mardi 13 mai 2014

Bruxelles, Capitale de l'Europe - Berlin, Capitale Economique de l'Eurozone - Et la France dans tout ça ?.

Dans ses 28 Etats, quelle grande diversité,
L'Europe est divisée, pleine d'inégalités,
Pour tous ses salariés, ses millions de chômeurs,
Cette Tour de Babel, l'origine des malheurs.

Chantage des politiques, mensonges médiatiques,
Eurocrates, journalistes, défendent leurs privilèges.
Compétitivité, des mesures drastiques
Frappent le pouvoir d'achat, un véritable piège.

Le vingt cinq mai prochain, il va falloir voter
Pour nos propres bourreaux, fabricants de misère.
Ces nantis eurocrates vivent dans l'opulence.
Pendant que tout un peuple est le grand oublié.
Cette classe politique n'a plus les pieds sur terre,
Prêche le fédéralisme avec quelle impudence !.

Non au fédéralisme, Non au diktat allemand,
L'Europe, un vrai foutoir, un refuge de battus
Aux dernières élections, usine à reclassement,
Ils se retrouveront élus à votre insu !.

Députés asservis, au pouvoir limité,
Proposent des options à une Commission,
Qui dispose, sans partage, de leur acceptation.
Commission désignée, les peuples sont évincés.

Zen-fiatlux.blogsot, le 13 mai 2014
Un député consciencieux gagnera donc 12 255,87 € bruts par mois.
le coût réel des titres de transport pour assister aux réunions leur est remboursé sur présentation des pièces justificatives. Les députés européens disposent d'une indemnité annuelle de voyage de 4 243 €. Enfin, le Parlement leur verse une indemnité forfaitaire de 304 € pour chaque jour de présence aux réunions des organes du Parlement. Si la réunion se tient à l'extérieur de l'Union européenne, l'indemnité journalière plafonne à 152 €, car les frais d'hébergement leur sont remboursés séparément.
« Un député consciencieux gagnera donc 12 255,87 € »
A cela, il convient d'y ajouter :
Pour chaque jour de présence au Parlement : 304 €
Frais de transports remboursés sur justificatifs.
Plus une indemnité annuelle de voyage : 4 243 €
Sources :


Fin mai, 28 Etats européens seront représentés par 751 députés, dont 74 eurodéputés pour la France. Vous avez bien compris : Que tous ces eurodéputés n'auront qu'un rôle consultatif.
Les véritables décideurs : La Commission Européenne, elle n'est pas soumise au suffrage universel. Elle est indépendante des 28 Etats. Ses 28 commissaires européens* désignés, ils ont, chacun, un domaine privilégié, sous la responsabilité du Président [actuellement J.M.Barroso]
[* pour la France, Michel Barnier, actuellement Michel Barnier, Depuis 1999, Commissaire européen pour la Politique régionale jusqu'en 2004, puis pour le marché intérieur et les services]
européens désignés, ils ont, chacun, un domaine privilégié, sous la responsabilité du Président [actuellement J.M.Barroso]


«Les députés européens sont soutenus par 1 510 assistants parlementaires et par un effectif d'environ 6 000 collaborateurs : traducteurs et interprètes, conseillers juridiques et politiques, documentalistes, administrateurs de commissions parlementaires, techniciens, huissiers, attachés de presse, graphistes, éditeurs internet etc...» Sources « Le Parlement en chiffres »
Toute l'Europe
http://www.touteleurope.eu/actualite/elections-europeennes-2014.html


Environ 50 000 personnes travaillent pour les Institutions de l'Union Européenne : Le Parlement européen, le Conseil européen, le Conseil, la Commission européenne, la Cour de justice européenne, la Banque centrale européenne et la Cour des comptes
Il faut y ajouter :
L'office européen de sélection du personnel (EPSO)
L'Ecole européenne d'Administraation (EAS)
L'Office des publications.
L'Office européenne de lutte antifraude (OLAF)
Centre commun de recherche (JRC)

Bruxelles abrite, aussi, des tas d'Institutions Internationales, parmi celles-ci :

Institutions hors du cadre de l’Union Européenne : L'OTAN, L'Eurocontrol, L'Union de l'Europe Occidentale, l'Organisation Mondiale des douanes, Comité européen de normalisation, le Secrétariat général du Bénélux

Tous les grands groupes et toutes le grandes sociétés du Monde sont présente à Bruxelles.




Facebook : alain Février
Tweeter : @fiatlux49 et avant @patchou49


1 commentaire:

zen a dit…

" Le fisc belge a décidé de se pourvoir en cassation dans une affaire de fraude fiscale qui concerne Karel De Gucht, commissaire européen au commerce, et principal négociateur du grand marché transatlantique entre l’Union européenne et les États-Unis. La Commission européenne le soutient, pourtant ce n’est pas la première fois que la justice s’intéresse à lui"

http://www.politis.fr/Grand-marche-transatlantique-cette,26773.html