vendredi 30 mars 2012

Paupérisation et pauvreté en forte croissance en France - le Canada, modèle de moralisation de la vie politique - Croissance importante de la rétribution versée au délégataire KEOLIS !


Près de 12 millions de pauvres soit près d'un français sur cinq

Le Rapport de l’ONPES 2011-2012

[...] « Nicolas Sarkozy avait promis en 2007 de réduire d'un tiers la pauvreté pendant son quinquennat. En raison du décalage des statistiques, on ne saura qu'en 2014 quel est le taux de pauvreté de 2012.
Ainsi, 8,2 millions de personnes vivaient en 2009 avec moins de 60% du niveau de vie médian (954 euros).
Si l'on prend en compte les indicateurs de la Commission européenne, ce sont 11,2 millions de Français qui étaient en 2009 touchés soit par la pauvreté monétaire, soit par des "privations matérielles sévères", soit par une "très faible intensité de travail".
700.000 personnes cumulaient les trois critères.

L'ONPES s'inquiète particulièrement de la "montée indéniable de la grande pauvreté", a souligné en conférence de presse Jérôme Vignon, à la tête de l'Observatoire.»[...]
http://www.boursorama.com/actualites/la-france-compte-de-plus-en-plus-de-pauvres-et-de-precaires-f4a86a843d8a6cd770269458b1e71cfd




Un pays qui a su juguler la crise et, qui peut réellement croire à son avenir !

Le CANADA, deuxième pays le plus vaste du monde derrière la Russie
105 sénateurs 308 Députés pour 34 millions d'habitants
« Depuis plus de 140 ans, les députés contribuent à l'essor de la démocratie canadienne en se faisant les porte-parole des citoyens qui les élisent pour faire connaître leurs préoccupations régionales et locales. Ils représentent aussi le Canada lorsqu'ils se rendent à l'étranger pour participer à des activités officielles ou lorsqu'ils accueillent des dignitaires étrangers.»
http://www.parl.gc.ca/About/House/ReportToCanadians/2008/rtc2008_03-f.html#a1

Rapport des dépenses des 308 députés
Du 1er avril 2010 au 31 mars 2011

http://www.parl.gc.ca/PublicDisclosure/UnderstandingReport.aspx?Language=F&Year=2010-2011

D'après vous élus, usagers et contribuables angevins, pensez-vous que KEOLIS aurait vraiment rajouté + 600 000 kms sur le réseau de bus angevins, alors que des lignes de bus ont été modifiés ou supprimées, avec une fréquence moindre et des arrêts-bus plus espacés ?. Qu'en pense-t-il notre responsable politique Luc Belot ?
[...]
« Un kilomètre à 12 millions d’euros »

« D’autres solutions, moins coûteuses que le rail et plus rapidement opérationnelles, n’ont pas été explorées. C’est regrettable. Je pense notamment aux bus à haut niveau de service », a commenté dès le vendredi 23 mars le président PS de la région Aquitaine, Alain Rousset, dont la collectivité est partie prenante au Grenelle des mobilités....

« Une fréquentation incertaine »

« La critique la plus franche revient à l’un des « poils à gratter » historiques de la communauté urbaine de Bordeaux : le président de l’association Trans’Cub, qui a fait vaciller la délégation de service public eau, Denis Teisseire. « La CUB a basé le dossier d’enquête publique du tram-train Médoc et de la phase 3 du tramway sur des chiffres de fréquentation fantaisistes : ceux de 2010 étaient gonflés, et les prévisions pour 2015 sont irréalistes. Le manque a gagner du réseau à l’horizon 2020 sera donc de 150 à 200 millions d’euros, que l’on peut dès aujourd’hui investir ailleurs, plutôt que sur les extensions de lignes de la phase 3 ou sur le tram-train Médoc, dont le trafic serait au mieux de 500 passagers par heure ». La CUB table sur 42 500 passagers par jour en 2014. Ces objectifs de fréquentation font partie des critères agissant sur la part variable de la rétribution du délégataire, Kéolis.»

Les anciens de la maison et le grand argentier ont-ils encore en mémoire 1979...?.
http://zen49.blogspot.com/
Courriel : fevrieralain@hotmail.fr

3 commentaires:

Alain Février a dit…

" La France réduit son déficit public plus vite que prévu, mais la dette atteint un niveau record :


" L'exécutif a enchaîné avec une deuxième annonce positive : l'objectif de déficit public pour cette année est abaissée à 4,4% du PIB, contre 4,5% avant."

MM Pécresse, Barouin et Sarkozy applaudissent à tout rompe une dette publique qui voisinne les 86 % du PIB

AFP : "..En revanche, le décrochage souligné par la Cour des comptes entre la France et l'Allemagne, les deux premières économies européennes, s'accentue: la dette allemande a commencé à refluer l'an dernier, à 79% du PIB, et son déficit public n'a été que de 1%.".

Quand les cigales des 5 années "sarkozystes" s'aperçoivent qu'elles ont fait exploser la dette publique, elles demandent un référendum pour obliger les collectivités locales à modérer leurs dépenses !.

On se moquerait des électrices et des électeurs, on ne s'y prendrait pas autrement !.

Monsieur le Candidat Nicolas Sarkozy, c'est bien sur votre demande que vous avez bafoué le référendum de 2005, en refaisant voter OUI à la constitution européenne en 2008. Vos députés et vos sénateurs sont aussi responsables d'avoir passé outre le vote de 54,6 % des français du NON. Ils ne l'ont pas oublié et, le vote contestaire des extrêmes G et D du 22 avril prochain, vous le prouvera. Les électrices et les électeurs, les populistes, comme ils disent les politiques et les médias, ils vont vous le prouver. Il suffit d'écouter les conversations en privé et dans certains lieux publics."

http://www.boursorama.com/actualites/la-france-reduit-son-deficit-public-plus-vite-que-prevu-mais-la-dette-atteint-un-niveau-record-05191f6f2b069ef792407094c57f96a4

Alain Février a dit…

" La France réduit son déficit public plus vite que prévu, mais la dette atteint un niveau record :


" L'exécutif a enchaîné avec une deuxième annonce positive : l'objectif de déficit public pour cette année est abaissée à 4,4% du PIB, contre 4,5% avant."

MM Pécresse, Barouin et Sarkozy applaudissent à tout rompe une dette publique qui voisinne les 86 % du PIB

AFP : "..En revanche, le décrochage souligné par la Cour des comptes entre la France et l'Allemagne, les deux premières économies européennes, s'accentue: la dette allemande a commencé à refluer l'an dernier, à 79% du PIB, et son déficit public n'a été que de 1%.".

Quand les cigales des 5 années "sarkozystes" s'aperçoivent qu'elles ont fait exploser la dette publique, elles demandent un référendum pour obliger les collectivités locales à modérer leurs dépenses !.

On se moquerait des électrices et des électeurs, on ne s'y prendrait pas autrement !.

Monsieur le Candidat Nicolas Sarkozy, c'est bien sur votre demande que vous avez bafoué le référendum de 2005, en refaisant voter OUI à la constitution européenne en 2008. Vos députés et vos sénateurs sont aussi responsables d'avoir passé outre le vote de 54,6 % des français du NON. Ils ne l'ont pas oublié et, le vote contestaire des extrêmes G et D du 22 avril prochain, vous le prouvera. Les électrices et les électeurs, les populistes, comme ils disent les politiques et les médias, ils vont vous le prouver. Il suffit d'écouter les conversations en privé et dans certains lieux publics."

http://www.boursorama.com/actualites/la-france-reduit-son-deficit-public-plus-vite-que-prevu-mais-la-dette-atteint-un-niveau-record-05191f6f2b069ef792407094c57f96a4

zen a dit…

« Mali : la ville de Kidal aux mains des rebelles, la junte appelle à l'aide »

« Les rebelles touareg ont pris vendredi le contrôle de la ville stratégique de Kidal, dans le nord-est du Mali, poussant la junte militaire à s'alarmer de cette situation "critique" et à appeler au soutien "extérieur" pour endiguer cette avancée.

Après 48 heures de combats, le groupe armé islamiste Ansar Dine, appuyé par des éléments du Mouvement national pour la libération de l'Azawad (MNLA), le grand groupe rebelle touareg, a pris le contrôle de Kidal (1.000 km au nord-est de Bamako) dans la matinée.

Le chef d'Ansar Dine, Iyad Ag Ghaly, natif de Kidal, a fait peu après une entrée triomphale dans la ville, où il est arrivé "à la tête d'un cortège de véhicules" sur lesquels flottait le drapeau noir "frappé du sceau du prophète, habituel emblème des salafistes et des islamistes radicaux, selon des témoin »
...[...] AFP le 30/03/2012 à 20:32

Comment se fait-il que des élus angevins n'ont-ils rien vu venir, quand on sait qu'Angers entretien de très fortes relations de coopération avec le Mali et Bamako en particulier, depuis 40 ans ?.

Nos élus angevins et le groupe KEOLIS ont dépensé combien d'argent public pour le projet d''installation d'un Tramway à Bamako ?. La situation est trop dramatique pour tourner en dérision ce marché, cet appel d'offre !.

Cette démarche commerciale
"inconsidérée" me remémore l'épisode de la faillite " organisée" de la STUDA. L'ancien patron avait obtenu son billet pour Libreville, après avoir laissé une conséquente ardoise aux contribuables angevins. Demandez-donc au Roi Jean ou aux actifs encore en exercice dans la société, ils vous en expliqueront la génèse de ce scandale financier de 1979. Allez consulter les archives des médias locaux. Si vous êtes curieux, j'ai du répondant, il suffit de m'en demander des copies.

Pour info, la personnalité qui prétend avoir acheté son premier bus, il ferait bien d'aller consulter ces archives ...!. Ne dit-on pas qu'un homme averti en vaut deux !.

http://www.boursorama.com/actualites/mali-la-ville-de-kidal-aux-mains-des-rebelles-la-junte-appelle-a-l-aide-9a20306b754e6543ea7223de8ee953a3