mercredi 23 janvier 2008

Partout ça KRACH, un De Gaulle ne serait pas de trop pour la France

Avec le Maire d'ANGERS, Jean-Claude Antonini - Contact : cazauba.christian@wanadoo.fr

Française, Français, l'UMP " KRACH * " face au Mess Maker " faiseur de dégats ", Monsieur Jacques Attali !.




Cet éminent personnage avait publié un soutien appuyé à Nicolas Sarkosy dans l'Express d'avril 2007. "...aucun n'y a pensé. Ségolène Royal, François Bayrou et les autres ont ainsi perdu une occasion de se grandir. Ils ont même perdu une occasion d'être simplement honorables, il ne faudra pas l'oublier". Effectivement, le Président Sarkosy ne l'a pas oublié, l'UMP non plus !. Je crois bien qu'il avait écrit sur le principe de précaution : "le pire est ailleurs".

Je serais curieux de connaître l'avis de cette haute personnalité, Jacques Attali, sur la multiplication des opérations de renflouement par les banques mondiales. Ces masses financières ne font que conforter les spéculations en tout genre, les bulles financières et immobilières. Elles rendent de plus en plus vulnérables les marchés financiers.

Cette crise financière internationale contribue à accroître le manque de confiance de la société. Après la déclaration de faillite "voilée" du 1er Ministre, il faut bien admettre que c'est aussi la déclaration de faillite globale du système financier international.

Au fait, ce monsieur Attali n'a-t-il pas accompagné la descente aux enfers de la France et des français depuis plus de 30 ans ?. Ce serait donc ça la rupture sarkosienne ?.

Qu'on arrête d'entendre le "bling-bling" Leclerc, le Sarkosy de la distribution, nous dire qu'il est le plus beau, le meilleur... dans tous les médias, qu'il commence donc par rémunérer correctement ses employés et payer justement nos paysans. Quand notre ministre nous dit que la France et l'Europe ont du potentiel et que les fondamentaux de nos économies respectives sont bons, je reste sans voix !. Il est vrai que le nuage de Tchernobyl a ignoré la France ?.

Au plan national et par déclinaison au plan des villes, l'addition va être très corsée pour les collectivités territoriales et leurs administrés. La population angevine a la chance d'avoir une ville très peu endettée . Alors, ne laissons pas notre belle ville d'Angers aux mains d' apprentis sorciers et de revenchard(e)s de l'équipe municipale actuelle.

* " une gaffe de Gaston "

6 commentaires:

CM3204 a dit…

On plonge depuis le mois de septembre me disait récement un
commercant du centre ville .Les clients se font rares dans les boutiques .La liste des depots de bilan s ' allonge dans les pages du Courier de l 'Ouest du jeudi .
Va falloir taper dans les comptes courants et revendre le 4 x 4 !
Merde?qu'est qu 'on a fait pour mériter ca ?
Docteur FILLON a dit : ca va mal,
la FRANCE est en faillite .Rien de tel pour vous plomber le commerce .
GLOUPS ! les gens deviennent raisonnables !Et dire qu 'on en a pris pour cinq ans !
Allez , bon courage !La prochaine fois , il faudra réflechir avant de voter .

mesplède a dit…

Bonjour

Et bien cher cm3204, c'est vrai, il faudra réfléchir avant de voter!
La prochaine fois c'est à dire pour les municipales et là attention de ne pas reproduire le modèle national!
Qui s'assemble se ressemble! Les gens de l'UMP fonctionnent de la même manière: pour avoir le pouvoir on distribue beaucoup d'argent et puis après... nous citoyens devont faire des efforts et rembourser au travers de taxes, d'augmentations des prix...
Alors Bechu de l'UMP fonctionne de cette manière: il promet de l'argent pour les quartiers, il promet des pc, des livres, il promet à un président de club sportif d'augmenter la subvention de la ville, il promet.... enfin il veut nous acheter! oui technique de l'UMP, souvenez-vous les déductions d'impôts pour les crédits immobiliers,l'augmentation de notre niveau de vie, les augmentations des salaires et puis in fine rien, tout au contraire, salaire stable, augmentation des prix, pas de déductions d'impôts, plus de pub à la télé donc futures taxes sur tv ou autres! Zut il faut cesser, donc attention au prochain vote et souvenez-vous que BECHU=SARKO!

Anonyme a dit…

et oui il ne fallait pas voter sarko ; en tout cas il a bien entubé les Français et ils ont voté pour lui pensant qu'il allait régler leurs problèmes alors qu'il savait très bien que les caisses étaient vides ; de plus les économistes durant la campagne avait donné une note de 9/20 au programme économique de sarko cela montrait bien qu'il ne réglerait pas leurs problèmes mais comme les Français ne cherchent rien et bien ils ont cru tout ce qu'il a dit !!alors moi je m'en fiche je n'ai pas voté pour lui et ceux qui ont voté pour lui n'ont plus que leurs yeux pour pleurer voilà!!!!!

Anonyme a dit…

BECHU=SARKOZY . DE PLUS BECHU EST SOUTENU PAR L'EXTREME DROITE JE VOUS JURE QUE C'EST VRAI!!!!!!!!!!!

zen a dit…

Notez, notez très bien, bien, passable, mal, très mal.... tout et n'importe quoi pour ne pas dire n'importe qui, le niveau scolaire déjà très faible vient de gagner la cour élyséenne.

A force de jouer avec les partitions musicales de l'orchestre élyséen, de revenir au ut en abandonnant le do, l'euphonie de la musique de chambre élyséenne est de moins en moins appréciée par les ouïes des élus UMP. Il suffit d'entendre, sur RTL, les commentaires de l'inventeur de la France d'en bas, monsieur Raffarin, pour se rendre compte du fossé qui se creuse avec la France d'en haut. Après les 19/20 de Nicolas Sarkosy, tout juste la moyenne, c'est la note qu'il donne au 320 propositions Attali !.

Depuis hier, les quatre colonnes de la Place de la Concorde se font l'écho de cette cacophonie attalienne. Personne ne peut donner la note juste, sauf à forcer la note qui devient une fausse note et, cela entraîne une note grave qui terminera dans un placard ou se mélangeront, notes diplomatiques et notes de services.

Pour nous, peuple de France, de toute façon, ce ne sera pas une note de gaité. Nous sommes condamnés à payer une note très salée.

Alors, Monsieur le Président et monsieur le premier Ministre, je vous demande de mettre au panier toutes ses notes arbitraires et occupez-vous donc des vrais problèmes de la France : Pouvoir d'achat, retraites, logement ( loi Boorlo : 4 logement à 100 000 € construits sur 20 000 prévus !), pauvreté croissante, crise du crédit... Changer de notes, la tâche est immense et les recettes vieilles de 20 ans comme le dit Raffarin sont à proscrire.
Alain-zen-fiatlux

mesplède a dit…

monsieur ZEN

En tant que professeur de latin, je vous mets 20/20 pour votre dernier commentaire!