mercredi 7 janvier 2009

Angers, Championne toutes catégories... !

La traditionnelle cérémonie de voeux, en période de crise financière et sociale, s'est déroulée, hier soir au Quai. Ce 6 janvier 2009, cette soirée fera date dans l'histoire angevine, pas spécialement à cause de la fête des Rois ni de la dégustation de galettes, mais bien à cause de l'ampleur des engagements pris pour soutenir l'activité économique et soulager la population angevine en difficulté. Hier soir, le bien nommé aurait pu s'appeler : le "Roi "Jean Claude !. Monsieur Jean Claude Antonini, maire d'Angers, Président d'Angers Loire Métropole et Président du CCAS avait convié à cette cérémonie les personnalités les plus en vue de la société civile, des administrations, de la classe politique et du milieu associatif. A ma grande surprise, les quelques centaines de personnes présentes ont écouté religieusement ce message extrêmement fort adressé aux angevins. Au final, de longs applaudissements ont salué le Président de ALM, Maire d'Angers pour sa politique volontariste contre la crise, pour son important catalogue de mesures sociales, pour son soutien à l'activité économique, pour son exhortation à la coopération et à l'unité de toutes les forces vives. Au risque de déplaire à la France d'en haut y compris aux élites du Château, je m'accorde une pointe de chauvinisme en affirmant que le plan angevin de lutte contre la crise, à échelle comparable voire plus, il est de loin le plus conséquent au niveau national, tant sur le plan financier que sur le plan des investissements. Grâce à quoi, mais grâce à la bonne gestion de la ville d'ANGERS ?. Vu le nombre de mesures sociales et de dispositifs économiques annoncés, vous en lirez une synthèse sur la fiche blanche. Il ne reste plus qu'à espérer que les engagements de l'Etat soient tenus. http://zen49.blogspot.com/ Courriel privé : fevrieralain@hotmail.fr

19 commentaires:

bordères a dit…

bonsoir Zen

Encore une fois votre reportage est d'une trés grande fiabilité et je pense que d'autres blogs pourraient s'en inspirer!
Ce matin à la lecture du courrier de l'ouest, une déception, non pas que les journalistes aient trahi le fond et la forme, cela aurait été impossible, tant le discours de notre maire a été sincère et poignant axé sur des arguments précis, pertinents et mesurables, mais cette déception vient des commentaires du petit Béchu, qui faute d'argument précis, pertinent et mesurable s'est rabattu sur l'éclairage du château! Vraiment sans argument à se mettre sous la dent , vite une diversion pour sauver sa petite face!
Mais au fait petit Béchu, je trouve que l'on parle beaucoup du châteu depuis quinze jours, en réalité il contribue à sa publicité; alors christophe continue, tu prouves bien que Jean Claude a gagné son pari à savoir sortir le château de l'anonymat!
Pour terminer les photos du journal prouvent, par la présence de nombreux élus de la ville , que notre maire a une équipe soudée autour de lui et c'est pour cela qu'il va réussir.
Nous sommes trés loin de la photo de 2008 ou béchu et zérault défiaient le maire en première ligne et dans des attitude des plus arrogantes!
Au fait si Béchu face à un groupe de jeunes faisait un peu le petit coq, il fallait à tout prix ce soir là sauver la face!

au fait ZEN bonne année 2009!

vrai modem a dit…

une info
le petit prof de latin avait ce matin fait un article élogieux sur notre maire, avec des photos comme d'habitude, et puis ce soir plus rien sur son blog!
Et oui, pour une fois que son aticle était honnête, c'est pour cela qu'il a été censuré par béchu, gérault,etc...
pauvre petit prof.....

Anonyme a dit…

Angers ville championne toutes catégories. Oui, faire face à la crise qui s'annonce, tout le monde peut être emballé par le plan du maire d'Angers. Voilà une ville non endettée qui lance un empurnt pour faire du logement social, très fort ! Il faut que tout le reste suive : un centre des congrès pourquoi pas, vraiment bien pour attirer les entreprises et faire connaitre la ville, mais que le maire pense aussi tout simplement aux trottoirs de sa ville car ce n'est pas vraiment génial. Et à quand un centre ville piéton. Ca aussi ca fait une ville agréable.
J-Pierre

Douceur angevine a dit…

" ANGERS investit 74 % de plus que les autres villes de France " et n'augmente pas les tarifs municipaux..."

Le maire d'ANGERS, Jean-Claude Antonini avec l'annonce de 15 millions d'€uros supplémentaires (hors ANRU) débloqués cette année, l'augmentation de + 50 % des aides au logement social et à l'accession à la propriété, l'investissement municipal bat tous les records nationaux (78 millions d'€) : la ville va investir 489 €/habitant contre 286 €/habitant en moyenne nationale pour les 23 plus grandes villes de FRANCE ".
Si l'on ajoute le budget de 190 millions d'€ d'ANGERS LOIRE METROPOLE, le budget total d'investissement est de 268 millions d'€.

Quand on lit l'Est Républicain, on se dit qu'il faut féliciter ANGERS, ils ont eu raison avant les autres d'investir dans le logement social et surtout d'en avoir les moyens :

" Baisse CATASTROPHIQUE en Lorraine-14,4%...." "...La chute pourrait atteindre jusqu'à 10% cette année.. "

"...Pour les professionnels, les prix des logements anciens, qui ont commencé à reculer en 2008 pour la première fois depuis une dizaine d'années, vont accentuer leur baisse en 2009, jusqu'à 10 %, dans un contexte de crise économique."
" Les prix des logements anciens « vont baisser de 6 % à 10 % » en 2009, par rapport à 2008, a déclaré Laurent Vimont, le nouveau président du réseau d'agences immobilières Century 21..."

"...baisses, au 4ème trimestre, de 5,9 % pour Paris et surtout de 13 % à Lyon..."

"...Selon les régions, les baisses ont été bien différentes. Au 2ème semestre, les plus sensibles ont concerné la Lorraine (- 14,47 %) suivie par le Poitou-Charentes (- 12,61 %) et Champagne-Ardenne (-11,46 %)..."

Les LOYERS baissent aussi

"...Les loyers ont également baissé en moyenne de 2,41 % pour l'ensemble de l'hexagone sur un an. Century 21 l'explique par les forts volume de construction des années 2000 à 2006 et le climat économique qui rend les propriétaires bailleurs plus souples dans la négociation. "

Douceur angevine

zen49 a dit…

Bonjour l'ami bordères et merci pour tes voeux de bonne année. A mon tour, je te présente mes meilleurs voeux pour cette année 2009 et j'associe l'Alsacien (L'Est Républicain).

Sur RTL 398
Bonjour et Meilleurs voeux pour cette nouvelle année,

Monsieur Aphatie, vous terminez votre éditorial par :
"...qu’il rende donc des comptes, ce qu’il ne fait pas aujourd’hui ..."
Je suis tout à fait en accord avec cette phrase. Mais pourquoi la cantonner au juge d'Instruction, par exemple les avocats qui, eux aussi, ne sont pas soumis à résultat; cela ne les empêche pas de se planter et d'appliquer des honoraires parfois exhorbitants. Ce n'est pas la saisine d'un bâtonnier, leur confrère, qui va solutionner les dossiers mal ficelés et, si vous contester une facture, c'est l'union sacré de la confrérie des baveux.
Le seul problème qui me gêne dans la suppression du juge d'instruction, c'est une fois de plus le renforcement des pouvoirs politiques et financiers. En Sarkozie, la dépénalisation est à la mode; ce qui nous emmènera vers une justice de "cabinet " et de confort pour les puissants...
zen49

Philippe Markowicz a dit…

Bonjour,

En soi la suppression des juges d'instruction pourrait ne pas être une aberration si parallèlement était instituée l'indépendance des parquets par rapport au ministère de la justice.
Mais supprimer le juge d'instruction sans accorder l'indépendance des procureurs est à l'évidence une régression majeure et un risque de perte totale d'indépendance de la procédure d'enquête judiciaire.
Le sieur Berlusconi a manifestement fait des émules.

Philippe Markowicz

Alain Février a dit…

C'était l'époque des Ordonnances, un peu comme maintenant !.

Sources : Amis et Passionnés du Père-Lachaise et Portraits de C.-A. Sainte-Beuve

FARCY Jean Georges (1800-1830)

" Poète et philosophe, Jean Georges Farcy est né à Paris, le 20 novembre 1800. On sait peu de chose de sa prime enfance..."

"...Le 26 juillet 1830, le Roi Charles X publie ses quatre ordonnances sous le ministère Polignac : suppression de la liberté de la presse, dissolution de la Chambre, modification du mode d’élection, convocation de nouvelles élections.

Farcy participe au soulèvement populaire des « Trois Glorieuses » des 27, 28 et 29 juillet 1830. Il est au nombre des insurgés qui dans l’après midi du 29 juillet attaquent les Tuileries, il est tué l’un des premiers au coin de la rue de Rohan et de Montpensier. Le lendemain, Le Globe annonça la nouvelle ainsi : "Le Globe vient de payer à la Patrie sa dette de sang ..."

Pourquoi mettre en avant George Farcy ?. Pour ce qu'il écrivait, pour ses engagements, pour sa défiance excessive après avoir vécu une jeunesse enthousiasme et passionné...

(tout le contraire de nos gouvernants actuels pour qui la science infuse n'appartienne qu'à eux exclusivement et quand ils auront tout cassé et affamé le peuple... ?).

G. Farcy :
"... je me défie plus de mes idées ou de mes sentiments, je ne les renferme plus en moi; je dis aux uns que je les désapprouve, aux autres que je les aime; toutes mes questions demandent une réponse; mes actions, au lieu de se perdre dans le vague, ont un but; je veux influer sur les autres..."

" On vit de tout son corps et de toute son âme, avec des hommes, et non avec des idées. Le sentiment de la vie, de l'effort contraire, de l'action et de la réaction, remplace la conception de l'idée abstraite et subtile, et morte pour ainsi dire, puisqu'elle n'est pas incarnée dans le monde... on a failli parce que on a vécu, et l'on se prend d'indulgence pour les fautes des autres. Toutes nos erreurs nous sont connues; l'âpreté de nos jugements d'autrefois nous revient à l'esprit avec honte,; on laisse désormais pour le monde le temps faire ce qu'il fait pour nous, c'est-à-dire éclairer les esprits, modérer les passions ".

George Farcy écrivait dans ses notes :

" Je me plains du sort,
Qui ne m'a donné ni génie, ni richesse, ni naissance,
Je me plains de moi-même,
Qui ai dissipé mon temps, affaibli mes forces, rejeté ma "pudeur naturelle, tué en moi la foi et l'amour."

Réponse de Sainte-Beuve : " Non, Farçy, ton regret même l'atteste, non tu n'avais pas rejeté ta pudeur naturelle; non tu n'avais pas tué l'amour dans ton âme ! ...."

Bonne méditation les yeux ouverts

Alain Février

Citoyen français a dit…

Monsieur Novelli, le ministre du commerce vient de dire au Sénat que le plan de relance de 27 milliards profite au salariés ?.
Un mensonge, il a déjà profité aux banques qui vont encore obtenir plus de 10 milliards d'€uros, dont Dexia qui devient un puit sans fond pour les finances publiques belges et françaises.

Qui va en payer l'addition et la subir ?. Encore les plus défavorisés qui n'ont que le seul choix d'avoir recours aux prêts à la consommation à des taux indécents 22 %/an.

Pendant que le gouvernement du Royaume Uni, les Etats Unis ont abaissé leurs taux à 1,5 %, voir 0 %, le gouvernement français et l'ensemble des parlementaires n'ont pas le courage politique d'entériner enfin la énième loi encadrant ces organismes financiers usuriers. Vous les politiques, vous êtes tous responsables de la misère sociale en fermant les yeux sur ces dérives inadmissibles dans le pays des droits de l'homme.
Je remercie zen de publier mon cri de détresse.
Citoyen français

zen49 a dit…

"Le président élu des Etats-Unis, Barack Obama, a promis jeudi une réduction d'impôts de 1.000 dollars à 95% des ménages américains dans le cadre de son plan de relance de l'économie, seul capable selon lui d'éviter de longues années de récession."

"Cette mesure sera "la première étape de la réduction d'impôts à destination des classes moyennes que j'ai promise pendant la campagne électorale et qui sera comprise dans notre prochain budget", a-t-il déclaré....

"...Le coût du plan de sauvetage d'au moins 775 milliards de dollars sur deux ans, préparé par la future administration,
"creusera certainement le déficit du budget à court terme", a admis le président élu. Ce plan consiste pour 40% en des réductions d'impôts..." Boursorama

Nicolas Sarkozy et l'UMP préfèrent renflouer les banquiers et ne rien donner à la population Française. Ce choix est loin d'être innocent car ils obligent des milliers de personnes et de familles dans le besoin de contracter des crédits à la consommation à 22 %, du vol autorisé ?.
Mon souhait pour cette année serait que tous ces gens dans le besoin puissent m'entendre et ne cédent pas aux démarchages intempestifs de ces banques.

Qu'ils envahissent les permanences des parlementaires pour leurs rappeler que les banques les plument et qu'il faut une loi pour les protéger.

zen49

un électeur angevin a dit…

C'est quand le CA de Dexia?
Bechu touche combien? 20000€!
Combien en donne-til? et à qui?

Toutes les infos doivent être divulguées!
Nous comptons sur vous Zen!
Merci de renseigner les angevins qui n'oublient pas.

zen49 a dit…

Mercredi, la rédaction de France 2 a recruté deux témoins pour le journal de 20 H de David Poujadas pour nous parler de la réforme de la procédure pénale et " la fin de la fonction séculaire du juge d'instruction exigée par l'omni président " a dit ce journaliste.
En sous-titre, on pouvait lire :

Christophe Regnard, président de l'Union syndicale des magistrats, ( contre )

Thierry Herzog, avocat, ( pour )
Doit-on s'étonner de l'omission des qualités de cet avocat ?
Il a été le Conseil du couple Elyséen dans les affaires de la poupée et du sac ?.
Il est aussi membre de la commission chargée de la réforme de la procédure pénale ?.
La rédaction d'Antenne 2 n'aurait-elle donc trouvé que cet avocat " totalement neutre " pour témoigner du bien-fondé de la suppression du juge d'instruction ?.
zen49

Angers super a dit…

Message à destination de la majorité et des conseillers élyséens :

Sacrifier l'équité à la peur de déplaire devient une attitude récurrente au Château. Comme le dit Henri Guaino " le pouvoir des phénomènes de cour " existe bien.
Il serait plus qu'urgent que la cour du Président et les parlementaires UMP s'inspirent de Nicolas Boileau :

" Aimez qu'on vous conseille et non pas qu'on vous loue "

" Hâtez-vous lentement ; et, sans perdre courage, Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage : Polissez-le sans cesse et le repolissez ; Ajoutez quelquefois, et souvent effacez."

" Les intérêts courent, même la nuit " dit le proverbe indien

Et chez nous le proverbe dit : " Ce sont les tonneaux vides qui font le plus de bruit "
Souhaitons vivement que la nouvelle distribution de milliards aux banques par Nicolas Sarkozy ne servent pas à remplir le tonneau des Danaïdes de Dexia et consorts...?.

bon week-end zen
Sur ton blog zen49, intéressant l'information du Sénat sur la retraite, les pensions d'invalidité et le pouvoir d'achat...
Angers super

Anonyme a dit…

Il nous faudra donc payer la pub de minuit de l'UMP sur la TV publique et satisfaire au caprice du pouvoir pour qu'une loi puisse être votée postérieurement à son entrée en application, le 5 janvier ?. Du jamais vu dans un pays démocratique ?.

Sources Ozap-Le Monde :

"...Selon les informations du Monde paru cet après-midi, un compromis aurait été trouvé entre le gouvernement et les centristes au sujet de la redevance. La commission des affaires culturelles avait accepté que le montant de la redevance, indexé sur l'inflation, soit arrondi à l'euro supérieur. Cela porterait alors cet impôt à 119 euros contre 116 actuellement. Mais selon le quotidien, le gouvernement aurait décidé d'aller plus loin face à la fébrilité des Centristes, indispensables pour le passage de la loi au Sénat."

" Ainsi, Matignon concèderait « une augmentation supplémentaire de 2 euros de la redevance audiovisuelle ». Rebaptisée « contribution à la télévision et à la radio publiques », la redevance passerait alors à 121 euros. Mais une telle augmentation est refusée par Jean-François Copé, président du groupe UMP à l'Assemblée Nationale. « Il est clair que nous ne l'accepterons pas, même pour faire plaisir aux centristes » déclare-t-il dans Le Monde..."

Anonyme a dit…

Vu dans LE POINT du 8 janvier 2009

" En Forme Jean-Claude Antonini,
Le maire PS d'ANGERS a décidé de geler en 2009 les tarifs des services municipaux ( piscines, crèches...) afin d'aider ses administrés à affronter la crise. Un manque à gagner d'environ 200 000 euros pour la ville ".

Nicolas-Michel a dit…

" ...Jeudi 8 janvier 2009, Eric Besson organisait un grand colloque "Nouveau Monde, Nouveau Capitalisme" auxquels plusieurs responsables politiques de premier plan ont participé comme Angela Merkel et Tony Blair. Michel Rocard était aussi présent, et Nicolas Sarkozy n'a pas pu s'empêcher de le souligner en forçant le trait sur sa proximité avec l'ancien Premier ministre de François Mitterrand..."
Politique.net
Nicolas-Michel

Anonyme a dit…

" Van Ruymbeke : "le glas des affaires"

" La suppression du juge d'instruction, annoncée la semaine dernière par Nicolas Sarkozy, "sonne le glas des affaires politico-financières" et "va à l'encontre des libertés individuelles", estime le juge financier Renaud van Ruymbeke dans une interview à paraître dans le Journal du Dimanche."

"Ce projet va à l'encontre des libertés individuelles", assure le premier juge d'instruction au pôle financier de Paris. Selon lui, le fait de vouloir transformer le juge d'instruction en juge de l'instruction "revient à lui enlever tous les pouvoirs d'enquête" et à transférer "ses prérogatives au parquet sans assurer le préalable indispensable à une telle évolution, à savoir l'indépendance des procureurs".

" Pour ce spécialiste des affaires sensibles du financement du PS aux frégates de Taïwan, "cette réforme est inacceptable en l'état"...

... " Pour lui, "l'absence de juge d'instruction renforcera les pouvoirs du parquet et de la police". "Nous assistons à une véritable reprise en main de l'institution judiciaire par le pouvoir politique". Dans ce contexte, "la réforme annoncée par M. Sarkozy sonne le glas des affaires politico-financières", prédit le juge qui instruit actuellement l'affaire du trader Jérôme Kerviel."
Sources Le Figaro.fr et le JDD

la vigie a dit…

La Vigie a dit...
Dans le journal La Croix de ce jour, la publication d'un sondage " La Croix-Covéa Finance " sur la situation économique et sociale de la France pour 2009; les avis des français sont très pessimistes :

Selon Laurent DE BOISSIEU : " Nos compatriotes sont en effet 68 % à répondre que la situation de l'économie française sera au global " plutôt moins bonne " en 2009 qu'en 2008."
" début 2008, 38 % seulement opéraient le même pronostic "
... " ...autant de sympathisants UMP que PS pensent que la situation globale de l'économie française sera " moins bonne " en 2009."
" Tandis que le nombre de sympathisants UMP estimant que cette situation sera " plutôt meilleure " dégringole de 27 % à 6 % ".

" Reste à savoir si ces chiffres traduisent un simple réalisme ou, plus inquiétant pour Nicolas Sarkozy, un manque de confiance dans l'action du gouvernement. " Qu'ils soient de droite ou de gauche, les français ne font pas de lecture partisane de la situation, insiste Guillaume Oetit, directeur d'études de la Sofres...".

"... Le nombre de Français qui pensent que la situation du chômage et de l'emploi sera " plutôt moins bonne " opère un bond de 50 points en un an, passant de 33 % à 83 %. Cités par 70 % de nos compatriotes, le chômage et l'emploi sont aussi redevenus la première source d'angoisse, comme le montre le baromètre mensuel La Croix TNS Sofres sur les préoccupations des Français "...

"... alors que 77 % des Français pensent que la situation du pouvoir d'achat sera " plutôt moins bonne " en 2009, ce chiffre monte à 83 % pour les sympathisants PS et baisse à 69 % pour ceux de l'UMP. Ces derniers ne sont que 6 % seulement à répondre que la situation sera "plutôt meilleure ", 24 % estimant qu'elle ne sera " ni meilleure ni moins bonne "....

..." Autre préoccupation en hausse : la santé et la qualité des soins, qui devance, ce qui n'était pas arrivé depuis plus d'un an, la question du pouvoir d'achat (57 % contre 54 %)"...(page 9)

Lire l'intégralité de ce sondage dans La CROIX.
La Vigie

syndicaliste a dit…

Ah, c'est quoi le pouvoir d'achat des salariés en sarkozie ?:

La technique sarkozienne, cette fois-ci,
c'est la sélection par l'âge;
c'est l'opposition des catégories de salariés;
c'est déshabiller les uns (les salariés plus vieux) pour habiller les plus jeunes moins longtemps..., tout ça sur fond de crise sans que personne ne puisse dire combien de chômeurs verront leurs allocations chômages amputées en 2009-2010 : 200 000 - 500 000...800 000 et + ?.

Selon les actualités de Boursorama :

" Après la CGT et FO, la CFTC a rejeté lundi l'accord sur l'assurance chômage, signé seulement par la CFDT, fragilisant ce texte qui, selon ses détracteurs, n'offre pas aux chômeurs une indemnisation à la hauteur de la crise."

" L'avenir de ce texte, qui améliore la prise en charge des salariés précaires aux dépens de ceux ayant travaillé plus longtemps, dépend maintenant de la CFE-CGC et, en dernier ressort, du gouvernement.

Celui-ci doit délivrer son agrément pour l'application de la nouvelle convention, conclue pour deux ans (2009-2010). "....

..." La décision de la CFTC, une première dans son histoire, a été prise à l'unanimité de son bureau confédéral, a précisé l'une de ses membres, Gabrielle Simon.

La centrale chrétienne, qui fait partie depuis toujours de la majorité de gestion de l'assurance chômage, a considéré cette fois que l'accord n'était "pas à la hauteur de la crise", alors que l'Insee prévoit une remontée rapide du taux de chômage à 8% d'ici fin juin.".

Enfin il était temps que l'union syndicale mette fin au cheval de troie CFDT.
Syndicaliste

boursicoteur a dit…

" (AOF) - HSBC Holdings (- 7,19% à 6,45 euros à la mi-séance), le numéro un européen du secteur bancaire, pourrait être contraint à lever jusqu'à 30 milliards de dollars de capital selon une note de Morgan Stanley. Pire : le groupe pourrait réduire son dividende de moitié, alors que les bénéfices devraient se détériorer davantage que prévu d'après le broker. Il s'attend à ce que les résultats de HSBC soient en forte baisse cette année, et n'envisage pas de redressement avant 2011. "
boursicoteur