jeudi 10 janvier 2013

Filiation, l'égalité pour tous, Moi, je, la Justice selon PS !


Le Gouvernement et les médias ne savent plus à quel saint se vouer pour trouver la moindre solution durable pour la France. Celle qui permettrait de redonner de l'espoir à leurs concitoyens. Il fallait faire oublier l'impuissance du gouvernement. Les lobbys élyséens et les conseillers du gouvernement n'ont pas du faire beaucoup d'efforts pour trouver le sujet idéal qui diviserait l'opinion publique, le mariage homosexuel et la Procréation Médicale Assistée !.



La filiation légitime est le fondement de notre société ; elle s'établit dans le mariage entre un homme et une femme. L'Etat a-t-il déjà fixé la première date de la grande braderie des bébés ?. 

La petite minorité d'accrocs au mariage homosexuel et à la P.M.A. qui prêchent " L'égalité pour tous "  va-t-elle  créer des situations inégalitaires entre citoyens et, un bouleversement de notre société qui entraînera des conséquences que personne n'est en mesure de les évaluer ?. C'est fort probable !



Moi, je paie des impôts, je veux un bébé parce que j'y ai droit, j'en ai les moyens

Moi, je paie pas d'impôts, je veux un bébé parce que j'y ai droit, je n'en ai pas les moyens

Moi, je suis un immigré clandestin, j'y ai droit  à une légalisation de résider sur le territoire français, à l'assistance médicale gratuite, à un allocation pour moi et ma famille, à un logement,...Je peux casser, ne pas respecter le bien public, laisser couler mes robinets, je risque rien ou si peu !.

Moi, je me lève tous les matins à six heures pour aller gagner 1 000 €/mois, je paie mon loyer et mes charges, ma complémentaire santé et même un peu d'impôt, je suis en commission de surendettement

Moi, je suis retraité, j'ai travaillé pendant 44 ans au salaire minimum, je paie un peu d'impôt, je paie mon loyer, mes charges et ma complémentaire santé qui frise, les 100 €/mois, je n'ai plus rien au 15 du mois

Exemple de justice selon le PS :

L'Etat augmente le montant du livret A, mais il baisse les taux d'intérêts à partir du premier euro ?. Qui va en bénéficier en priorité des hausses du plafond : les plus aisés qui peuvent épargnés plus. Qui va en être le plus perdant, les moins argentés qui verront le taux baissé de leur modeste épargne.

Un gouvernement socialiste aurait été bien inspiré de conserver le taux actuel des livrets au niveau de 15 900 €, et baisser le taux de rémunération sur les relèvements du plafond du livret A.

" N'ai-je pas raison de me lamenter sur ce que l'homme a fait de l'homme ?." a écrit William Wordsworth

http://zen49.blogspot.com/
Courriel privé : fevrieralain@hotmail.fr

1 commentaire:

zen a dit…

Couple marié :

Succession : Exonération de droits de succession

Retraite : Pension de réversion versée au conjoint survivant

Impôts : Imposition commune, solidarité pour le paiement

Couple pacsé :

Succession : Taux de taxation maximal (le partenaire est considéré comme un « tiers »*
Retraite Aucun droit à une pension de réversion

Impôts: Taux de taxation maximal (le partenaire est considéré comme un « tiers »)

* Succession : Les partenaires peuvent déclarer dans leur convention Pacs que les biens acquis après la date du Pacs seront communs. En revanche, tous les biens acquis avant le Pacs, sont la propriété de chacun. L'autre solution consiste à faire un testament. Dans ce cas, si les partenaires avaient des enfants, ils sont aussi bénéficiaires des biens de succession.

Couple en union libre :

Succession Taux de taxation maximal (le partenaire est considéré comme un « tiers »)

Retraite : Aucun droit à une pension de réversion

Impôts : Imposition commune pour l'ISF (lmpôt Sur la Fortune).
Taux de taxation maximal (le partenaire est considéré comme un « tiers »)