mercredi 5 septembre 2012

Nouvelle guerre des "Deux-Roses" à Angers ? - Profiteurs de la gabegie des finances publiques...!


Musée Jacques Chirac à Sarran Corrèze
Cette fontaine avait été dérobée...!

Exemple : un rapport sur la « démoustication du littoral » à 46 000 €, une mission à 9.500 €/mois + voiture -chauffeur + 3 hauts fonctionnaires sur « les conséquences sociales de la mondialisation »

Morale laïque ou morale politique !. En priorité, on devrait mettre en avant l'instruction civique !.
Quand le 3ème pouvoir [journalistes-médias] corrobore avec le premier [gouvernement-présidence], un pressentiment de conflits d'intérêts provoque des sons discordants !. De la même manière qu'un directeur de cabinet, qu'un attaché parlementaire, qu'un enfant d'élus ou de parlementaires, etc..., ils profitent des largesses d'un maire, d'un président de collectivité ou de région, d'un ministre ou d'un parlementaire pour se loger à très bon compte et, ou pour occuper un poste créé spécialement pour elle ou lui...

A-t-elle été retrouvée ?


Après Nicolas Sarkozy, la Gabegie des Finances publiques maintient le cap depuis l'arrivée du Président François Hollande !!

Presqu'île Saint-Laurent - 29

Tocqueville Magazine
LE FLASH

LUNDI 3 SEPTEMBRE 2012


LA SARABANDE DES MISSIONS ET RAPPORTS

« Depuis peu, le gouvernement Ayrault multiplie les missions et rapports parfaitement inutiles. En voici des exemples.
Lionel Jospin préside une commission sur la rénovation et la déontologie de la vie publique. Il dispose, pour mener cette tâche impossible à définir, de trois mois, de 14 assistants et de spacieux bureaux dans un quartier chic de Paris.
Louis Gallois dirige une mission sur la compétitivité des entreprises. Personne ne peut comprendre pourquoi cet éminent personnage a accepté de dire du neuf sur un sujet traité par de multiples rapports publics ou privés.
Arnaud Montebourg, a confié à un polytechnicien, une mission sur la santé de Peugeot. N'importe quel boursier sait répondre à cette question puisqu'il s'agit d'une société cotée qui ne peut rien cacher de ses comptes. » [....]
.........

Que faire ?


«Il n'y a aucune chance visible que la voie électorale nous délivre du boulet insupportable supporté par les entreprises dans un univers très concurrentiel. Les élus devraient nous protéger des Princes qui nous gouvernent. Ils sont devenus les Princes agissant selon leur bon plaisir et leurs intérêts changeants.
Ceux qui manipulent les élections au sommet n'ont aucune raison à leur âge de changer quoi que ce soit. Ils se chuchotent entre eux que ce fut toujours comme cela.
Nous devons ne pas être dupes et ne pas cesser d'informer.
Pour le reste, espérons modestement que le réveil ne sera pas trop brutal.»

Michel de Poncins

http://www.contrepoints.org/2012/09/04/96146-la-sarabande-des-missions-et-rapports

La Ronde des Géants du Nord-Pas-de-Calais arrivent à ANGERS



1, 2, 3,...4, 5, 6,...7  -  8  -  9 septembre :  Les joyaux de la Couronne s'accrocheront-ils dans la chevelure d'une angevine ?. En l'absence d'accusés londoniens, nos plaideurs du barreau angevin demanderont-ils une condamnation par contumace de la Cour de la Reine ?. 

Faut-il interprêter ce sourire de la Reine Elisabeth comme un soufflet à la descendance du Comte de l'Anjou  ?. Ces Accroche-Coeurs de septembre 2012 vont-ils déclancher une nouvelle guerre des  "Deux-Roses"?.



http://zen49.blogspot.com/
Courriel : fevrieralain@hotmail.fr

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Les maires de France ont qu'à bien se tenir

Cécile Duflot "J'ai décidé que nous allions affronter vraiment les élus qui revendiquent d'être hors la loi et donc ils feront effectivement l'objet d'une amende qui sera multipliée par cinq", a affirmé la ministre, interrogée sur la loi SRU (solidarité et renouvellement urbain), qui n'a pas été appliquée dans toutes les communes concernées."""""

Duflot aurait-elle pris une option de 100 000 logements sociaux par an pour loger gratuitement les 100 000 entrants en France légalement ou illégalement??????????????

zen a dit…

La France a-t-elle encore son mot à dire dans une zone euro dirigée par la BCE et son super Mario Draghi-goldman sachs ?.

Les vannes de la finance européenne sont ouvertes. Pas de limites de rachats de dettes "souveraines" à la condition de matraquer le petit contribuable.

Et après, la pauvreté au coëfficient 200% pour tous les bons citoyens français qui se sont ruinés pour financer le train de vie de l'Etat et de leur ribambelle d'élus inutiles.

C'est comme ça que ça finira, à moins que....