lundi 2 janvier 2012

SeaFrance: le gouvernement soutient le projet de coopérative des salariés

Ferry compagnie anglaise au départ de Roscoff

Pendant que le gouvernement supprime un fonctionnaire sur deux, l'Etat trouve subitement 80 millions d'euros pour "sauver" SEAFRANCE ?.

Un syndicat CFDT, pointé du doigt par la Cour des comptes dans un rapport du député Nouveau Centre, Nicolas Perruchot dénonçant les méthodes de financement des organisations syndicales. Les salariés de SeaFrance doivent-ils faire une confiance aveugle à ce syndicat ?. Selon Le Monde.fr du 13 décembre, le déni de démocratie aurait été confirmé par  son secrétaire Général. " François Chérèque a, quant à lui,  rappelé qu'il était tenu au silence sur ce rapport. "Je n'ai pas la possibilité de le commenter, parce que j'ai juré devant la commission parlementaire que s'il n'était pas publié je n'avais pas le droit, sous peine d'amende, de pouvoir le commenter", a-t-il déclaré sur iTélé." !.

Projet SCOP proposé par des élus CFDT de SeaFrance

A trois mois et demi des présidentielles, Nicolas Sarkozy, contre l'avis de son ministre Thierry Mariani, fait-il un cadeau empoisonné aux 880 salariés en CDI ?. Les indemnités de licenciement s'élèveraient à 73.000 euros par personne en moyenne, soit un total de 65 millions d’euros pour l’ensemble des employés. L'État et la SNCF fourniront aux salariés de la compagnie les moyens de monter cette société par des indemnités extralégales ou des avances, en empruntant sur les marchés financiers ?. "...Le gouvernement propose que les indemnités majorées que les salariés devraient percevoir pour cessation d'activité leur servent à investir dans le capital de la Scop. Le dossier SeaFrance doit être examiné mardi par le tribunal de commerce de Paris. Le projet de création d'une Scop, défendu par le syndicat CFDT, est la seule offre a avoir été déposée pour sauver la compagnie....". Il y aurait eu d'autres repreneurs que la CFDT-SeaFrance aurait refusé ?.

SeaFrance: le gouvernement soutient le projet de coopérative des salariés
http://www.boursorama.com/actualites/seafrance-le-gouvernement-soutient-le-projet-de-cooperative-des-salaries-bb6d2b457e527f2f20d34bedc9617c7a


http://zen49.blogspot.com/
Courriel: fevrieralain@hotmail.fr

4 commentaires:

Anonyme a dit…

Affaire Karachi

L'ancien ministre de la Défense, Hervé Morin a déclaré sur I-Télé :

"Je trouve incroyable que l'on puisse accepter que le Conseil constitutionnel n'ouvre pas les comptes d'Edouard Balladur" [...] "Comment peut-on avoir confiance dans les institutions de la République quand la plus haute juridiction française, celle chargée de piloter tout le système juridictionnel français, a validé 10 millions de francs versés en espèces pour l'équilibre des comptes, sans qu'à aucun moment, personne ne dise mot"...

zen a dit…

Et si on supprimait l'inutile " Conseil économique, social et environnemental pour économiser 68 millions d'euros par an ?"

..." La réalité est moins reluisante. Selon le magazine Capital, le CES "brasse du vent", "personne ne consulte cette production intellectuelle" dont l'intitulé des rapports laisse plutôt perplexe. Exemple : "protocole d'accord de coopération décentralisation avec l'association des maires de la Grande Anse en Haïti" (CES Bretagne, octobre 2010), "Bien manger en Aquitaine : entre plaisir et santé" (CES Aquitaine, octobre 2011), "Les jeunes, un atout pour l'Alsace" (CES Alsace, octobre 2007)."...

Article complet sur le lien :
http://www.politique.net/2012010201-conseil-economique-social-et-environnemental.htm

Alain Février

Anonyme a dit…

Coluche était-il un véritable voyant ?.

ET

"Comment peut-on avoir confiance dans les institutions de la République quand la plus haute juridiction française, celle chargée de piloter tout le système juridictionnel français, a validé 10 millions de francs versés en espèces pour l'équilibre des comptes, sans qu'à aucun moment, personne ne dise mot"...Hervé Morin

« Affaire Karachi : Sarkozy pisté par les juges

Un ancien cadre du ministère de la Défense met à nouveau en cause Nicolas Sarkozy. »

«...Il existait encore un doute. Il n'est plus de mise aujourd'hui. S'il est battu lors de la présidentielle, Nicolas Sarkozy ne coupera pas à une convocation dans le cabinet du juge Renaud Van Ruymbeke. Le président de la République qualifiait encore il y a deux ans de « fable grotesque » l'affaire Karachi - du nom de l'attentat qui coûta la vie, en 2002 au Pakistan, à 14 personnes, dont 11 techniciens français de la Direction des constructions navales (DCN). Elle est en train de le rattraper....»

http://www.sudouest.fr/2012/01/03/sarkozy-piste-par-les-juges-594898-710.php

Coluche « Misère-Misère » avait prévu la victoire de la gauche en 2012... !

http://youtu.be/ackQ47EiK7Q

Alain Février a dit…

"Gaspillages publics : 80 milliards d’économies, c’est possible !

Le plan antidéficit du gouvernement prévoit surtout d’augmenter les prélèvements. Pourtant, côté dépenses inutiles, il y a de quoi faire…

Sommet de l’Etat : 254 millions d’euros d’économies possibles.

Ministères : 35 milliards d’euros d'économies possibles

Grands chantiers : 16 milliards d’euros d’économies possibles
Santé : 11,8 milliards d’euros d’économies possibles

Collectivités locales : 16  milliards d’euros d’économies possibles

Bidules et placards : 52 millions d’euros d’économies possibles"

http://www.capital.fr/a-la-une/dossiers/gaspillages-publics-80-milliards-d-economies-c-est-possible-687034