mercredi 10 décembre 2008

La Déclaration des droits de l'homme a 60 ans

http://le-rhinoceros-regarde-la-lune.over-blog.org/ No comment ! Dignité et justice pour tous,
c'est le thème choisi pour ce 60 ème anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l'homme adoptée à Paris le 10 décembre 1948.

Le Secrétaire général de l'ONU, M. Ban Ki-moon : " à l'occasion de cette journée des droits de l'homme, j'espère que nous nous acquitterons ensemble de la responsabilité commune qui nous incombe d'assurer le respect des droits inscrits dans la Déclaration."

" La responsable d'Amnesty s'est montrée pessimiste sur l'impact que pourrait avoir la crise économique mondiale sur les plusvulnérables." " Je pense que les plus grands défis pour les droits de l'homme qui se présentent à nous dans les années à venir sont la lutte contre la pauvreté et contre le changement climatique ", a-t-elle souligné.

Chez nous, en France, selon un rapport du criminologue Alain Bauer cité par Le Monde, le nombre de fichiers de police est ainsi passé de 34 à près de 45 en deux ans !.

" La ministre française de l'intérieur, Mme Alliot-Marie a promis quant à elle mardi, de mettre de l'ordre dans les fichiers de la police pour les rendre plus efficaces et plus respectueux des libertés publiques "

" Martine Aubry, ouvrira mercredi à Lille, sa ville, une "semaine des droits de l'Homme" dédiée à ce 60 ème anniversaire."

http://zen49.blogspot.com/

18 commentaires:

Why can we not a dit…

????????????????????????????????
maville.com, Le Parisien ....

C'est bien " difficile à croire ?"
" Hard to believe ?"

" Bernard Kouchner, ministre des Affaires étrangères, regrette d'avoir demandé un secrétariat aux Droits de l'homme, qui sont, selon lui, en contradiction permanente avec la politique étrangère d'un Etat, même en France."

"Je pense que j'ai eu tort de demander un secrétariat d'Etat aux droits de l'homme. C'est une erreur", déclare le ministre dans un entretien publié ce mercredi dans Le Parisien, à l'occasion du 60e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l'homme.
Why can we not

Anonyme a dit…

Les finances publiques sont-elles "Hyper" contrôlées ?. On peut en douter sérieusement ? :

" Le ministère de l'Ecologie est en colère : l'organisme qui gère cette taxe reversée aux collectivités locales a placé 60 milions d'euros dans des paradis fiscaux.

Eco-Emballages, un organisme qui gère les contributions des entreprises pour les redistribuer aux collectivités locales effectuant la collecte et le recyclage, a en effet effectué des placements risqués. Son conseil d'administration a informé le ministre de l'Écologie, Jean-Louis Borloo, d'un risque de perte lié à des «placements non sécurisés d'une partie de la trésorerie dans des paradis fiscaux». Les sommes en jeu sont importantes...."
Sources Le Figaro.fr

DAUVILLON Anita a dit…

Cher Monsieur Février,
J'ai lu avec beaucoup d'attention et d'intérêt le commentaire sur la soirée de clôture du festival du scoop à laquelle vous n'avez pas assisté !!
j'étais présente et par conséquent je me permets donc un petit rectificatif.
je ne sais pas par qui vous avez été informé !! mais je peux témoigner que Monsieur le Président du Conseil Général Monsieur Christophe Béchu ne s'est pas faché tout rouge comme le prétendent vos indics !!!
il a simplement repositionner les choses en soulignant le remarquable travail fait par la majorité des travailleurs sociaux dans les maisons de retraite. Il s'est adressé à Géraldine Levasseur en soulignant son excellent travail d'investigation journalistique. Il ne voulait pas l'on généralise cette façon de procéder à toutes les maisons de retraite.
en ce jour de commémorations des droits de l'homme, je voulais apporter ma pierre à l'édifice pour restaurer ainsi l'honneur de Monsieur Béchu que vous baffouez dans votre commentaire et surtout le peu de considération que vous semblez avoir pour la majorité des travailleurs sociaux exerçant dans les maisons de retraite !

Anonyme a dit…

Eh bien on en déouvre décidément tous les jours sur ce blog, alors comme ça monsieur Février racaonte des mensonges ? Il n'a pas peur d'être attaqué en justice pour diffamation. Merci Madame Dauvillon de nous avoir ouvert les yeux.

Alain Février a dit…

Chère madame "DAUVILLON Anita", permettez-moi de vous remercier pour toute votre attention. Vous me faites beaucoup d'honneur de lire mon blog zen-Fiatlux.

Vos commentaires, bien tardifs, de la soirée de la remise des prix du festival du scoop au centre des congrès, ils ne reposent que sur votre témoignage que je respecte. Permettez-moi de manifester mon étonnement de ne pas avoir reçu directement la désapprobation du Président du conseil général, monsieur Christophe Béchu ?

Apprenez chère dame que chaque commentaire affiché par moi sur ce blog est "pesé" et vérifié moult fois avant d'être publié.

Depuis plus d'un an, la liberté de commenter fonctionne bien ; je suis pour la liberté de s'exprimer et, j'accepte toute critique à condition qu'elle soit argumentée.

Quant à la soirée de clôture du scoop dont vous faites état, je ne vois pas pourquoi je mettrais plus en doute les témoignages écrits de personnalités présentes, idem pour le papier relatant le déroulement de cette soirée qui a été publié dans certains journaux ?.

Je pense que votre utilisation du mot indic est mal à propos et peu respectueux envers les présents ce soir-là, des personnalités et des journalistes.

En cette circonstance, votre référence aux droits de l'homme est osée !. Que pensez vous du nombre impressionnant de créations de fichiers de police depuis l'arrivée au pouvoir du patron de l'UMP, le parti de monsieur Béchu ?.

Vous parlez de la vidéo de Géraldine LEVASSEUR sur "le dossier noir des maisons de retraite"; vous auriez pu aussi parler du prix du conseil général attribué à la vidéo de Marie-Monique Robin pour "le monde selon Mosanto" et l'absence de commentaires " peu favorables " du président, Christophe Béchu sur cette multinationale MOSANTO poutant tant décriée à travers le monde ?.

Quant aux autres griefs, je ne vous dirais qu'une seule chose, chère madame, j'ai soutenu et j'ai défendu plus de salariés dans ma vie qu'il y a de jours dans une année.

Article 19

Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit.

Cet article 19 est tiré des 30 articles de la Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948; je vous conseille de la relire.

Au courageux anonyme de 21h41, continuez à passer votre temps à des balivernes, ça ne mange pas de pain !.

Alain Février

Le fouineur a dit…

On cherche des poux dans la tête de Zen, lol !

Après le scooter, le 4/4

Tiens Zen, après l'histoire du plus célèbre des scooters, voilà une histoire de (fils de) raconté dans Le Parisien qui a emprunté une voie interdite, place de la Concorde et qui roulait sans permis, puisqu'il a perdu ses points depuis au moins 6 mois ?

Ce fils d'un nouveau ministre, lui aussi avocat de profession, qui était privé de permis de conduire depuis 6 mois a dit :

"...Objectivement, je savais que mon recours n'était pas suspensif et que je ne pouvais plus prendre ma voiture. Je savais que je prenais un petit risque à continuer à rouler dans ces conditions. Maintenant, je ne conduis plus du tout..." !.

Une plaidoirie peu convaincante, l'exemple vient d'en haut..., c'est donc ça la rupture en vertu des grands principes : "faites ce que je dis, pas ce que je fais". Sous-entendu, Moi, j'ai les moyens de contester la loi ?. Que reste-t-il à la France d'en bas pour se faire entendre..., zen-fiatlux ?.

Le fouineur

zen49 a dit…

zen49 a dit...
Taux d'usure, pénalités de retard > 1 %/mensuel, assurances très chères et peu réactives en cas de sinistre ... ?

Mon coup de gueule sur les pratiques de certaines banques !

Le pays où les banques ont attribué le plus de crédit à la consommation est la Grande Bretagne, la France arriverait en seconde position ?.

Attention

Prêt révolving, réserve d'argent ou prêt à la consommation, vérifiez vos garanties, les contrats d'assurance n'assureraient qu'une année de remboursement des mensualités et encore sous certaines conditions en cas de maladie, d'invalidité... ?.

De plus, en cas de pépin de santé, de chômage, si vous voulez faire valoir vos droits, il faut saisir le Tribunal et il vous faut, très souvent, passer par ministère d' avocats qui, pour certains d'entre eux, défendent déjà les intérêts des banques ?.

Si vous perdez en 1er ressort, vous devez payer les honoraires d'avocats, la somme réellement dûe majorée des intérêts légaux, elle-même ayant déjà été majorée de 8%pour chaque mensualités de retard avant prise en charge de l'assurance ?.

Vous devez savoir aussi qu'avant que la compagnie d'assurances (imposée par l'organisme prêteur, pour ce cas précis AXA) prenne en charge le remboursement des mensualités à votre place durant votre année de maladie, le délai peut être de 6 à 12 mois ?. Pendant tout ce temps, les pénalités de retard continuent de courrir et augmentent encore la somme dûe ?.

Si vous faites Appel du jugement, vos frais d'avocats sont d'abord très élevés et la banque condamnée (dans ce cas précis la BNP Paribas pour sa filiale BNP Lease), n'avait pas respecté la condamnation de la Cour d'appel qu'après une injonction d'Huissier qui reste à votre charge ?.

Au bout du compte, en cas de maladie, invalidité...chômage, une réserve d'argent de 12 000 € peut vous coûter une petite fortune et beaucoup de tracas
(environ 6 000 €, preuves à l'appui) en sus des 18 à 20 % d'intérêts et 0,5 % d'assurances.. que vous avez payé mensuellement depuis l'ouverture de cette facilité accordée sans véritable contrôle de l'organisme prêteur ?.

Ayant des problèmes avec ma boîte orange, zen49-fiatlux, les personnes désireuses de renseignements ou d'un avis, vous pouvez me laisser un message à l'adresse fevrieralain@hotmail.fr

Et dire que ça fait 15 ans que des propositions de loi ont vu le jour à chaque législature, mais jamais un décrêt d'application ?; elles ont toutes été frappées de caducité ?.
Nos parlementaires et les gouvernements successifs se sont bien moqués de leurs concitoyens en laissant les banques continuer à s'engraisser royalement sur les plus pauvres.

Quoiqu'en dise le gouvernement, je suis loin d'être convaincu par l'annonce du secrétaire d'Etat et de madame la ministre Christine Lagarde sur le projet d'une énième loi en matière de responsabilité bancaire.

zen49

Anonyme a dit…

Surendettement, crédits révolving, réserves d'argent... Les banques premières responsables

11 lois depuis 20 ans sur le sujet

« Martin Hirsch a raconté comment un membre de son cabinet, se faisant passer pour une personne de condition modeste suscitant un emprunt à la consommation, s’est vu offrir des taux à 20%, «les plus chers, les plus dangereux, et les plus toxiques» et relancer plusieurs fois par les organismes de crédit qu’elle avait contactés. »

«Dans les 20 dernières années, nous avons eu 11 lois» sur le sujet, qui n’ont pas empêché un «doublement des dossiers de surendettement» ni «l’explosion du crédit revolving», a-t-il dit.
« Le 3 décembre à Compiègne, Nicolas Sarkozy avait annoncé un encadrement des crédits à risque, ainsi qu’une réforme des procédures de surendettement ». Libération.fr

pragmatiste a dit…

salut zen,
Vous avez oublié que, souvent,
ces crédits révolving sont proposés par courrier personnel, par votre supermarché, par votre banque...
Vous avez oublié d'évoquer tous les problèmes sociaux, familiaux, couple, enfants, santé que cela engendre.
Vous avez oublié que 80 % des affaires traités par les Tribunaux d'Instance le sont pour des impayés "révolving" et, elles sont introduites par ces organismes bancaires, peu scrupuleux, pratiquant ces crédits "réserves d'argent" ?.
Imaginez-vous le coût pour la collectivité, l'Etat ? :
les honoraires d'avocats payés très souvent par l'aide juridictionnelle (1200 € en moyenne par dossier), les frais de Tribunaux...)

Je pourrais vous citer encore le fleurissement des boîtes de regroupement de crédits (immobilier, consommation et autres...) depuis une vingtaine d'années en France. La baisse constante du pouvoir d'achat des salariés et des retraités qui ne va pas arranger la situation....

Jen termine par une phrase de Nicolas Sarkozy prononcée à l'université d'été du Medef en juillet 2007 à Jouy-en-Josas
" La vérité c'est que l'on ne peut pas durablement dépenser plus que l'on produit ". Je remplacerais produit par gagne !.
Les allemands l'on bien compris depuis une quinzaine d'années pas les Français ni les Anglais ni...
pragmatiste

Le fouineur a dit…

INFORMATION D'IMPORTANCE sur l'obligation d'informations des assureurs en matière d'assurance vie :

" Les informations que doivent communiquer les assureurs en matière d'assurance vie peuvent être demandées par voie de justice et même en référé. Il faut que l'assuré justifie de l'existence d'une obligation non sérieusement contestable."

Cela résulte du fait que l'assureur n'a pas respecté son devoir d'information. (Cass., 2e ch. civile, 16 octobre 2008, n°07-19292 ; Jacques K et autres contre Assurances Banque populaire vie.)
(Newsmanagers.com)

Le fouineur

zen49 a dit…

Soutien de Sarkozy aux anti-CPE: "Villepin était au courant"


" ... pour réussir à entraîner les Français, il faut créer la confiance..."
sources discours du Président Sarkozy du 30/07.

Si c'est vrai ?; comment croire aux belles paroles prononcées devant le gratin des patrons du MEDEF en juillet 2007 à Jouy-en-Josas ?.
Le président Nicolas Sarkozy disait notamment :
" ...C'est la crédibilité de la parole de l'Etat qui est en jeu. Il ne peut y avoir de confiance si il n'y a pas de vérité... Je veux que l'on dise la vérité aux Français, Je veux que l'on prenne au sérieux la question du pouvoir d'achat..."

Alors monsieur le Président Sarkozy, dites aux Français la vérité sur cette affaire du CPE ?.
zen49

zen49 a dit…

Pour les intéressés, continuez à m'envoyer vos remarques ou vos vécus à fevrieralain@hotmail.fr

Espérons que cette fois-ci, ce énième projet de loi soit confirmé par une loi ?. Je doute que la volonté de l'Elysée en la matière soit très forte en la matière ?.

« plus de 43 millions de crédits à la consommation en France, dont 20 millions d'actifs. Selon le rapport du cabinet Athling Management rendu public jeudi par le ministère de l'Economie, 9% des ménages déclarent rembourser un tel crédit. Parmi eux, 41% sont des foyers modestes disposant d'un revenu annuel compris entre 11 000 et 20 000 euros. Le rapport souligne qu'en moyenne, ces ménages ont 8 crédits à la consommation sur le dos. La disparité des taux est elle aussi montrée du doigt de 7 à 20%. Les ménages déclarant les revenus les plus bas se voient souvent appliqués les taux les plus élevés. Au moindre accident de la vie, chômage, accident, divorce, le surendettement guette. » (Le Figaro.fr)

Surtout quand vous payez des assurances à des taux très élevés et qui, en cas de pépin, se font prier pour respecter les garanties de leurs contrats ?. Très souvent, il faut bouster l'organisme prêteur du crédit pour faire intervenir l'assurance !.
Après avoir entendu les propos de madame la ministre Lagarde,; il y a de quoi s'inquiéter sur la promulgation d'une loi pourtant attendue et réclamée depuis 20 années ?.

« Pour Bercy, il est difficile d'envisager des mesures drastiques contre ce type de prêt. «Le crédit à la consommation finance 10 % de la consommation des ménages», rappelle Christine Lagarde. D'ailleurs, le rapport Athling Management ne présente pas de mesures chocs. Il propose ainsi de «limiter» les sollicitations de crédit à la consommation vis-à-vis des clients et la publication d'un guide de bonne pratique sur la publicité. »(Le Figaro.fr)

La proposition du Sénateur UMP, monsieur Marini est beaucoup plus claire mais encore insuffisante en matière de garanties assurances et de taux trop élevés !.

« ... le sénateur (UMP) Philippe Marini propose des règles plus restrictives : interdiction du démarchage ou de la vente de crédit renouvelable dans les grandes surfaces ainsi qu'un encadrement strict de la publicité pour supprimer les messages mensongers. Des propositions qui, pour l'instant, n'ont pas été reprises par la ministre de l'Economie. La réforme du crédit à la consommation de Christine Lagarde sera présentée dans le courant du premier trimestre 2009. »(Le Figaro.fr)

La réforme de la Constitution devait donner davantage de pouvoir aux parlementaires ?. C'est bien l'inverse qui se produit, tous les pouvoirs sont à l'Elysée ?. Encore une fois les parlementaires qui ont voté la réforme de la Constitution ont roulé le peuple de France dans la farine !.

Il suffit de constater l'énorme cadeau de fin d'année (le paquet pub) fait à Bouygues (TF1) sur le dos de l'audiovisuel public. Les parlementaires qui soutiennent cette tartufferie devront assumer, devant leur électorat, l'échec annoncé du financement et l'augmentation de la redevance sous peine de disparition des chaînes publiques au profit du privé ?.
zen49

zen49 a dit…

Réaction après l'émission "A vous de juger" du jeudi 11 décembre sur France 2


Après une émission avec madame Chabot, on comprend mieux l'obstination du Président Sarkozy de mettre à sa botte la télé publique en nommant le directeur des chaînes !. Madame Chabot veut-elle la place, elle a une bonne chance après sa prestation Bayrou, Montebourg et les autres... ?.

Notre Président, décidant de tout sans opposition véritable, il sait bien que dans une démocratie ou un régime électif, le rôle des élus" importants" n'est pas de gouverner mais de choisir les femmes et les hommes qui font le travail demandé.
A celles et à ceux qui pensent que dans une démocratie, il ne faut pas de souplesse, d'intrigues de groupes, de manoeuvres de couloir..., alors choissez

pas journaliste de l'ouest a dit…

Selon le Figaro.fr, qui ne donne aucune leçon d'éthique à ses lecteurs ?, il reconnaît que le Président de la commission européenne se "félicite" de l'accord sur le climat :

"...Chaque État devra faire des efforts pour que la part d'énergies renouvelables dans la consommation globale de l'Union atteigne 20 % d'ici à 2020.

Les citoyens de l'Union européenne devront s'habituer à voir fleurir des éoliennes et des centrales solaires. Les parlementaires européens et les 27 États membres ont conclu mardi un accord visant à inclure, d'ici 2020, 20 % d'énergies renouvelables dans la consommation totale de l'UE, contre 7 % en moyenne aujourd'hui.

Deux jours avant le début du Conseil européen, un volet essentiel du plan climat vient donc d'être adopté, avant sa ratification prévue au Parlement européen le 17 décembre. «Un résultat fantastique», se félicite le président de la commission, José Manuel Barroso." (un peu exagéré ?)

Que va dire l'ex président de la république, Valéry Giscard d'Estaing ? :

"...En dépit des critiques contre les éoliennes ou les biocarburants, accusés d'enlaidir les paysages ou d'accroître la déforestation, l'Europe confirme son projet initial...." Toujours selon le Figaro.fr

Il faut rajouter que ces biocarburants ne vont pas arranger la famine dans le monde ?.

" Acheter des «droits à polluer»

" Ce programme fait partie d'un plan qui fera l'objet de négociations acharnées demain et après-demain à Bruxelles. Ce dernier prévoit notamment une réduction moyenne de 20 % des émissions de gaz à effet de serre d'ici à 2020."

" L'industrie, qui concourt à la moitié des émissions de CO2 en Europe, devra, dans le futur, acheter ses droits à polluer, ce qui lui coûtera des dizaines de milliards d'euros. Pour la Pologne et ses centrales à charbon, l'addition sera particulièrement lourde.
Nicolas Sarkozy a promis une aide financière à l'industrie polonaise, à condition que les États les plus riches acceptent de payer. Or, l'Allemagne refuse de mettre la main au portefeuille.
«Je demande à tous de trouver un esprit de compromis, car sinon ce sera une défaite collective», a mis en garde Barroso."


pas journaliste de l'ouest

Anonyme a dit…

Comment Zen ose-t-il écrire dans sa réponse à Anita Dauvillon que Apprenez chère dame que "chaque commentaire affiché par moi sur ce blog est "pesé" et vérifié moult fois avant d'être publié." alors que son blog n'est même pas modéré et surtout qu'il se permet d'évoquer faussement des événements auxquels il n'était pas présent? Mais quand il s'agit de critiquer Monsieur Béchu, peu importe le moyen... et peu importe de mentir effrontément.
ça lui va bien de prétendre donner des leçons d'éthique à des journaux qui eux savent ce que c'est que la déontologie et le professionnalisme de l'information.

zen49 a dit…

Déclaration universelle des droits de l'homme :

Relisez l 'Article 19, cher courageux anonyme

zen49

Anonyme a dit…

Il est vrai qu'il n'y a pas un article d'AW qui ne soit négatif quand il s'agit de parler de la municpalité d'Angers : contribuer à propager une rumeur - qu'il crée peut-être - c'est pas du boulot journalistique. Ses articles sont le reflet de son volontarisme pour dézinguer les socialistes insidieuses ou ouvertement : ses idées politiques semblent proches de l'UMP via la chargée de com d'Avrillé et il est abreuvé par zéro pointé. Peut-être ses patrons rennais se rendront ils compte un jour de son manque d'éthique professionnelle...qui n'est vraiment pas l'image de marque de Ouest France.

Ils sont devenus fous a dit…

ZEN rien vu du Modem sur les journaux O.F. et C.O.

Dans quel monde vit-on ?.

certains voudraient parquer les pauvres et les faibles revenus dans des cités HLM en 2008 et virer les autres un peu moins pauvres ?.

Jacques Marseille a été vraiment très "décevant" sur la 5 dans l'émission "Rispostes". Il est pour le rétablissement des ghettos blanc, black, beurre dans les HLM et les logements sociaux (pourquoi pas des "Harlem" New Yorkais ?). cet homme a bien évidemment évincé cette évidence et, il a oublié de parler des plafonds de revenus de leurs occupants...!.

C'est dans des débats de cette nature que l'on découvre la véritable personnalité des personnes invitées.

Avec la crise immobilière, Ce J.M. va peut-être vouloir vider les poches des "nantis des HLM" qui ont participé à l'enrichissement des OPACS et créer de nouveaux subprimes à la mode J. Marseille pas à celle de l'O.M. ?.

C'est dingue d 'entendre ce genre de discours dans la bouche d'un proche de l'UMP et du Président ?.

"...Ils sont devenus fous !"