vendredi 16 janvier 2009

Ah le TRAM, on a pas fini d'en entendre...

Qu'est-elle devenue l'idée du BusWay, transport hybride entre tramway et bus ?. C'était un leitmotiv électoral ou une promesse électorale oubliée par l'opposition minoritaire municipale angevine ?.
Busway Nantes

3 commentaires:

zen49 a dit…

A lire dans Ouest-France et sur maville.com :

"Tramway : une deuxième enquête publique
Il faudra consulter les riverains : rue Létanduère, le projet doit subir quelques modifications à cause du passage des câbles d'alimentation...."
...
"...Il est trop tôt pour savoir si cette deuxième enquête publique entraînera des retards sur la mise en service du tramway. Car il est tout à fait possible de continuer les travaux tout en consultant les riverains..."

Ouest-France

Question : Qui sont les amateurs, des scrutateurs peu scrupuleux sur les études de faisabilité ou mal informés de ce qui se passe sous les chaus sées angevines...?.

Un remake de l'ère du "Roi Jean Monnier" et le contresens de circulation de sa place du Ralliement où les voitures ont été obligées d'emprunter les couloirs aménagés initialement pourle passage des BUS et vice versa ?.
Le Tramway permettra de mettre fin à cette grossière erreur de spécialistes "hautement qualifié"

Alors les acharnés " non amateur " de la critique, ils devraient peut-être changer de voie ou de " cour " des comptes...
zen49

Anonyme a dit…

Enfin quelqu'un qui ne cache pas ses mots ni la réalité des choses, on appelle ça avoir de l' honneur en politique.
L'exemple donné par cette première adjointe de la ville d'Angers et aussi d'Angers Loire Métropole est à méditer par toutes les échines courbées de l'UMP devant leur chef, le "roi Sarko".
Faut-il en rire ou en pleurer ?.

com sur des roulettes a dit…

un gilles de la politique municipale qui promet ?. Sa promptitude à blâmer cache mal les faiblesses de l'opposition municipale angevine ?

Il fallait le trouver le broussard de l'opposition "illustre élu" (comme le nomme zen), pour dénoncer "l'inavouable" des aléas du chantier Tramway. Faire croire à la population angevine que ces aléas de chantier n'arrivent qu'à Angers, c'est avoir un esprit critique en deuxième sous-sols

Oui, je ne regrette pas mon vote de mars dernier. Chaque jour qui passe, je m'en félicite. L'avenir devrait le confirmer.

com sur des roulettes