jeudi 26 juin 2008

Un Conseil Municipal sur fond de Comédie humaine...

FREUD voit dans le lapsus l'émergence de désirs inconscients !.

Conseil Municipal du 24 Juin 2008 :


Cette séance s'est déroulée devant un public clairsemé ; il faut retenir : une avalanche de chiffres, un passage en revue d'innombrables dossiers, une reconnaissance appuyée du maire émérite, Jean-Claude ANTONINI à son grand argentier, André DESPAGNET, une belle unanimité de la majorité et de l'opposition sur 98 % des dossiers proposés dans l'ordre du jour et..... quelques lapsus révélateurs


A propos de l'examen du bilan de l'exercice 2007, le maire émérite se réjouit en annonçant : " ceux que nous avions dit, nous l'avons fait " et il ajoute : " nous avons un taux d'exécution extaordinaire dans les réalisations prévisionnelles ". A ANGERS, la politique de la ville est de qualité et protectrice avec une mention pour la gérontologie.
Petits échanges équivoques JC.A : " On vous emmènera en bateau " - Réponse de C.B : " ça, j'en suis sûr ".


Le grand argentier de la ville, maire-adjoint aux finances, André DESPAGNET a brossé un tableau d'une excellente facture des différents comptes. A mettre à son crédit, la rapidité de ce langage chiffré ennuyeux grâce à son débit rapide agrémenté d'une pointe d' accent du Sud-Ouest.


A chacune et à chacun sa petite phrase et son lapsus : à une question posée par Laurent Gérault, la 1ère adjointe, madame Bernadette caillard-Humeau répond : " aux arguments contraires opposés, ça arrive ... c'est comme chez vous au "Nouveau Centre" (je pense qu'il faut comprendre Modem à moins que ... Non .?)

Très attiré par la basse consommation..., D. Dimicoli, le conseiller municipal de la minorité qui a participé le moins aux votes des délibérations pour cause d'intérêts particuliers, serait-il un vrai roi de l'immobilier angevin ?.
G. Groussard, l'ex-cédétiste de l'opposition, après les goûts et les couleurs, il s'est inquiété de l'énergie des candélabres.
Ces deux conseillères municipales ont posé des interrogations pas dénuées d'intérêt. Je leurs décerne le prix de la "participation active".



Il y aurait un inspecteur "Colombo" au Conseil Général qui scruterait l'annuaire de la ville d'ANGERS pour retrouver les éventuelles 61 personnes au service de la communication de la Mairie ?.
Ce petit coup de sang faisait suite à une remarque faite lundi dans une autre assemblée, le C.G !.
Résultat des courses :
Les chiffres exactes seraient de 13 et 22 à la ville et à l'Agglo et 9 médiateurs :
JC.A : " il est de la bouche du cheval "
C.B. : " regardez de près dans vos écuries "
à priori, l'annuaire du personnel de la mairie n'est pas à jour, certains emplois sont occupés par des stagiaires et des temps partiels ?.
Où peut-on consulter l'annuaire du personnel du Conseil Général ?.
L'opposition a voté contre :
L'aménagement et l'étanchéité du Parking du Ralliement, cher au "roi" Jean ?.
Le creusage nécessitant le partage des frais entre l'agglo, l'EDF, GDF s'est terminé, sans surprise, par un vote contre le ou les trous.
La construction de logements au parc BALZAC en refusant la récupération de 1,6 Ha sur les 40 Ha existants. Cela peut-être considéré comme un acte de refus du logement social dans ce lieu ?
La petite extension de la construction de logements sociaux dans le parc Balzac permettra à nous tous et aux occupants de ces futurs logements de se souvenir d'Honoré de BALZAC, qui serait très à la mode aujourd'hui :
Un homme d'affaires très endetté et pour s'en sortir, il se fit spéculateur, éditeur, imprimeur puis fondeur de caractères et écrivain. L'homme de la Comédie humaine qui joua son propre rôle "Mercadet". Il a été poursuivi toute sa vie par les créanciers.
Sans faire "feu de tout bois", ni allusions aux "chaudes" études éclairées de Laurent Gérault et, encore moins à la prochaine Conférence des loyers, je recherche une justification au vote de la minorité contre le chantier Balzac ?. Je pense l'avoir, en partie, trouvée : ce ne serait qu'une question de mot et de rime : BALZAC rime avec RESSAC
A cette époque on pouvait lire : "La démocratie instituée et le gouvernement centralisé y ont appelé tous les ambitieux et enflammé toutes les ambitions. L'argent, la gloire, le plaisir, préparés et amoncelés, y sont une curée après laquelle s'acharne une meute de désirs insatiables, exaspérés par l'attente et la rivalité. Parvenir ! Ce mot, inconnu il y a un siècle, est aujourd'hui le souverain maître de toutes les vies. PARIS est une arène...."

37 commentaires:

modem a dit…

Coucou gérault, coucou legoff, nous sommes toujours là, jusqu'au 27 septembre de toute façon!

Nous n'avons toujours pas d'explications concernant la disponibilité des fichiers (question du simple militant du 7 mai à 7:55 en réponse à l'article du 7 mai)!

Et nous voulons aussi des explications de gérault sur son choix aux municipales!
Pouquoi a-t-il écouté gaudin et non bayrou?

Avec Jean-Claude ANTONINI - Bernadette CAILLARD HUMEAU, véritable chef de file du MODEM, continuons à AIMER ANGERS!

angevin spectateur a dit…

le tricheur!!! qui est-ce?

et oui le tricheur c'est pour moi Béchu. Il triche et je pense que c'est sa nature, souvenez-vous:

pendant les municipales: "je ne suis pas de l'UMP!" sincère? non
tordu? oui et pour preuve, lors du dernier conseil municipal, monsieur ANTONI a fait une mise au point concernant les effectifs des agents de la ville (service communication) car notre béchu si adorable s'est permis d'annoncer des chiffres faux concernant le nombre d'agents lors d'une séance du conseil général.
Vous connaissez sa technique de travail? il épluche l'annuaire téléphonique et il compte!
Est-ce cela le travail d'un président du conseil général?
C'est vraiment tordu et cela dénote une certaine personnalité.
Méfiez-vous de lui, si gentil, si poli, en réalité tordu, mesquin.
Il était si simple comme l'a précisé notre maire (plus humaniste et franc) de lui poser directement la question.
Heureusement, le ridicule ne tue pas!

ump a dit…

Bravo nous avons trouvé notre
118-218!

un Breton a dit…

Sur le forum commentaires FR3

pack49 Posté le 11-06-2008 à 08:52:33

La ministre Roselyne Bachelot a posé une bâche, en guise de couverture médicale, sur les infrastructures bretonnes de santé.

Elle a décidé d'asphixier les Hôpitaux pour donner encore plus d'air aux cliniques privées. Les actionnaires et les fonds de pension américains du secteur privé contribuent, chaque jour qui passe, à ruiner notre Sécurité Sociale.

Le Président Sarkozy et son gouvernement traitent le secteur public de la santé de la même manière qu'ils le font avec les dépenses publiques. On casse, on creuse encore un peu plus la dette de la France, on augmente le train de vie de l'Elysée de 10 % sur un an...

Le remède miracle préconisé par la ministre des finances est toujours le même placebo : "les fondamentaux sont bons et ça ira mieux demain ?"...
Quand tout sera casser, quand les pauvres et les indigents seront devenus majoritaires en France et que les Bretons resteront toujours considérés comme des moins que rien par les hautes sphères Elyséennes, alors...?.

Les choses reviennent en l'Etat ; en espérant que la situation redevienne à la normale et que ce n'est reculé pour mieux sauter ?.
Les 40 millions d'euros de subventions de l'Etat sont-ils toujours d'actualité pour la construction de la clinique privée ?.

Bravo pour votre combat
un breton

zen a dit…

Bonsoir,
Le modem de 16:26 commence à radoter. La témérité a ses limites cher Modem.
Il me semble vous avoir fait déjà la remarque.
Bonsoir l'ami
Zen 49

la vigie a dit…

Dernière minute Informations générales OUEST-FRANCE

17:41 - jeudi 26 juin 2008

Les Français ont le moral en dessous de tout
Le moral des ménages a continué à dégringoler en juin, tombant au plus bas niveau observé depuis 20 ans. Ce coup de mou est directement imputable à la baisse de pouvoir d’achat que ressentent les Français.

A lire demain dans Ouest-France

Tramway a dit…

Moins d'argent pour les transports publics
Le tramway des Maréchaux
© Site officiel du tramway Jean-Paul Huchon, président de la région Ile-de-France, a dénoncé un texte qui réduit les recettes des transports
Jean-Paul Huchon a estimé jeudi que le syndicat des transports d'Ile-de-France (STIF) risquait de perdre 150 millions d'euros par an avec la modification du "versement transport" des entreprises.

Le seuil d'assujettissement des employeurs au "versement transport" a été relevé de 9 à 10 salariés par l'Assemblée.


Lors de la séance des questions orales, M. Huchon a qualifié cette mesure de "catastrophe" et souligné qu'elle avait été prise en "catimini", au moment où la région cherchait des ressources nouvelles pour financer les énormes besoins d'investissements en transports de l'Ile-de-France.

Le président du conseil régional a présenté la semaine dernière un "plan de mobilisation" de 17,8 milliards d'euros, prévoyant un apport de 12 milliards à la charge des collectivités territoriales, région, Paris, départements et STIF (passant notamment par une hausse du "versement transport"), 5,8 milliards étant demandés à l'Etat.

Il a rappelé que "selon la Cour des Comptes, les TPE (très petites entreprises) et PME de centre-ville sont les plus grands bénéficiaires des transports en commun".

M. Huchon compte sur la "sagesse" du Sénat pour que cette disposition ne soit pas définitivement adoptée.

un courageux a dit…

TV publique : un membre du Gouvernement opposé


Les chaînes du groupe France Télévisions.
Crédits : DR
Sur le même sujet
Actualités :

--------------------------------------------------------------------------------
26/06/08 Albanel : "Ce n'est pas un retour à l'ORTF !" 25/06/08 Réforme France Télé : les annonces de Sarkozy (vidéo) 25/06/08 La remise du rapport Copé : les propositions 25/06/08 TV publique : Michel Drucker pour une nouvelle taxe
Publié par Pierre Courade
Jeudi 26 Juin 2008 11h36
--------------------------------------------------------------------------------

nouvelle réaction a la suite des annonces de Nicolas Sarkozy sur le nouveau visage de France Télévision. Ce matin, sur France Info, la ministre de la Culture soutenait les réformes engagées dans ce sens par Nicolas Sarkozy.

Tout le Gouvernement est derrière le Chef de l'État... Tout ? Non en fait. Dans la matinale de Canal+, le secrétaire d'État chargé des Affaires européennes, Jean-Pierre Jouyet, s'est prononcé contre la nomination du président de France Télévision par le Conseil des ministres.

« Il y a un parfum Ve République du début qu'il vaudrait peut-être mieux éviter mais il faut faire en sorte qu'il n'occulte pas le reste de la réforme », a affirmé le "ministre d'ouverture". En fait, Jean-Pierre Jouyet préférerait que le président de France Télé soit désigné « par le Parlement pour être clair ».

Jean-Pierre Jouet est l'ancien directeur-adjoint du cabinet de Lionel Jospin de 1997 à 2000.

fidèle lecteur a dit…

entre humour et vérités des mots, je me régale, merci zen
un fidèle lecteur

lecteur de O.F. a dit…

Le SCO dans la tourmente mais que fait-il donc Colombo du Conseil Général ?

L'article complet à lire dans OUEST-FRANCE de ce jour

"..........A la Ville, on tombe des nues

Michel Houdbine, lui, n'est en place que depuis mars dernier en tant qu'adjoint aux sports à la mairie d'Angers. Et il n'a pas eu la chance d'être rassuré par les dirigeants du Sco. « J'attends que le président m'appelle, disait-il hier après-midi. Début juin, j'ai présenté les comptes du Sco à la commission des sports à la mairie, il n'y avait aucun problème. »

Comment peut-il alors y avoir un trou de près d'un million d'euros quelques semaines plus tard ? « Mais c'est bien ce que je veux savoir, rétorque Michel Houdbine. J'espère que quelqu'un au Sco va m'expliquer le pourquoi du comment. Peut-être y a-t-il eu des problèmes dans la vente de certains joueurs qui était prévue au budget. »

D'après Willy Bernard (lire en sports), il ne s'agit que d'un problème de temps et de papiers. Le Sco a fait appel et devra apporter des réponses précises à la DNCG le 3 juillet. D'ici là, la mairie restera à l'écoute. « Si le club fait appel à nous, on verra la position à adopter suivant la demande, assure Michel Houdbine. Ça fait de nombreuses années que ce genre de choses arrivent ; donc c'est le maire qui décidera."..... la suite dans OUEST-FRANCE

un soutien a dit…

A lire sur GDA Groupe Démocrate Angevin. Un groupe de femmes et d'hommes compétents et au service de la population angevine.

Pour plus de renseignements sur les élus et leurs projets, vous pouvez envoyer un mail à :

zen49-fiatlux@orange.fr


mercredi 25 juin 2008

Vers l'été, avec Cap 21, avec le Modem, ici et maintenant, de Nanterre à Angers

Nous étions une petite délégation présente à Nanterre pour le congrès national de CAP 21, nous retrouvant dans une ambiance à la fois amicale, joyeuse et travailleuse pour enrichir notre expertise et réseau d'experts, et pour poursuivre avec constance nos apports en matière de programme pour la ville.


Sur le sujet, nous n'en sommes qu'au début car le fait d'être élus "aux affaires", sur le terrain pour "faire" avec les habitants, faire que notre projet politique prenne corps et permette de faire d'Angers une ville durable dans tous les sens de ce terme nous amène forcément à faire des contributions empreintes de notre expérience.


Ainsi en est-il de notre proposition de rendre obligatoire pour les entreprises, les administrations, les établissements scolaires et autres structures générant du trafic, un plan de déplacements interne, sur le modèle des Plans de Déplacements Urbains imposés par Corinne Lepage pour toutes les villes de plus de 100 000 habitants, avec la loi sur l'air de 1996. De même avec les pistes que nous avons lancées pour faciliter l'accès aux poussettes et bicyclettes pour tout logement (...)


"Municipales: passage aux actes, autour des élus Cap21"


Nous avons ici une contribution originale car nous - les Angevins - sommes pleinement présents, à la fois Modem & CAP 21, dans la réalisation d'un projet dont nous avons largement écrit les pages avec Jean-Claude Antonini, le maire d'Angers.


Rappelons qu'un bon tiers des propositions du livre de campagne sont issues des apports du groupe de Modem que nous formions, soit de Cap 21, de centristes historiques et de Modem ! Tous unis avec l'ensemble de l'équipe "Angers en avant" sur le concept de développement durable ! C'est assez rare et unanime pour que cela soit dit avec force. C'est le témoignage qu'a apporté samedi matin au sein de l'atelier "Municipales: passage aux actes, autour des élus Cap21" Bernadette Caillard-Humeau, qui est première adjointe au maire d'Angers et vice-présidente chargée des transports, déplacements et mobilités à la communauté d'agglomération Angers Loire Métropole.


Adhérent Cap 21 = adhérent Modem


L'après-midi a été consacrée notamment au débat de l'intégration au Modem, c'est à dire en particulier l'acceptation de la double appartenance : adhérant à Cap 21 l'on est automatiquement Modem. L'idée, contestée par certains à Cap 21, ne le fut pas au sein du groupe angevin, et elle a été adoptée très majoritairement par l'assemblée. Cap 21 demeurera ce "think tank" écologique du Modem, indispensable apporteur d'idées et de prospective, d'anticipation, et de valeurs humanistes tel le respect de toute vie humaine, comme a soutenu Corinne Lepage. Le tout résumé par cette phrase : « Aujourd'hui, on ne peut plus penser droite-gauche, mais XXe ou XXIe siècle », a conclu Corinne Lepage, « et l'heure est à inventer un nouveau modèle de développement ». A Angers, nous en sommes intimement convaincus. C'est ce qui nous fit faire alliance aux municipales, pour le meilleur. Aujourd'hui, nous nous rendons compte combien ce choix fut le chemin des courageux et des hommes et femmes libres. Pleinement responsables, nous nous mettons à l'oeuvre, pour les Modem, les Cap 21, ainsi que pour toutes les personnes de bonne volonté qui veulent faire avancer la société aujourd'hui et au long terme.


Le Groupe Démocrate d’Angers
Publié par Groupe Democrate Angers à l'adresse 23:18 0 commentaires
Libellés : Angers, Cap 21, Groupe Democrate d'Angers, MoDem

Anonyme a dit…

depuis l'année dernière, je regarde ce blog qui me donne des nouvelles du mouvement de François Bayrou. Pourquoi avoir privé les angevins d'une liste modem aux dernières élections ?.
on a une première adjointe à la mairie et d'autres élus dans la majorité et quelques personnes dans l'opposition.
zen pensez-vous qu'une unité est encore possible ?. je vous ai envoyé un courrier dans votre bôîte zen49-fiatlux@orange.fr. Merci de me donner votre sentiment.

Un fidèle à F. BAYROU

Anonyme a dit…

Dernière minute

Article complet à lire dans Ouest-France demain

Vannes
11:46 - vendredi 27 juin 2008

François Goulard : "Un recul invraisemblable pour l'indépendance des médias"

« .....François Goulard persiste et signe : "Je suis contre l'arrêt de la publicité, car cela entraîne deux conséquences fâcheuses :

d'abord, le remplacement d'une ressource qui ne coûtait rien aux Français par une contribution supplémentaire ; ensuite, un cadeau choquant fait à l'audiovisuel privé, qui n'en demandait sans doute pas tant. »

« Je suis également préoccupé par la méthode utilisée par Nicolas Sarkozy, qui consiste à annoncer tout dans son coin, sans concertation, sans vraie discussion parlementaire. C'est un peu pareil sur tous les sujets. A la longue, cela devient fatigant. »

Plus d'informations demain dans Ouest-France
--------------------
Un Breton, Député UMP du Morbihan et Maire de VANNES qui dit tout haut ce que de nombreux UMP-UDF pensent tout bas. Un parlementaire courageux qui fait honneur à la Bretagne et à la démocratie.

Anonyme a dit…

Zen aller voir le blog im médium,
le petit prof qui se mêle de tout a encore abondé dans le sarkozysme. Heureusement les Bretons sont là, après l'hôpital de Carhaix, le député maire de Vannes, ex Modem, dénonce cette ignominie du massacre de la tv publique.

un 29 a dit…

Merci pour vos encouragements et je m'accorde la liberté de les retourner en direction du député-Maire UMP de Vannes, monsieur GOULARD.
Au 1er avril la hausse du pétrole à renflouer les caisses de l'ETAT de +1,7 milliards d'€uros. Pendant ce temps là, la dette de la France est évaluée à +1450 milliards d'€uros dont une augmentation de + 40 milliards d'€uros rien qu'au 1er trimestre 2008 ?.
Excepté le Député-Maire UMP de Vannes, Vous avez entendu un seul parlementaire UMP, NC et PS dénoncé ce scandale ?.
La France s'enfonce dans une crise insurmontable avec la méthode sarkozyste. La droite et la gauche, réveillez-vous avant que ce ne soit le peuple qui vous réveille ?.

Anonyme a dit…

Le narcissisme à l'angevine du "primus inter pares" du personnel enseignant éclairé par des bougies stéariques inventées par un chimiste angevin !.

Du pain et des jeux, c'est la ritournelle du porte-voix de l'opposition angevine. C'est devenu tout à la fois son dieu, sa maîtresse et son leitmotiv.

Il n'est pas difficle de constater une néfaste similitude avec le mode de communication du microcosme élyséen.

4,3 millions d'€uros pour une campagne de pub à crédit, alors que l'Etat n'a pas le moindre €uro, pour nous faire croire que tout est rose : la santé, La misère, la pauvreté,l'endettement, le pouvoir d'achat...

Au temps de notre monarchie, on entendait ce genre de propos :
Devant le prince tout est peuple. A la cour il n'y a qu'une pensée digne d'être écoutée, celle du prince toutes les autres ont pour devoir de la mettre en relief.

En 2008, serait-ce le retour de la monarchie "absolu" ?. Il n'y aurait donc que sur internet que l'on puisse jouir encore de la liberté d'expression ?. Quoique des libéraux-démocrates voudraient bien censurer certains commentaires sur ce blog.

En conclusion :
"il n'ya que ces gens-là, disaient Napoléon, qui sachent servir." "Quelle que soit l'intimité, soyez sûrs qu'ils se tiendront à leur place."

Anonyme a dit…

Angevine de poitrine a dit :

Faire de la rue saint Maurille le nouveau centre d'Angers ?

Pour les lecteurs non angevins, la rue Saint Maurille, siège de l'UDF (c'est encore ce qui est marqué sur l'affichage de leur pourtant toute nouvelle sonnette, posée après la création du Modem,- sans commentaire supplémentaire, chacun comprendra ce lapsus affiché ...-), donne sur la place du Ralliement.

Une polémique de campagne demandait le passage du tramway
- pour les Béchu-Gérault-Moreau-Carré par le boulevard Carnot (pas dans le centre) a priori plus simple, et
- pour l'équipe Antonini Caillard-Humeau par la place du Ralliement, incontestablement considérée comme le centre d'Angers.

Demain, la place du Ralliement va être refaite grâce au passage du tramway et le parking souterrain refait également : la sortie du parking va se faire rue Saint Maurille.
D'où une inquiétude de MM.Gérault et Groussard ("Modem" de l'opposition et de circonstance, parait-il) sur la rue Saint Maurille exprimé au denier conseil municipal. Voici ce que j'ai entendu :


"la rue Saint Maurille vous préoccupe et vous vous y intéressez, M.Gérault, à cause des travaux du tramway ?" dit en substance M.Antonini
"C'est - peut-être - le nouveau (Nouveau) centre (Centre) ? " interroge Mme Caillard-Humeau, Première adjointe en charge des transports et de la voirie.
Tout le monde pouffe de rire, car ca tombe juste et évident, l'opposition comprise, sauf le 0 qui rit jaune.

Oui, M.Zen, sur fond de comédie humaine les occupants de la rue Saint Maurille prêts à tout pour avoir un poste, et les Modem libres qui ont choisi d'aller de l'avant sans oeillère, et pour le bien commun, j'en suis persuadée. Je les félicite et tâcherais de les suivre quand je peux au conseil municipal. Pour un premier pour moi, ce fut très éclairant aussi sur l'opposition qui intervient - ca c'est très bien - mais de façon trop systématique. Exemple du parking Marengo où, certes, on peut regretter qu'il y ait moins de places, mais ils pourraient accepter l'argument de la sécurité et du remplacement des places de moins par des nouvelles juste à côté près du PK Saint Laud.

Mamilapointe

Anonyme a dit…

Il paraît que Jean Arthuis avait compté les oeufs dans le cul de la poule ?. Résultat moins de 20 parlementaires sur les 600 escomptés ?.

Auditeur RTL a dit…

Vive la démocratie parlementaire, à quand l'instauration d' un cahier de présence aux palais Bourbon et à celui du Luxembourg ?

A lire sur le blog de Jean-Michel APHATIE :

Hier, il manquait 93% des députés dans l'hémicycle 27/06

" C’était hier, à l’Assemblée nationale. Un débat était organisé, débat sans vote, débat d’information et d’échange donc, sur le Livre blanc consacré à la défense et à la sécurité nationale. Entre toutes les missions qui incombent à élu du peuple, celles qui concernent la défense de la Nation sont évidemment parmi les plus importantes. En outre, la redéfinition de l’outil militaire engagée par le nouvel exécutif intéresse au plus haut point les députés français. Ceux ci, on le sait, ne sont pas que députés, exception hexagonale, mais aussi maires, ou bien présidents de conseils généraux, ou régionaux, ou autre chose encore par la grâce du cumul des mandats. Les conséquences du redéploiement militaire sur l’aménagement du territoire sont majeures et ne peuvent donc que passionner nos parlementaires.

Naïvement, on se dit donc qu’un débat sur l’armée devant des élus du peuple à la fois nationaux et locaux ne peut qu’attirer la foule des grands jours. Or, que lit-on dans les dépêches d’agence daté de la journée d’hier? AFP, 19h33: « François Fillon s’est efforcé jeudi d’apaiser les craintes des élus locaux devant la suppression attendues de bases et de régiments, promettant 320 millions d’euros pour les communes affectées (...) Le premier ministre s’exprimait devant une petite trentaine de députés (sur 577). » Notons que la parenthèse est de l’auteur de la dépêche. Reflète-t-elle une certaine désapprobation? ".....

Vous pouvez lire la suite sur RTL ainsi qu'un excellent commentaire sur la TV publique : "le blog de Jean-Michel Aphatie "

zen49 a dit…

D'étonnement en étonnement ?

Ce soir sur RTL, Laurence Parisot était l'invitée d'Etienne Mougeotte et de Jean-Michel Aphatie.
La patronne du MEDEF a inventé une nouvelle gestion de contrôle :

« le rapport d'étonnement » ?.

On se moque de qui :

Du rapport d'étonnement des caisses noires de l'IUMM servant à la fluidification des relations sociales et syndicales ?

Du rapport d'étonnement de la gestion des 25 milliards d'€uros prélevés annuellement sur les entreprises à titre de la formation professionnelle, sans savoir où passent 80 % de cette somme, soit 20 milliards d'€uros ?. D'après madame Parisot, ce serait l'Etat et les collectivités locales qui seraient chargés de « l'employabilité » de cette énorme masse financière ?. Les 5 milliards seraient gérés par les entreprises ?.

Du rapport d'étonnement de la gestion du 1 % logement social et des fonds de l'UNEDIC ?.

Souhaitons au nouveau président de l'UNEDIC, Geoffroy Roux de Bézieux qu'il soit aussi sincère à ce poste qu'il a été tous les mercredis matins dans la matinale de Bruce, Léon, Caroline...sur Canal+.

Selon Madame Parisot, la gestion du 1 % logement social et de la formation professionnelle serait en grande partie, du ressort de l'Etat et des collectivités locales ?..

zen49

Anonyme a dit…

Modem: un parti fasciste?
Envoyé par mo_monestel le Dim, 29/06/2008 - 20:06

Dans les groupes : Bloggers, Bourgogne, Nouveaux visages politiques !!, Mouvement Démocrate

"Je me suis inscrit il y a un an au Modem en espérant y trouver un parti de discussion capable de construire un vrai projet pour une société en perdition.


Depuis j’ai constaté :

-au niveau national une absence totale de discussion avec les adhérents. Jamais sur ce site un responsable n’intervient pour donner un avis, sans doute car la parole des adhérents n’a aucun intérêt.

Lors des prochaines échéances nationales, une seule motion, celle de Bayrou sera soumise au vote, les autres pourtant consensuelles ayant été éliminées par un tour de passe-passe : cela s’appelle un plébiscite et caractérise les partis non démocratiques.

-au niveau local, en Côte d’Or, une seule liste s’est présentée et a contrôlé les élections des responsables locaux l’an dernier. Depuis, malgré des demandes répétées, il n’y a eu AUCUNE réunion et le site Internet n’existe pas. Par contre les menaces et exclusions n’ont pas manquées. Quel intérêt pour les adhérents d’appartenir à un parti qui refuse toute réunion ? Heureusement la tête de liste a obtenu aux municipales un poste très rémunérateur…

En définitive ce parti ne vit que par la simple ambition présidentielle d’un homme (Bayrou) qui n’a aucun projet comme le lui a rappelé récemment Corinne Lepage. Le Canard Enchainé s’est récemment penché avec causticité sur ce parti virtuel…

Pour ma part j’ai contribué à mon niveau à entretenir le débat dans des articles de fond et je tiens à remercier tous ceux qui ont donné leur avis, positif ou négatif. La politique consiste d’abord à débattre d’idées et à construire un projet.

Nombreux sont ceux qui rendent leur carte. J’ai décidé d’en faire autant, adieu.

Anonyme a dit…

Je vous comprends. Moi aussi j'ai été tenté et le suis encore de rendre ma carte. La déclinaison de cette incohérence se retrouve à Angers avec un ancien UDF qu'importe peu les Modem du moment qu'il peut les controler et avoir un appareil à disposition. Je patiente car je crois fort aux militants vrais qui apprennent à DISCERNER, vraiment, en vérité. Je comprends maintenant parfaitement bien le cheminement de Mme Caillard et de son équipe, quitte à friser l'exclusion qu'ils n'ont pas eu, heureusement. Attendre qu'on leur fasse une place, qu'ils apportent leur expérience et leur expertise... Un médiateur a été nommé, j'espère qu'il saura bien discerner, sinon, oui, le Modem est mort, et Bayrou avec lui. Quel gâchis ! Mais "patience et longueur de temps font plus que force ni que rage" ! (c'est de qui ?)
Kiki

zen49 a dit…

A cette heure, je ne sais pas si le sénateur de la mayenne Jean Arthuis a réussi son pari de rassembler 600 élus à Paris ?.

Moi qui croyait que ce parlementaire était un homme de raison à l'aisance tranquille  et sûr de sa pensée ; je m'aperçois qu'il casse tout et , si je vais au bout de mon raisonnement, je lui reprocherais d'avoir vécu et de vivre aux dépens de la notoriété de François Bayrou qui a suscité des nombreuses adhésions lors de la dernière présidentielle.

La division au sein des centristes a déjà entraîné de nombreuses défaillances parmi les militants  qui n'y comprennent plus rien à ces querelles de pouvoirs et de personnes ?. 

L'UDF va redevenir le parti des 4 à 5 % qu'il a toujours été. François Bayrou saura-t-il recréer les conditions qui lui avait permis de rassembler 18 % de voix sous son nom, rien n'est moins certain ?.

Pourquoi plusieurs espèces animales sont-elles fatalement condamnées par leur organisation à devenir la proie et la pâture des autres ?.Pourquoi cette inégalité primitive perdure depuis que le monde est monde ?. Serait-ce la même chose en politique ?.

Soyons tous encore confiant jusqu'au mois de septembre et passons de bonnes vacances. Je suis convaincu que le groupe GDA/CAP 21 vont éclairer les démocrates du Maine et Loire
zen49

Rappel de mon adresse de liaison entre démocrates :
zen49-fiatlux@orange.fr

Anonyme a dit…

Pour l'anonyme de 22:56

Jean de La FONTAINE

Le Lion et le Rat

Il faut, autant qu'on peut, obliger tout le monde :
On a souvent besoin d'un plus petit que soi.

De cette vérité deux Fables feront foi,

Tant la chose en preuves abonde.
Entre les pattes d'un Lion
Un Rat sortit de terre assez à l'étourdie.
Le Roi des animaux, en cette occasion,
Montra ce qu'il était, et lui donna la vie.
Ce bienfait ne fut pas perdu.
Quelqu'un aurait-il jamais cru
Qu'un Lion d'un Rat eût affaire ?
Cependant il advint qu'au sortir des forêts
Ce Lion fut pris dans des rets,
Dont ses rugissements ne le purent défaire.
Sire Rat accourut, et fit tant par ses dents
Qu'une maille rongée emporta tout l'ouvrage.
Patience et longueur de temps
Font plus que force ni que rage.
---------------------
La Colombe et la Fourmi

L'autre exemple est tiré d'animaux plus petits.

Le long d'un clair ruisseau buvait une Colombe,
Quand sur l'eau se penchant une Fourmi y tombe.
Et dans cet océan l'on eût vu la Fourmi
S'efforcer, mais en vain, de regagner la rive.
La Colombe aussitôt usa de charité :
Un brin d'herbe dans l'eau par elle étant jeté,
Ce fut un promontoire où la Fourmi arrive.
Elle se sauve ; et là-dessus
Passe un certain Croquant qui marchait les pieds nus.
Ce Croquant, par hasard, avait une arbalète.
Dès qu'il voit l'Oiseau de Vénus
Il le croit en son pot, et déjà lui fait fête.
Tandis qu'à le tuer mon Villageois s'apprête,
La Fourmi le pique au talon.
Le Vilain retourne la tête :
La Colombe l'entend, part, et tire de long.
Le soupé du Croquant avec elle s'envole :
Point de Pigeon pour une obole.

Anonyme a dit…

Extrait du compte rendu cu Conseil des ministres du 20 juin 2007

Un an après, je ne trouve aucun bilan de ces intentions ?.

"Soutenir les plus jeunes. Les jeunes de moins de 26 ans qui travaillent tout en poursuivant des études seront exonérés d'impôt sur le revenu dans la limite de trois fois le montant du SMIC mensuel. Les dons aux jeunes générations seront favorisés par une franchise d'impôt allant jusqu'à 20 000 euros pour chacun des enfants et petits-enfants."

"Le Haut commissaire aux solidarités actives contre la pauvreté a par ailleurs présenté les dispositions introduisant le principe du revenu de solidarité active, qui préfigure une profonde réforme des minima sociaux destinée à permettre une meilleure articulation entre les prestations sociales et les revenus du travail.
Le projet de loi poursuit et amplifie une démarche d'expérimentation conduite dans les départements volontaires, pour les personnes bénéficiant du revenu minimum d'insertion et de l'allocation de parent isolé.

Les départements pourront garantir aux titulaires du RMI, par une modulation des prestations existantes, une augmentation du revenu pour l'exercice de toute activité professionnelle, pendant une durée pouvant aller jusqu'à trois ans.
Sur les territoires concernés, l'État mettra en place un dispositif analogue pour les personnes qui bénéficient de l'allocation de parent isolé et ne sont, actuellement, pas suffisamment concernées par les actions d'insertion et de retour à l'emploi.

Ce serait intéressant de connaître l'impact de ces mesures en Maine-et-Loire et juger de leurs réelles efficacités.

Anonyme a dit…

Bonjour monsieur Aphatie et bonjour à vous,

Ce matin, chez votre ami, Elkabbach, le ministre des affaires étrangères, Bernard Kouchner commentait la venue ou pas, le 13 et 14 juillet prochain, des Présidents Algérien, mr Boutéflicka et Syrien, mr El-Assad.
Notre ministre devait être très énervé quand il a dit " ...ils viendront si ils voudront ?" en terminant par une sifflante inspiration ?.
Je croyais que les scies n'aiment pas les raies !.

Anonyme a dit…

Après le rapport d'étonnement du Medef, voilà un bilan d'étonnement qui devrait nous réjouir à la veille des départs en vacances ?. Tout va très bien madame la marquise et surtout oubliez la rentrée.

Fermez les yeux et bouchez-vous les oreilles, nous entrons dans une zone d'incertitudes :

L'inflation annuelle dans la zone euro a atteint 4%, un record, en juin sur fond de flambée du prix des carburants et des denrées alimentaires, a annoncé lundi l'institut européen de la statistique Eurostat.

Le précédent record datait de mai, où l'inflation s'était élevée à 3,7%.

(CercleFinance.com) - " Le chiffre d'affaires dans le commerce de gros en Allemagne a reculé de 0,8% en termes réels au mois de mai 2008par rapport à mai 2007,

Un baril de pétrole qui après avoir franchi les 142 dollars la semaine dernière, s'approche désormais des 144 dollars, avec un nouveau plus haut historique à 143,67 (le 'Brent' de la Mer du nord a même touché ce matin un nouveau pic de 143,91 dollars à Londres avant de consolider vers 143,5$)."

Anonyme a dit…

Allez l O M
Le conseil municipal de Marseille a affirmé lundi sa volonté "de rénover, d'agrandir et de couvrir" le stade Vélodrome, un projet qui pourrait coûter jusqu'à 160 millions d'euros.

zen49 a dit…

Chaque 1er juillet, c'était la tradition de rétablir un gentil équilibre entre augmentation et pouvoir d'achat.

En sarkozie, il est remarquable de constater une sournoise récession qui touche la France d'en bas.

Depuis l'épisode du Guilvinec (Le), le microcosme élyséen n'accorde plus le même sens au mot hausse qu'il transforme "allègre ment" en haussière.
Peuple de France, là-haut en haut lieu, le commandant du toueur réforme ou déforme les treuils !. Il veut provoquer une rupture des cordages pour nous manoeuvrer de force, à quand tous sur le pont ?.

AU MENU DU 1 er juillet 2008 :

les seuils de l'usure applicables à compter du 1er juillet 2008 viennent d'être publiés :

7,31 % pour un prêt immobilier à taux fixe (taux effectif moyen : 5,48 %),

7,19 % pour un prêt immobilier à taux variable (taux effectif moyen : 5,39 %),

7,24 % pour un prêt relais (taux effectif moyen : 5,43 %),

9,68 % pour un prêt à la consommation supérieur à 1 524 euros (taux effectif moyen : 7,26 %),

20,51 % pour un revolving ou un découvert (taux effectif moyen :

15,38 %) et 20,76 % pour un prêt à la consommation inférieur à 1 524 euros (taux effectif moyen : 15,57 %).
-------------------
Tarifs SNCF : trains Corail selon les destinations (+ 0,10 à 2,2 €)
Tarifs RATP : carnet de 10 tickets de bus ou de métro passe de 11,10 à 11,40 € - le ticket à l'unité passe de 1,30 à 1,40 € - les forfaits mensuels carte orange ou passe Navigo augmentent de 3 % (à titre d'exemple, le forfait 3 zones passe à 72,90 €).

Le salaire de base des 5,4 millions de fonctionnaires est revalorisé de 0,5 %.

Le SMIC horaire est revalorisé de 0,9 % soit 8 centimes brut de plus de l'heure - salaire mensuel brut pour 35H = 1321,02 € (1037,53 € en net)
Les allocations chômage augmentent de 2,5 % (niveau inférieur à l'inflation)
------------------------
Allocation aux adultes handicapés (AAH) ne sera revalorisée de 3,9 %qu'en septembre ?.
-------------------------
Pas d'augmentation des allocations familiales :
120,32 €/mois pour 2 enfants
274,47 €.......... 3 .......
154,15 €......par enfant en plus

Pension de réversion :
Veuve et veuf retraités du privé

(pour un ou une fonctionnaire le plafond est beaucoup plus élevé) :

Le plafond de ressources à ne pas dépasser pour obtenir une pension de réversion reste à 15.828,80 euros BRUT annuels, soit un plafond mensuel de 1.319,06 euros brut.

Anonyme a dit…

Pendant que des centaines de millions de personnes crèvent de faim dans le monde et, il en existe aussi dans un pays dit riche comme la France, les céréaliers ont doublé leurs revenus selon le Ministère de l'Agriculture ?.

L'argent n'a pas d'odeur.

Anonyme a dit…

Je viens de visionner le off de l'émission de Fr3 d'hier soir. Je sais bien que notre Président Nicolas Sarkozy est un être humain comme il aime à nous le rappeler ; mais quand même, quelle suffisance, quel mépris pour le personnel de la régie ?. La veille de présider le Conseil de l'Europe n'excuse pas tout ?.

J'ai vu et revu l'émission d'hier soir ; le seul qui m'ait vraiment déçu, c'est Gilles Leclerc, le regard fuyant sans répliquer aux réponses inexactes du Président aux questions posées par la journaliste d'Alsace ?. Exemple : sur le coût des produits alimentaires à KEHL en Allemagne, situé à 3 Kms de Stasbourg, la journaliste affirme que les prix sont 30 % moins cher qu'en France. Aussitôt le Président Sarkozy oublie les 30 % et, il ne parle que de 15 % d'écart faisant référence à son secrétaire d'Etat Luc Chatel ?.

Je passe sur la très hypothétique baisse des prix des grandes surfaces ; par contre je suis très sceptiques sur la résistance des petites surfaces.

La seule journaliste qui a osé l'affronter poliment sur l'immigration, les quotas, les reconduites dans le pays d'origine, le nombre de contrôles d'identité, c'est la journaliste Audrey Pulvar.

Comme dit Guy Birembum sur europe1"vous verrez qu'elle connaîtra le sort de PPDA au mois de juin l'année prochaine, entre la sainte Elysée et la Ste Audrey".

Et si c'était le sens inverse ?.

Je blague mais reconnaissez que nous vivons une drôle
d'époque en sarkozie !.

Anonyme a dit…

Quel est cet homme :
vivre de plaire, prétendre que l'on a plu, se persuader que l'on plaira ?.

Jour J pour la France, le président du conseil européen se nomme Nicolas Sarkozy :

Cest le jour choisit par le président polonais, Lech Kaczynski, pour annoncer son refus de ratifier le traité de Lisbonne.

c'est aussi :

Le commissaire européen, l'anglais Peter Mandelson, qui décide le boycottage du dîner offert par la république française aux 27 autres commissaires européens. Il n'accepte pas les critiques du Président Sarkozy et du ministre Kouchner au sujet du non irlandais.

la démission du Chef d'Etat Major de l'Armée de Terre, le Général Bruno Cuche. Cet homme d'honneur n'a pas accepté qu'on traite d'amateurisme ce corps d'Armée.

Le Danemark annonce une récession économique ; c'est le premier pays de la zone euro ?.

Un clin d'oeil au forum de la gendarmerie : " Les faits ne cessent pas d'exister parce qu'on les ignore. " (Aldous Huxley)

Anonyme a dit…

Bonjour à vous, bien que je sois dans le privé, RTL et, non sur un service public (FR3
du 30 juin, 19h00).

Après la condamnation à la volée des amateurs de l'Armée de terre, lundi soir, c'était le tour de certaines journalistes de FR3 de subir les non-réponses de notre
Président , principalement visée, Audrey Pulvar.
Quoi penser de l'évocation de la mise au placard de Gilles Leclerc par le Président Sarkozy ?.

Enfin un Patron d'une entreprise publique qui ne mâche pas ses mots. Cet éminent professionnel de l'audiovisel, Patrick de Carolis, n'accepte pas que l'on dise qu'il n'y a pas de différence entre la TV publique et privée : « c'est faux, stupide et profondément injuste », a-t-il dit ce matin au micro de JMA.

Comme le compte n'y ait pas sur l'aspect financier, j'en conclu que ce professionnel va quitter le navire, lui aussi ?. Il faudra bien stopper l'hémorragie des compétences ou changer de gouvernance ?.

P.de Carolis a salué le travail de la commission Copé et le regroupement de France Télévision.

Anonyme a dit…

Allez voir sur Daylimotion, le débat du 30/06 avec Nicolas Dupont-Aignan, un gaulliste, sur Radio-Courtoisie.
Vous entendrez des affirmations inquiétantes sur notre indépendance et notre défense nationale, des questions posées extrêmement graves sur le retour dans l'OTAN, la position de faiblesse de la France et la disparition programmée de nos fabrications d'armements ?.
Il compare le Figaro a "une Pravda locale".

Anonyme a dit…

Bonjour à vous,

Nos ministres veulent jouer eux-mêmes aux techniciens parce qu'ils sont les élus des élus ?.

Voir les propos de madame la Ministre de la Culture, madame Albanel et ceux de Frédéric Lefebvre, la matière grise du play-boy de l'UMP ?.

Le développement du "culte de la compétence" des Guaino, Guéant et G ...?, les empêche de servir sereinement et efficacement l'Etat et leurs concitoyens.

Un Président de la République qui est sur tous les fronts et qui n'arrête pas de distribuer des reproches à la pelle, de remettre les valeurs et l'éducation à l'ordre du jour alors que, lui-même, ne respecte rien ?.

La Présidence du Conseil Européen qui démarre mal avec l'annonce de la non ratification du traité de Lisbonne par le Président Polonais, Lech Kaczynski et le boycottage du dîner inaugural des commissaires européens de la part de l'anglais Peter Mandelson ?.

Un vrai cocktail de couacs dans un climat très tendu à l'intérieur du pays et avec nos voisins européens ne laissent présager rien de bon pour la suite ?.

Anonyme a dit…

spidercool Posté le 03-07-2008 à 12:24:23
Pour ceux qui pensent qu'il ferait mieux de quitter France Television pour incapacité.

Je leur rétorquerai qu'ayant été dans le meme bateau que lui quand il a coulé (LA CINQ) je reconnais son coté de battant, son professionnalisme, et sa détermination a ne jamais laisser ces collaborateurs sur le carreaux, durant toute la periode ou notre chaine a été sur le grille lui et beaucoup d'autres ont tenu tete a BERLUCCONI, et au groupe HACHETTE- LAGADERE qui a cette époque etait dirige par le pere d'ARNAUD LAGADERE.

Il est le seul qui peut défendre sans langue de bois et avec ténacité le groupe.F.T
Et nous les anciens de la CINQ nous allons le soutenir le plus possible car nous connaissons ces qualités d'homme et de journaliste.

Courage Patrick Beaucoup sur ce forum sont acquis a votre cause, la défense du service public

Blog FR3

Anonyme a dit…

Questions posées par l'UMP :

Médicaments en libre-accès dans les pharmacies : pour ou contre ?

Roselyne Bachelot a présenté le 1er juillet la liste des quelques 200 médicaments sans ordonnance qui pourront désormais être vendus en libre-accès dans les pharmacies.
Parmi ceux-ci, des sirops contre la toux, des comprimés contre les maux de tête, des patchs anti-tabac et autres médicaments destinés à traiter des symptômes courants et bénins.

Mais ce libre-accès ne sera pas un libre-service, puisqu’il se fera dans un encadrement strict : les médicaments devront être présentés près du comptoir pour favoriser les échanges et le conseil du pharmacien vers le patient, et dans un espace bien identifié.

Cette mesure a pour objectif de mieux accompagner l’automédication, et d’améliorer la concurrence pour faire baisser les prix.
Roselyne Bachelot a tenu à rappeler sa ferme opposition à ce que ces médicaments soient vendus en grande surface.

Quel est votre avis ? Pensez-vous que cette nouvelle mesure facilitera les pratiques de l’automédication ? Vous sentez-vous suffisamment informés sur la prise des médicaments sans ordonnance, notamment sur les interactions à éviter ? Leur coût de ces médicaments vous paraît-il accessible ?

Je remercie le responsable du blog de l'UMP pour avoir éclairé les malades sans vraiment les informer des risques encourus ?.

Bravo madame la ministre, vous l'ancienne Pharmacienne angevine ayant en poche un doctorat en Pharmacie, vous n'avez pas hésité à renvoyer dans leurs foyers le service des fraudes DGC-CRP ?.
Pourquoi : afin d'annuler toutes les procédures contre les pharmaciens ?.
A cause de la découverte de ces fameuses marges arrière (20 %) sur le prix de vente des médicaments génériques comme pour les produits alimentaires dans la grande distribution ?. Plus grave, ces ristournes continueraient a être empochées par les officines ?.

Selon le canard enchaîné n° 4557, notre chère ministre de la santé, Roselyne Bachelot, a demandé aux services chargés de lutter contre les fraudes des pharmaciens, d'annuler toutes les procédures pour l'année 2007 ?.

En Maine et Loire, nous battons des records de participation dans l'assistance aux lobbyings de la communication et de la santé ?.

Après la participation d'un député UMP battu, partie prenante de la recommandation TF1 et, le précurseur de la lubie présidentielle sur la suppression de la pub à France Télévision et un ministre, en exercice, éligible dans la même belle ville d'Angers, les angevines et les angevins sont-ils vraiement satisfaits de ce parlementaire et du Ministre de la santé ?.