lundi 27 août 2012

Le désenchantement de l'opinion a-t-il gagné nos grands groupes industriels, en zone euro et dans les 27 pays européens ?.

 Assemblée Nationale, Palais Bourbon

" Unilever se prépare à un "retour de la pauvreté" en Europe "
Le Monde - AFP

Enfin, le géant de l'agroalimentaire a doublé nos dirigeants européens en osant le parler vrai !.N'avez-vous pas remarqué que les grands groupes dans la distribution appliquent des coupes franches dans les effectifs de chacun de leur siège social. Le dernier en date, c'est le groupe Carrefour qui en supprime 500 postes.
Pendant ce temps-là, la France détient, toujours, le record mondial du nombre d'élus et de parlementaires !.

L'Assemblée Nationale, le Sénat et le gouvernement multiplient les commissions, les missions etc... !.
Nos politiques français seraient-ils victimes de leur récurrente impuissance à réduire le nombre de parlementaires et de ministres ?.

Le moteur allemand serait-il grippé ?. Le modèle industriel allemand, soupape de sécurité de la zone euro, aurait-il perdu un peu de son prestige ?. 


"Allemagne: le syndicat IG Metall veut rétablir le chômage partiel de crise"

http://www.boursorama.com/actualites/allemagne-le-syndicat-ig-metall-veut-retablir-le-chomage-partiel-de-crise-f92d779153bdda3fb9c7c59d4327df40

Photo d'un joli tag à Brest, entre le Moulin Blanc et le Port de commerce


Bientôt à Angers.......?

http://zen49.blogspot.com
Courriel : fevrieralain@hotmail.fr

1 commentaire:

zen a dit…

Le groupe socialiste à l'Assemblée Nationale ne manque pas d'humour quand 68 % des français appréhendent l'avenir de la France, leur patrie !

" Baisse du prix des carburants : un nouveau coup de pouce au pouvoir d'achat

Mardi 28 août 2012
Catégorie : Economie – fiscalité – Communiqués de presse

" Je me félicite, et avec moi l’ensemble du groupe SRC, de la mesure annoncée aujourd’hui par le Gouvernement. L’engagement est tenu : la diminution du prix des carburants à la pompe sera effective dès demain.
Cette mesure concrète est le résultat d’un effort partagé entre l’Etat et les acteurs de la filière puisque sur 6 centimes/litre de rabais, 3 centimes seront à la charge de l’Etat et les 3 autres à celle des pétroliers.

Cette baisse de 6 centimes par litre, aura, en cette rentrée, des conséquences directes sur le pouvoir d’achat de nos concitoyens.[...] "

COMMUNIQUE DE BRUNO LE ROUX,
PRESIDENT DU GROUPE SOCIALISTE, REPUBLICAIN ET CITOYEN
A L’ASSEMBLEE NATIONALE

Vu sur twitter « Députés socialistes »