jeudi 8 mars 2012

Malice, bluff !, et nous, et nous, kleine Französisch, sommes-nous des clients passifs ? "Modell Deutschland" d' il y a 32 ans ...!.

A la fin de ce commentaire, vous pourrez lire une partie d'un article publié par LE MONDE du jeudi 2 octobre 1980 : " Combat de chefs en Allemagne fédérale " - " Modell Deutschland " ou désenchantement ?....

Pub : 20 ans des guignols

Campagne référendaire de 2005 où le NON l'avait emporté à plus de 54 % !. A la demande du président Nicolas Sarkozy, le vote des français a été bafoué en 2008, par une majorité de députés et de sénateurs !. 

A un mois et demi du premier tour de la Présidentielle, l'indispensable président Nicolas Sarkozy envisagerait-il « malicieusement » sa défaite ?.

Lors de son voyage en Guyane, Nicolas Sarkozy avait déjà dit : "Je changerai complètement de vie, vous n'entendrez plus parler de moi si je suis battu"!.

Ce matin sur RMC/BFMTV Nicolas Sarkozy l'a redit : "Si les Français devaient ne pas me faire confiance, est-ce que vous croyez vraiment que je devrais continuer dans la vie politique ? La réponse est non" [...] "Je dis aux Français, je me battrai de toutes mes forces pour avoir votre confiance, pour vous protéger, pour vous conduire, pour faire la France forte, mais si tel n'est pas votre choix, je m'inclinerai et c'est ainsi et j'aurai fait une très belle vie politique"

" Allemagne : rebond de la production industrielle. "


"(CercleFinance.com) - La production industrielle allemande a rebondi de 1,6% en rythme mensuel en janvier 2012, après une baisse de 2,6% le mois précédent (le chiffre de décembre 2011 ayant été révisé par rapport à une baisse de 2,9% estimée initialement).

Par comparaison, les économistes anticipaient en moyenne un rebond d'un peu moins de 1% en janvier...."
http://www.boursorama.com/actualites/allemagne-rebond-plus-important-que-prevu-de-la-production-indus-b0a10a477d3bb339c4211aa1575fcffe

« L'économie française détruit des emplois depuis mi-2011 :

L'Insee, qui a révisé jeudi ses chiffres sur l'emploi salarié, a annoncé que l'économie avait détruit 22.600 postes au 4e trimestre 2011 et 31.500 au troisième, rompant ainsi avec une tendance positive depuis fin 2009....» AFP

- " Modell Deutschland " ou désenchantement ?.......Il y a 32 ans !

"...Bonn, " Modell Deutschland ". Pendant des années, la plupart des Allemands de l'Ouest ont eu le sentiment que, dans plusieurs domaines essentiels comme la démocratie politique, la prospérité économique et l'harmonie des rapports sociaux, leur pays pouvait servir de modèle. Dans cette fierté de premier de la classe européenne entrait sans doute plus de lucidité que de modestie. Mais cette foi, si répandue outre-Rhin, en la valeur du " modèle allemand " avait du moins pour justification de constantes réussites, et pour excuse le souvenir du temps pas si lointain où l'Allemagne servait, au contraire, de repoussoir. [...]

... d'incontestables réussites ne suffisent pas à lui [R.F.A.] épargner les risques , incertitudes et désillusions que connaissent aujourd'hui de nombreuses sociétés libérales et prospères. Ce n'est pas un hasard si le grand thème de la polémique électorale entre les amis du chancelier Schmidt et ceux de M. Franz Josef Strauss, après la politique étrangère et les questions de sécurité, est celui de l'endettemant public et, au-delà, d'un certain caractère " en trompe-l'oeil ", selon l'opposition, de la prospérité économique ouest-allemande.

Le dossier de la coalition social-démocrate et libérale sortante n'est pourtant pas mauvais., il s'en faut même de beaucoup. Depuis que le S.P.D. a conquis la chancellerie, les prix n'ont guère augmenté que de 5% chaque année, parfois légèrement plus, mais en restant dans un ordre de grandeur qui ferait le bonheur des Anglais, des Italiens ou des Français. Les augmentations du prix du pétrole ont été subies sans trop de difficultés par Bonn, notamment du fait de l'appréciation constante du deutschemark par rapport au dollar : la devise américaine, utilisée pour les règlements des factures pétrolières, valait environ 4 DM en 1967, elle n'en vaut plus que 1,80 cet automne. Le chômage, sans être négligeagle, il touche tout de même un peu plus de 850 000 personnes, reste à un des taux les plus bas des économies occidentales, avec environ 3,7% de la population active.

"Poudre aux yeux, réplique un dirigeant de la C.S.U. (les chrétiens-sociaux bavarois de M. Strauss) à qui l'on soumet ces chiffres. Le niveau de la prospérité allemande a été maintenu artificiellement par un endettement public sans précédent dans l'histoire de la République fédérale. M. Schmidt se garde bien de citer les tout derniers chiffres concernant notre production industrielle, qui est entrée, depuis le début de l'année, dans une phase de récession."

C'est sur ce thème de l'endettement public que les évêques avaient, le mois dernier, relancé la controverse dans leur fameuse " lettre pastorale ". L'opinion n'est pas restée insensible à ce problème (elle suit d'ailleurs les grands débats économiques avec une attention méritoire). Il est vrai que les chiffres avancés par l'opposition sont alarmants. Cet endettement était, il y a dix ans, d'environ quarante milliards de deutschemarks (le cours actuel du deutschemark est d'environ 2,30 F.). Il serait actuellement plus de dix fois supérieur, dépassant allègrement les 950 milliards de francs français."....

Lire la suite sur la copie partielle de la page du Monde, de l'envoyé spécial BERNARD BRIGOULEIX.

Commentaires préparés en écoutant François Bayrou, invité de l'A2, dans l'émission " DES PAROLES DES ACTES "

 Doit-on en rire ou en pleurer, quand François Bayrou parle de ses ralliements avec le journaliste Namias ?. Il y a encore un mois, dans son Modem du Maine-et-Loire, une chatte n'y aurait pas retrouvé ses petits à Angers, à Saumur, à Cholet, à Nantes !.
L'arrivée des beaux jours, permettra-t-elle à tous ces politiques, ces retourneurs de vestes du Modem-UMP-UDF-NC NC, d'harmoniser leur discours de « Vérité en deçà des Pyrénées, erreur au-delà. », au moins le temps de la présidentielle et des législatives ?.
Campagne 2005 pour l'adoption du traité européen que le peuple français avait rejeté  par 54,5 % de NON !
http://zen49.blogspot.com/
Courriel : fevrieralain@hotmail.fr

2 commentaires:

Sondeur 117 a dit…

ATTENTION AUX SONDAGES !

Présidentielles 1995

1er Tour Sondages
Lionel Jospin : 27 %
Jacques Chirac : 18 %

1er Tour Résultats
Lionel Jospin : 23,3 %
Jacques Chirac : 20,8 %

2ème Tour Résultats
Lionel Jospin : 47,6 %
Jacques Chirac : 52,6 %

« Fin 94, le premier ministre Edouard Balladur (UDF) caracole en tête des sondages. Annoncé derrière Jacques Delors (PS) au premier tour, il est par contre considéré comme le futur vainqueur.
Jacques Chirac, à la traîne, est tout de même vu comme un possible finaliste. Mais quel que soit son adversaire, Edouard Balladur doit l'emporter assez facilement.

Rien ne se passera finalement comme prévu. Delors retire sa candidature de peur de ne pas disposer d'une majorité assez forte et Edouard Balladur s'effondre dans l'opinion. Lionel Jospin, remplaçant de Delors pour le PS, et Jacques Chirac iront au second tour, qui sera remporté par le candidat RPR.

En se trompant sur l'identité des deux finalistes, les sondages réalisent la plus mauvaise estimation de l'histoire des présidentielles.»

http://www.planet.fr/election-2012-presidentielle-ne-vous-fiez-pas-trop-aux-sondages.139099.1696.html?overview=1

zen a dit…

" Quand Sarkozy s'agite sur le halal, il supprime le contrôle sanitaire par l'Etat pour la volaille "

Décret du 9 février 2012, encore un conflit d'intérêt validé par l'ETAT, de qui se moque-t-on ?.

" Une histoire de dinde, racontée (forcément) par Le Canard enchaîné. Un décret passé inaperçu
Dans son édition du 7 mars, l'hebdomadaire explique que Nicolas Sarkozy vient de faire "un joli cadeau aux industriels de la volaille". Les abattoirs pourront désormais couper le cou des poulets, dindes et autres canards sans aucun contrôle sanitaire de l'Etat.". Politique.net