans, employé
40. Mongia Sassi, 59 ans, animatrice interculturelle
41. Bruno Baron, 51 ans, directeur CCAS
42. Martine Long, 48 ans, juriste
43. Gabriel Bobet, 62 ans, retraité
44. Sophie Foucher-Maillard, 38 ans, enseignante
45. Christophe Hervouët, 39 ans, chauffeur routier
46. Marielle Hamard, 28 ans, chargée de mission
47. Jérémy Girault, 28 ans, commercial
48. Isabelle Lelivère, 45 ans, secrétaire administrative
49. Nicolas Gouon, 30 ans, audiencier de sécurité sociale
50. Martine Normand, 53 ans, fonctionnaire des finances
51. Julien Fagault, 30 ans, employé administratif
52. François Chiron-Piquepaille, 61 ans, infirmière
53. Fabrice Diffalah, 44 ans, éducateur sportif
54. Chloé Duchêne, 22 ans, étudiante
55. Jérémy Quilleré, 22 ans, étudiant

http://www.angersmag.info/Les-55-noms-de-la-liste-Aimer-Angers-Frederic-Beatse_a8612.html#last_comment

Où est l'éthique et la pluralité dans cette liste PS ?. Elle ne réprésente absolument pas les angevines et les angevins


http://zen49.blogspot.fr/2014/01/le-pacte-de-responsabilite-cest-luiavec.html

jeudi 30 janvier 2014

Mercredi 29/01/2014, Dernier Conseil Municipal de la mandature Antonini-Béatse. L'adjoint aux finances ne vote pas les investissements...


Les électrices et les électeurs sont prévenus. En cas d'élection du maire Frédéric Béatse, maire remplaçant de Jean-Claude Antonini*, depuis janvier 2012, avec quelques irréductibles Verts EELV qui le soutiennent encore, les contribuables angevins vont subir des augmentations continuelles d'impôts. Ce n'est pas moi qui le dit ; c'est celui qui tient les cordons de la bourse de la mairie et d'ALM.

Les comptes dérapent, la dette publique et la charge des remboursements d'emprunts augmenteront mécaniquement. Le recours à l'emprunt est devenu une constante. La participation des aides de l'Etat va se réduire d'année en année. A moins d'un miracle que nous promet le maire PS, les impôts locaux et les taxes vont flamber !. L'exemple vient d'en haut, le gouvernement Ayrault sait faire en la matière.


1977-2014. Hier soir, mardi 29 janvier 2014, on a assisté au dernier Conseil municipal de la dernière mandature PS. Les débats sur le buget ont révélé quelques surprises. Tout d'abord, le grand argentier, l'adjoint aux finances depuis 37 ans, André Despagnet, annonce d'emblée, qu'il ne votera pas la partie investissements de son budget !. Il reproche, au maire et à ses colistiers, une folie des grandeurs sur les projets en cours et à venir. Ils ne sont pas réalisables sans une forte augmentation des impôts. Il ajoute que les évaluations sont erronées et leurs coûts sous-estimés. Il faudra vous souvenir, à l'avenir, de cette maxime du grand argentier, M. André Despagnet adressée à ses colistiers : « Vous m'avez écouté sans m'entendre ». Il avait un sentiment de reproches, à son égard, pour n'avoir pas réussi à les convaincre.

Après avoir recueilli la reconnaissance, à des degrés différents, «bien méritée» de l'ensemble des Conseillers municipaux présents, André Despagnet buvait du petit lait !. Par contre, pour le nouveau maire, Frédéric Béatse, le verre de lait a du avoir un arrière-goût de regret. Serait-ce un signe que lui aurait envoyé l'éclectique radical-socialiste, Pierre Mendès France ?.

Bachelot-Antonini

Mandature Antonini-Béatse :
Quelques chiffres, loin d'être exacts, à commencer par les impôts des ménages + 20 à 25%, les frais de personnel + 22,5 %. Le coût de la piscine Aqua Vita chère, très chère, 40 Millions + la maintenance et les dépenses de fonctionnement, 24 équivalents temps plein 845 000 + 400 000 € ?. Dotations de l'Etat en chute libre : 2014 : – 1,5 Millions, 2015 : - 3 M., 2016 : - 10 M.... Pour le sieur député Belot, l'homme des tablettes [900 Milles euros, et la réforme du système Peillon, plus de 2 Millions en année pleine]. Selon ses propos, «les commentaires de l'opposition n'étaient qu'un raccourci intellectuel... Que l'on était pas dans une crise mais un changement de système»

Pour le maire en place, la ville d'Angers serait moins endettée que d'autres. La ville est le dernier rempart. Invoque des propos ridicules parce «qu'ils craignent ma victoire», rien que ça !.

Après ces avalanches de chiffres et les annonces de croissance de la dette et des impôts et taxes, j'en profite pour dire aux prochains élus qu'il serait normal que les contribuables citoyens et citoyennes qui font l'effort d'assister au C.M., ils puissent avoir connaissance des montants des dépenses et des subventions accordées, séparément.

Bonne chance aux candidats et RDV en Avril 2014.

*Jean-Claude Antonini a démissionné de son poste de maire, fin janvier 2012. Il a conservé sa place de Président d'Angers-Loire-Métropole.




 
Angers, Cathédrale et Château du Roi René, vue du Quai

Le jour de sa déclaration de candidature,
Jardin des Plantes



La suite des candidatures, dans les prochains jours...
Photo prise au Quai-Angers

mercredi 29 janvier 2014

"Observatoire de la Théorie du genre" n'existe pas ?. De Churchill à Himmler, de Bossuet, Chateaubriand, Condorcet, de Tocqueville, de Vigny à Malraux, leurs écrits seraient-ils proscrits, aujourd'hui ?.

Ouf !, Nicolas Sarkozy l'a échappée belle ! Pan !, C'est la faute à Marine Le Pen !. Et, ce qui suit, c'est la faute à Churchill, de Vigny, Malraux... ?



Il y a bientôt 70 ans !, est paru dans l'hebdomadaire américain Time, cet article d'André Malraux ... C’est le grand phénomène de notre époque que la violence de la poussée islamique. Sous estimée par la plupart de nos contemporains, cette montée de l’islam est analogiquement comparable aux débuts du communisme du temps de Lénine.

A deux doigts de contredire le premier ministre ! « Observatoire de la Théorie du genre »
Si on les écoute, ces grands journalistes et ces politiques UMPS, ils prennent vraiment les «populistes» et la population pour des idiots.
Depuis deux jours, médias et politiques se déchaînent, une fois de plus, sur quoi, déjà, ?. Ah oui, sur le rapport de « l'Observatoire de la Théorie du genre » du mois de février 2013, commandé par Matignon !. 
Intégrité journalistique, Ah bon dirait Roselyne !. Les pauvres français, payent pour tous les autres pauvres et moins pauvres !
Faut pas s'étonner que la population ne croît plus aux balivernes des politiques et des médias !
2 Commentaire : «...Depuis la rentrée des classes, l'Observatoire de la Théorie du genre a déjà reçu plus d'une centaine de signalements évoquant, sous une forme ou sous une autre, un projet lié à l'enseignement de la théorie du genre dans les établissements scolaires...»

« ...Michel Teychenne, un des fondateurs de l'association "Homosexualité et socialisme" Sic !, vient de remettre un rapport officiel à Vincent Peillon lui demandant d'ouvrir en grand les portes de l'école aux associations LGBT (Lesbienne, Gay, bisexuel, et transsexuel). Sous couvert de lutte contre l'homophobie, ces associations seront ainsi invitées à participer à la formation des enseignants mais également à intervenir directement en classe pour, notamment, "déconstruire les stéréotypes de genre".... » Observatoire de la Théorie du genre
samedi, 14 septembre, 2013 


« L’influence de cette religion paralyse le développement social de ses fidèles (.) Il n’existe pas de plus puissante force rétrograde dans le monde.(.) Si la Chrétienté n’était protégée par les bras puissants de la Science, la civilisation de l’Europe moderne pourrait tomber, comme tomba celle de la Rome antique. »
(Winston Churchill / 1874-1965)
« Je n’ai rien contre l’Islam, parce que cette religion se charge elle-même d’instruire les hommes, en leur promettant le ciel s’ils combattent avec courage et se font tuer sur le champ de bataille: bref, c’est une religion très pratique et séduisante pour un soldat. »
(Heinrich Himmler – Reichführer SS / 1900-1945)
Il y a bientôt 70 ans !, est paru dans l'hebdomadaire américain Time, cet article d'André Malraux ... C’est le grand phénomène de notre époque que la violence de la poussée islamique. Sous estimée par la plupart de nos contemporains, cette montée de l’islam est analogiquement comparable aux débuts du communisme du temps de Lénine.
Les conséquences de ce phénomène sont encore imprévisibles. A
l’origine de la révolution marxiste, on croyait pouvoir endiguer le courant par des solutions partielles. Ni le christianisme, ni les organisations patronales ou ouvrières n’ont trouvé la réponse.

De même aujourd’hui, le monde occidental ne semble guère préparé à affronter le problème de l’islam. En théorie, la solution paraît d’ailleurs extrêmement difficile. Peut-être serait-elle possible en pratique si, pour nous borner à l’aspect français de la question, celle-ci était pensée et appliquée par un véritable homme d’Etat.

Les données actuelles du problème portent à croire que des formes
variées de dictature musulmane vont s’établir successivement à travers le monde arabe. Quand je dis «musulmane» je pense moins aux structures religieuses qu’aux structures temporelles découlant de la doctrine de Mahomet. Peut-être des solutions partielles auraient-elles suffi à endiguer le courant de l’islam, si elles avaient été appliquées à temps.
Actuellement, il est trop tard ! Les «misérables» ont d’ailleurs peu à perdre. Ils préféreront conserver leur misère à l’intérieur d’une communauté musulmane. Leur sort sans doute restera inchangé. Nous avons d’eux une conception trop occidentale.
Aux bienfaits que nous prétendons pouvoir leur apporter, ils
préféreront l’avenir de leur race.
L’Afrique noire ne restera pas longtemps insensible à ce processus. Tout ce que nous pouvons faire, c’est prendre conscience de la gravité du phénomène et tenter d’en retarder l’évolution. »
André Malraux, 3 juin 1956.
Cet entretien est donc paru il y a ...70 ans ! Visionnaire et prophétique, Malraux ? Sans aucun doute ! Mais que dire de ceux qui, en 2013, refusent encore l'évidence ?


En France, aujourd'hui, vous imaginez qu'un Condorcet dise ceci :


« La religion de Mahomet, la plus simple dans ses dogmes, (.) semble condamner à un esclavage éternel, à une incurable stupidité, toute cette vaste portion de la terre où elle a étendu son empire » (Condorcet / 1743-1794)

lundi 27 janvier 2014

L'Eurocratie dégradante, Acculturation et Genre, Qui a participé au Rapport de 1998, passage à l'€uro ?.


 
Controverses sidérantes, il faut sauver la France.
La déflation nous guette, l'Etat n'est plus le maître.
Relisez, ci-après, un compte-rendu succint,
D'avant la mise en place de la monnaie unique


L'Europe de Bruxelles traumatise les Français,
La France des eurocrates, elle n'est plus souveraine.
Cette Cour européenne impose ses volontés.
Commission, BCE, et parlement absent,
Décident de nos vies et de ce qui est vrai,
De ce qu'il faut penser. Ils attisent la haine.
A force de subir leurs mensonges imposés,
Accepter sans broncher leurs ordres indécents,
Seul moyen pour un peuple dans la désespérance,
C'est de se révolter contre ces politiques
Qui promettent sans cesse, sans jamais aboutir,
Autrement que détruire nos modèles, nos croyances.
Déversent, matin et soir, leur critique dramatique.
En lisant ce qui suit, vous pourriez les haïr

 
A vous les journalistes, au ministre Peillon,
Êtes-vous de connivence pour ne pas dénoncer
L'identité du genre et l'acculturation.
Vous voudriez changer la civilisation.
Une école asexuée, société dépravée,
Les Français le récusent en grande majorité..

Zen-fiatlux;Blogspot


Extraits du rapport de 1998, visant le passage à la monnaie unique

N° 818
_____
ASSEMBLÉE NATIONALE
CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958
ONZIÈME LÉGISLATURE
Enregistré à la Présidence de l'Assemblée nationale le 2 avril 1998
RAPPORT D'INFORMATION

DÉPOSÉ PAR LA DÉLÉGATION DE L'ASSEMBLÉE NATIONALE
POUR L'UNION EUROPÉENNE (1),

sur les recommandations de la Commission européenne
relatives au passage à la monnaie unique :

  • recommandation de la Commission en vue d’une recommandation du Conseil conformément à l’article 109 J, paragraphe 2, du Traité (n° E 1045),
- recommandations de décisions du Conseil abrogeant les décisions constatant l’existence d’un déficit excessif en Belgique, en Allemagne, en Espagne, en France, en Italie, en Autriche, au Portugal, en Suède et au Royaume-Uni - application de l’article 104 C, paragraphe 12, du traité instituant la Communauté européenne
(SEC [1998] 1999 final / n° E 1046),

ET PRÉSENTÉ
PAR M. ALAIN BARRAU,
Député.

BCE Jean-Claude Trichet-Mario Draghi

(1) La composition de cette Délégation figure au verso de la présente page.
Politique

La Délégation de l'Assemblée nationale pour l'Union européenne est composée de : M. Henri Nallet, président ; Mme Nicole Catala, MM. Maurice Ligot, Jean-Claude Lefort, Alain Barrau, vice-présidents ; M. Didier Boulaud, secrétaire ; Mmes Michèle Alliot-Marie, Nicole Ameline, MM. René André, François d’Aubert, Yves Bur, Christophe Caresche, Yves Coussain, Camille Darsières, Yves Dauge, Bernard Derosier, Philippe Douste-Blazy,
Mmes Laurence Dumont, Nicole Feidt, MM. Yves Fromion, Gérard Fuchs,
François Guillaume, Christian Jacob, Mme Claudine Ledoux, MM. Pierre
Lellouche, Pierre Lequiller, François Loncle, Noël Mamère, Mme Béatrice Marre, MM. Gabriel Montcharmont, Jacques Myard, Daniel Paul, Jean-Bernard Raimond, Mme Michèle Rivasi, M. Michel Suchod, Mme Christiane Taubira -Delannon.
La fixation des parités entre les monnaies nationales participantes et l’euro
L’article 109 L établit les règles de procédure relatives à la fixation
irrévocable des parités entre les monnaies nationales participantes et
l’euro. Etc... sur :


18 mai 2012
Passage à la monnaie unique, objet de tous les ressentiments d'aujourd'hui .
 
Celles et ceux qui nous ont plongés dans
cette galère, ils savent très bien qu'ils
ont fait une énorme connerie. Le plus
grave, c'est qu'ils ne veulent pas le
reconnaître.


En mars et juin prochain, périodes d'élections,
Méfiez-vous des mulots, ils vous ont pris pour cible.
Tous ces apologistes et tous ces gigolos,
Ne jamais oublier qu'ils sont à votre solde

vendredi 24 janvier 2014

La fausse bonne idée de la ratification de la charte sur les langues rég...





Avec cette jeune députée on comprend mieux les roublardises des parlementaires de gauche !



« Quand c'est flou, il y a un loup » disait Martine Aubry. L'intervention de Marion Maréchal-Le Pen à l'Assemblée Nationale l'explique très clairement « Séance publique : mercredi 22 janvier 2014. 2ème séance : Ratification de la charte européenne des langues régionales ou minoritaires » http://youtu.be/jhRud7ey0Wg

Municipales de mars auront une importance capitale sur la crise immobilière, sur l'accroissement du chômage et de la misère. Leaders syndicaux à la soupe ?.

 

1% logement : ne touchez pas au grisbi

ce livre manifeste dresse un état des lieux de la crise du logement en France :
loyers prohibitifs, scandale des appartements vacants et des bureaux vides, dérives des programmes de rénovation urbaine, inadaptation et marchandisation du parc HLM, fracture immobilière générationnelle, mirage de l’accession à la propriété, résurgence des bidonvilles…  Cette expertise militante, plongeant  au cœur d’un scandale françaisse veut également un réquisitoire contre la démagogie du « Tous propriétaires ! », slogan remis au goût du jour par le président Sarkozy.
Publié par Mouvements, le 1er octobre 2009.
Depuis 2009, la situation est devenue catastrophique en matière immobilière publique. Les bailleurs sociaux et leurs administrateurs ne négligent pas leur rémunération et leurs cachetons de présence. Pour le reste : entretien, réparations, parking, syndic, mise en vente d'appartements non remis en conformité aux normes européennes, ça laisse à désirer.


Petite histoire politique locale et régionale

En mars 2014, voteriez-vous pour ce genre de personnage cumulard ?.

Mon assiduité aux séances d'un Conseil municipal, pendant toute la durée d'une mandature, me donne-t-il le droit d'imaginer cette histoire d'un V. P., sénateur délocalisé ?. Il était une fois un monsieur O.N.G. qui cumulait les mandats aux «compétences multiples» !. Il était, aussi, un «spécialiste» dans la transition énergétique !. Toujours placé, parfois gagnant, jamais perdant chez les bailleurs sociaux (Soclova, Toit Angevin,... ], il occupait les fonctions suivantes : maire adjoint, délégué à la voirie, la mobilité et aux déplacements, «architecte» des panneaux 30km/h et arrêts minute, adjoint de Quartier, président de C.A d'un bailleur social, administrateur chez d'autres bailleurs sociaux, représentant du Conseil régional, présence à Angers-métropole, etc..., liste non exhaustive !. Vous ne pensez pas que pour remplir toutes ces fonctions sérieusement, il faut être doté d'une robuste constitution et disposer d'énormes connaissances en immobilier, tout en ayant une dévorante cupidité ?.

Des leaders syndicaux à la soupe

"Responsables syndicaux, les élites politiques
Sont-ils comme cul et chemise, avec la gauche caviar ?
Les premiers doivent défendre le monde des salariés.
Les autres doivent gérer toutes les affaires publiques.
Situation goguenarde quand on lit le Canard.
Une gauche au pouvoir, syndicats, la ruée
Dans les occupations de tous les cabinets
Dans tous les ministères, ils cherchent à se caser.
Adhérents, militants, ils sont désabusés,
De voir tous ces leaders défendre leur intérêt.
Salariés du privé, vous êtes les sacrifiés,
Vos meneurs d'hier, ils se sont recyclés !."

Méfiez-vous des explications briefées  !

Supercherie, tour de passe-passe, indifférence pour les retraités du secteur privé, le versement de votre retraite complémentaire du dernier trimestre 2013 vous a été confisqué par l'AGIRC et l'ARRCO.

Après vérification du point de départ de votre retraite ( selon votre date de naissance) CRAM-MSA effectuaient son premier versement, le 8 du mois suivant. Par contre, le premier versement de votre complémentaire intervenait le dernier jour du trimestre de la demande, Vous avez été privé de 1 à 2 mois de votre retraite complémentaire.


Un président Hollande, qui méprise les chrétiens, rencontre le pape François pour se faire pardonner ?. Cet énarque voltairien "anticlérical" va-t-il se réconcilier avec la religion chrétienne comme l'avait fait son maître Voltaire, au crépuscule de sa vie ?

mardi 21 janvier 2014

Journalistes et Politiques, veuillez respecter, au moins, la France et les choix des Français dans leur vie personnelle !.



Où sont-ils donc passé les valeurs socialistes ?.
Ils exploitent l'indigence et se disent humanistes.
Responsable politique, c'est un choix personnel.
Vous devez l'assumer, proposer un modèle.
En acceptant la charge, vous avez des devoirs.
Être au service des autres, ne pas les décevoir.
Ils vous ont fait confiance lors du dernier scrutin.
La légitimité vous donne pas un blanc-seing.
Citoyenne, citoyen, ils veulent être entendus.
Ils se sentent trahis par vos sous-entendus.

Une presse débonnaire, médias aseptisés,
Sélection arbitraire des choix et des programmes,
Il faut créer le buzz. Il faut émerveiller.
Ils surfent sur l'émotion, imposent leur mélodrame.
Tout est superficiel, informé, déformé.
Une course à l'audience et aux parts de marché.
La presse va très mal, elle est sous perfusion
Du flot d'argent public en voie d'assèchement.
Même la publicité s'estime en récession.
Comment voulez-vous être informer sereinement ?.

Politiques responsables, ils le sont-ils vraiment ?.
Un parti politique qui ne respecte plus rien,
Et se laisse débordé par des petits vauriens.
Ils prêchent le vivre ensemble dans ce gouvernement,
Au motif sacro-saint de la diversité.
Les excuses vont bon train, ce sont des immigrés,
Beaucoup sont nés en France, ils se disent étrangers.
Ils ont honte de la France, leur pays nourricier ?.
Nos lois, nos libertés, elle sont souvent bafouées,
Dans notre société qui fait des simagrées
Ressassant le racisme et l'antisémitisme,
Un discours périlleux, conséquences gravissimes.

Zen-fiatlux.blogspot, le 21 janvier 2014.

Fais pas ci, fais pas ça, regardes comment j'élève mes enfants, comment un couple de deux hommes ou deux femmes peuvent faire des enfants ou adopter les enfants des autres qui n'ont pas les moyens de les élever, etc... Chez ces politiques, la famille et les enfants ne sont donc qu'une péripétie de plus !. Même les élus de gauche, administrateurs de bailleurs dit "sociaux" se sont dispensés d'aménagements de places de parkings Handicapés. Le "Je-M'en-fichisme" a pénétré le socialisme-démocrate de Hollandie.

Il  n'y a qu'un Zemmour pour décrire, au millimètre près, l'exaspération de la population française sur le changement de société imposé par une gauche PS- EELV, sous la coupe de Bruxelles :


« Le projet de loi parité homme-femme de Najat Vallaud-Belkacem vise à "lutter contre les stéréotypes sexuels". C'est le nouveau vocable de la novlangue de gauche pour remplacer la "théorie du genre".»

samedi 18 janvier 2014

Des centaines d'enfants mineurs quittent la France pour rejoindre le Djihad ?. "Education du peuple et nos enfants assexués, propagande du PS !.



Nos traditions judéo-chrétiennes et nos fêtes religieuses, elles sont devenues insupportables aux membres du gouvernement Ayrault. Certains esprits chagrins seront, peut-être choqués, mais je reconnais que ce Parti Socialiste aurait eu toute sa place sous le IIIè Reich. Les valeurs morales, le respect de la personne humaine, la famille et l'enfant sont attaqués frontalement. Les manifestants sont victimes d'une répression violente, sans précédent, par ce gouvernement de gauche qui a abandonné les valeurs fondamentales de notre société Française. Une bande d'illuminés socialo-totalitaires voudraient endoctriner nos bambins, dès l'école maternelle. Leur théorie du genre d'assexués « dignes » de l'époque de la « Propagande et de l'Education du Peuple » sous le IIIe Reich. 
Sous l'autorité de Bruxelles et de la Commission européenne, nos parlementaires « marquisards » socialistes, ils vivent dans l'oisiveté et, pour justifier leur fonction, ils ont du s'inspirer du livre visionnaire écrit dès 1932 par Aldous Huxley.
Vous vous souvenez des paroles prononcées par Pierre Bergé, le mécène du PS : « Le loueur de ventre de femmes » http://zen-fiatlux.blogspot.fr/2013/11/le-droit-des-femmes-disposer-delles.html
La France n'a plus de barrières, les accords de «Chaînes-gaines» [Schengen] ont montré leurs limites, toute leur perversité, en matière de passoires et d'insécurité. Les parents font des gamins et ne les éduquent pas. Le taux de fécondité est inférieur à moins de 2 enfants par femme en moyenne. Combien de naissances par femmes issues de l'immigration, vous ne le saurez pas ?. Le ministre Peillon et la Gauche française, ils le savent, aussi bien que vous, que dans nos maternelles, nos classes élémentaires, les problèmes, ils sont là. Manque de suivi scolaire, l'absence du parler français à la maison, l'agressivité des bambins livrés à eux-mêmes, la désespérance des maîtresses et des maîtres devant le mur académique qui cache cette misère.
Pensez-vous qu'ils agissent, nos ministres ?. Ils s'en moquent et, parfois, ils font un peu d'esbroufe, invoquant le racisme et l'antisémitisme. Ils se voilent la face devant ce constat alarmant de la perte de l'identité française. Dans dix ans, dans vingt ans, la France aura perdu sa culture, ses racines.

« Dans ce livre visionnaire écrit dès 1932, Aldous Huxley imagine une société qui utiliserait la génétique et le clonage pour le conditionnement et le contrôle des individus.
Dans cette société future, tous les enfants sont conçus dans des éprouvettes. Ils sont génétiquement conditionnés pour appartenir à l'une des 5 catégories de population. De la plus intelligente à la plus stupide : les Alpha (l'élite), les Bétas (les exécutants), les Gammas (les employés subalternes), les Deltas et les Epsilons (destinés aux travaux pénibles).»
«Dans un dialogue entre l'Administrateur général du Meilleur des Mondes et l'un des rares dissidents, Huxley avait parfaitement imaginé les principes du contrôle social moderne...»

Où veut en venir le gouvernement ?

Pour étouffer par avance toute révolte, il ne faut pas s’y prendre de manière violente. Il suffit de créer un conditionnement collectif si puissant que l’idée même de révolte ne viendra même plus à l’esprit des hommes. L’idéal serait de formater les individus dès la naissance en limitant leurs aptitudes biologiques innées.
Ensuite, on poursuivrait le conditionnement en réduisant de manière drastique l’éducation, pour la ramener à une forme d’insertion professionnelle. Un individu inculte n’a qu’un horizon de pensée limité et plus sa pensée est bornée à des préoccupations médiocres, moins il peut se révolter. Il faut faire en sorte que l’accès au savoir devienne de plus en plus difficile et élitiste. Que le fossé se creuse entre le peuple et la science, que l’information destinée au grand public soit anesthésiée de tout contenu à caractère subversif. Surtout pas de philosophie. Là encore, il faut user de persuasion et non de violence directe : on diffusera massivement, par la télévision, des divertissements flattant toujours l’émotionnel ou l’instinctif. On occupera les esprits avec ce qui est futile et ludique. Il est bon, dans un bavardage et une musique incessante, d’empêcher l’esprit de penser.
On mettra la sexualité au premier rang des intérêts humains. Comme tranquillisant social, il n’y a rien de mieux. En général, on fera en sorte de bannir le sérieux de l’existence, de tourner en dérision tout ce qui a une valeur élevée, d’entretenir une constante apologie de la légèreté ; de sorte que l’euphorie de la publicité devienne le standard du bonheur humain et le modèle de la liberté.
Le conditionnement produira ainsi de lui-même une telle intégration, que la seule peur – qu’il faudra entretenir – sera celle d’être exclus du système et donc de ne plus pouvoir accéder aux conditions nécessaires au bonheur. L’homme de masse, ainsi produit, doit être traité comme ce qu’il est : un veau, et il doit être surveillé comme doit l’être un troupeau. Tout ce qui permet d’endormir sa lucidité est bon socialement, ce qui menacerait de l’éveiller doit être ridiculisé, étouffé, combattu.
Toute doctrine mettant en cause le système doit d’abord être désignée comme subversive et terroriste et ceux qui la soutienne devront ensuite être traités comme tels. On observe cependant, qu’il est très facile de corrompre un individu subversif : il suffit de lui proposer de l’argent et du pouvoir.
Extrait du Meilleur des mondes d’Aldous Huxley (1932)
Montpellier-Pub !

vendredi 17 janvier 2014

Un signe qui ne trompe pas, les habitants se désintéressent de leur quartier et de leurs élus !



Dites vous que vous n'avez plus une minute à vous pour voir le monde changer, alors vous ne pouvez compter que sur votre bon sens pour vous en sortir.
C'est Alexandre Dumas fils qui, voulant dénoncer les hypocrisies et l'égoïsme de la bourgeoisie, écrivait vers la fin du XIXème : " Le devoir, savez-vous ce que c'est ?. C'est ce qu'on exige des autres."

[...] Hier soir, dernier Conseil Municipal de 2013
Toujours la rengaine habituelle des subventions aux associations et organismes. Actuellement, Angers doit être championne de France dans la distribution de subventions, si j'en crois le " Forum pour la gestion des villes et Ministère des Finances, comptes administratifs 2008 " :
Angers : 21% soit 227€ par habitant
Moyenne des autres villes : 12,61% soit 156€ par habitant

En mars prochain, qui, de Béchu, Rotureau, Béatse, Diran, Gérault, gagnera l'approbation des électrices et des électeurs ?.

Une photo récente, à elle toute seule, résume bien la motivation à mettre de l'ordre dans la ville, principalement, ces deux dernières années. Les quartiers des Justices, Madeleine, Saint Léonard ont été laissé pour compte : propreté, chaussées déformées, trottoirs sales, sortie de parking hasardeuse aux heures de pointe, embouteillage beaucoup plus important qu'avant au carrefour du Haras, Bd du Roi René pour traverser le bd Foch. La ville est coupée en deux. Ce qui en pâtissent le plus, ce sont les commerçants du Centre-ville. Demain, sur l'autre blog http://zen49.blogspot.com , je commencerais à commenter la campagne municipale. Christophe Béchu sera le premier sur ma liste. Vous en faites pas, les autres suivront

ça fait près de 3 ans que ce mur attend dêtre secouru !



 [...] Force est pourtant de constater que les habitants ont souvent le sentiment de ne pas être réellement associés aux décisions qui concernent leur quartier et parfois leur habitat même.

Sénat

Projet de loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine

« La volonté d'instaurer une participation des habitants est une constante des discours et des lois portant sur la politique de la ville ».
[...] Force est pourtant de constater que les habitants ont souvent le sentiment de ne pas être réellement associés aux décisions qui concernent leur quartier et parfois leur habitat même. Le dernier rapport d'évaluation de l'Onzus sur le PNRU7(*) n'en fait pas mystère : « la participation des habitants est relevée comme un point faible ».
Pourtant, les structures de concertation, en théorie du moins, existent. Les maisons de quartier, gérées par des collectivités territoriales - municipalités, généralement - ou par des associations, peuvent mener des activités au profit des populations locales.[...]
Créés par la loi n° 2002-276 du 27 février 2002 relative à la démocratie de proximité, dite « loi Vaillant », les conseils de quartier, quant à eux, sont obligatoires dans les communes de plus de 80 000 habitants8(*). Composés de personnalités représentatives des associations et des habitants, mais aussi d'élus municipaux, ils constituent des lieux d'information, de débats et de réflexions sur la vie de quartier et ses projets d'aménagement. À ce titre, ils peuvent être consultés par les municipalités pour les questions touchant à la politique de la ville, voire saisir ces dernières. [...]
Cependant, ces structures n'ont pas été pleinement sollicitées par les acteurs de la politique de la ville, tandis que les habitants des quartiers s'en sont souvent désintéressés. [...]
http://www.senat.fr/rap/l13-250/l13-2502.html#toc57

3 emprunts de plus de 100 millions d'€ en moins de 5 ans, ça commence à peser !.