dimanche 29 avril 2012

Parfois des idées surgissent d'un post sur Facebook...

En réponse à Mme Pauline Gaillard sur Facebook

" Paul Krugman, prix Nobel d'économie en 2008, soutient François Hollande! "An Hollande victory would shake things up, and offer at least the possibility of something better."


Monsieur Krugman, américain libéral pur et dur, serait un récipiendaire d'un prix Nobel d'économie en 2008 [à la mode de Bretagne !]. Pour moi, ce n'est qu'un américain, «spécialiste» de la Finance et du Commerce international. Il reconnaît sa faible connaissance de la politique française et, encore moins le fonctionnement troublant et dictatorial des Institutions Européennes ?.

Ce «prix Nobel» d'économie avance de timides arguments qui n'ont, pour moi, pas autre chose que d'ajouter du grain à moudre au moulin à vent des anti-euromark, dont je fais partie depuis 2002. Nos responsables politiques se sont réfugiés en zone euro sous commandement Merkozy, nous vantant une monnaie unique, l'euro, seul et unique moyen d'être compétitif dans la mondialisation voulue et imposée par les marchés financiers internationaux. Le socialisme français puiserait-il ses idées au chevet du libéral Krugman ?. «La Conscience d'un Libéral», ce professeur américain des affaires économiques et internationales, il me semble qu'il est aux antipodes des théories de notre Prix Nobel, Maurice Allais, décédé l'année dernière.  Pour vous en convaincre, il vous suffit de relire son jugement sur la monnaie unique et, sur les nombreux dégâts collatéraux que l'euro a provoqué en France et dans les pays de la zone euro !.

Depuis la fin du mandat présidentiel de Valéry Giscard-d'Estaing, Mr Krugman's, professeur des affaires économiques et internationales outre-Atlantique, il n'a cessé de défendre le Libéralime «débridé» !. Désormais, depuis la crise monétaire, il défend la théorie des économies d'échelle, omettant d'insister sur les rendements d'échelle qui conduisent, inévitablement, à la chute des revenus, à l'explosion de la montée du chômage et au bout du bout, à une violente rébellion des peuples.

Les augmentations des volumes renforceraient-elles les marchés concurrentiels. A mon avis personnel, tout petit observateur de la société économique, sociale et syndicale, je vous dis non. « Pourquoi, eh ben j' vais vous l'dire » :

Les marchés concurrentiels favorisent les regroupements de grands groupes, qui entretiennent une armada de lobbys à Bruxelles. Pour beaucoup de personnalités politiques, j'ajouterais que les nombreux conflits d'intérêts entre participations financières privées-publiques, elles ne font que favoriser la corruption !. Bien entendu, les partis politiques n'en finissent pas de la dénoncer, mais que font-ils pour l'enrayer ?. Très épisodiquement, les Institutions Judiciaires s'en emparent et les poursuites sont très souvent noyées dans un " brouillard démocratique et républicain !".


Transmission des pouvoirs à la BCE entre J.C. Trichet à G et M. Draghi à D

Avant de chanter cette parodie de contine, le peuple Français a le droit de savoir où sont passés ses mille milliards d'€ distribués par la BCE, depuis novembre 2011 ?. Doit-on faire une confiance aveugle au remplaçant de Jean-Claude Trichet, Mario Draghi, patron de la BCE nommé par Merkosy ?. Il a été, précédemment, un ancien du "gouvernement Sachs" européen ?.  

Pour les politiques qui ne voient que par les eurobonds :

Et ron et ron, petit eurobond,
Le peuple vous accusera,
Et ron et ron, petit eurobond,
D'avoir spolié sa dot
Au profit des allemands,
Au profit des allemands

Après la guerre de 39-45, la France s'était relevé en grande partie, grâce à sa planche à billets !

http://zen49.blogspot.com/
Courriel : fevrieralain@hotmail.fr

2 commentaires:

GAILLARD P. a dit…

Je trouvais très intéressant le fait que cet homme qui croit à La conscience libérale plus que tout, n'apporte pas son soutien à Nicolas Sarkozy.
Ce n'est pas tant le soutien à FH qui retient mon attention, puisqu'il ne sait pas dans les détails ce qu'il propose, puisque pour lui, FH n'a pas de politique économique déterminée, et que nous sommes en présence d'une possibilité très éventuelle qu'il puisse faire bouger les choses.
Mais plutôt sur le fait qu'il sache que les propositions de Nicolas Sarkozy sont mauvaises.

C'est alors avec regret que nous n'aurons pas plus de détails de sa part. Mais ce post publié, pouvait convaincre les indécis, d'"un vote utile"?

zen a dit…

@ M. Gaillard P,

J'admire votre énergie à soutenir la candidature de François Hollande.

Avec le recul qui est le mien, j'en ai tellement vu, entendu et fréquenté de ces personnalités politiques qui, hélàs, elles se sont reniées plus souvent qu'à leur tour !.

C'est pourquoi, dans chaque circonstance, je n'hésite plus une seconde à désapprouver les paroles des candidat(e)s que je juge inappropriées.

Depuis plusieurs jours, sans doute pour faire écho à des propos de Nicolas Sarkozy, quelques membres du PS s'engagent sur le terrain de l'intolérance verbale à l'encontre des "populistes", un mot que je déteste !.

Qu'ils fassent bien l'analyse sur les retombées néfastes de certaines de leurs annonces. Les conséquences pourraient s'avérer dramatiques par la suite.

Alain Février

bonne chance