dimanche 17 novembre 2013

Nos libertés en danger, quelle a été ma surprise de relire le texte du chansonnier Pierre-Jean Vaillard...


ANGERS, avril 2010
30 ans se sont écoulés et, ça recommence...! Même cause, mêmes effets. De Gaulle avait raison, nous ne sommes bien que des veaux.
Pierre Jean VAILLARD (en 1984) était un "chansonnier" français, né à SETE, le 13 mars 1918 et décédé à PARIS, le 17 février 1988 à l'âge de 69 ans !
Voici ce texte en vers que Pierre-Jean Vaillard avait écrit en mai 1984 (socialistes au pouvoir), vous allez sourire car on s'y croirait Aujourd'hui !
Un régal !!! Bonne détente.
Pour ne citer qu'un passage de l'intervention M. Rabaud de Saint-Etienne sur "Le débat sur la liberté de la presse", le 24 août 1789 à l'Assemblée nationale constituante.
 "...Si l'on s'élève contre un homme en place, il s'écrie que l'ordre est troublé, que les lois sont violées, que le gouvernement est attaqué, parcequ'il s'identifie avec l'ordre, avec les lois et avec le gouvernement.
Placer à côté de la liberté de la presse, les bornes que l'on voudrait y mettre, ce serait faire une déclaration des devoirs, au lieu d'une déclaration des droits.
Jamais article ne fut plus important. Si d'un mot mal combiné, il en coûtait une larme, un soupir, nous en serions responsables...."

Vous nous avez bien eus en Mai quatre vingt un
Avec vos sortilèges, vos rires et vos promesses.
Vous vendiez du bonheur comme on vend du parfum
Et oui, deux ans plus tard…vous nous bottiez les fesses.
Le bon peuple de gauche caressait l’or des songes,
Il le sait maintenant, ce n’était que mensonges !
Le chômage s’installe, le franc est chancelant,
Le Dollar au Zénith, le Super à cinq francs.
Le pays incrédule gît au sol, pantelant.
Ah ! Ne claironnez plus vos avancées sociales,
Nous sommes tous meurtris par vos ponctions fiscales.
Votre grand argentier nous prend bien pour des cons
En réclamant toujours et encore du pognon !
Tout le monde est saisi par un affreux vertige,
En cauchemar atroce devant nos caisses vides ;
Expliquez-nous comment, vous avez en deux ans,
Endetté ce pays pour plus de cinquante ans !
Vous rabâchez sans cesse cet éternel refrain :
C’est la faute à la droite, et aussi aux Ricains !
Et tant que vous y êtes, pourquoi pas aux putains ?
Il faut savoir, messieurs, quelquefois dans la vie
Reconnaître ses torts, ses erreurs, ses oublis,
Et non se réfugier dans un défi hargneux.
Les vrais hommes publics sont francs et courageux.
Nous allons sans détour et sans ambiguïté
Vous servir tout de go, vos quatre vérités :
Vous êtes des charlots, des guignols, des manants,
Et votre chef débile, le triste « mythe errant » !
Homme au visage pâle et au regard fuyant,
Ce bouffon d'opérette qui trône à l'’Elysée
Est de toute l'’Europe, devenu la risée !
Arrêtez vos salades et vos propres mensonges,
La coupe amère est pleine, elle va déborder.
Halte là ! Ça suffit ! Foutez le camp, partez !
Nous n'’aimons pas, Messieurs, passer pour des cocus,
Et nous vous chasserons à coups de pied au cul !
Pierre Jean Vaillard
 La réquisition de ces boîtes est-elle prévue par l'UMPS ?

Faudra-t-il aussi verbaliser toutes les boutiques qui exposent ces boîtes de chocolat banania !. Il faudrait que je renie mon passé, ma jeunesse et, que j'en oublie cette marque de chocolat qui était sur la table à l'heure de mon petit déjeuner ?.

1 commentaire:

zen a dit…

"... Ainsi, un parent algérien installé en France pourra désormais toucher les allocations familiales au titre de ses enfants, toutefois nés en Algérie, qui feraient le choix de le rejoindre. La décision s’applique par ailleurs également aux enfants qui ne seraient pas entrés dans l’Hexagone via la procédure de regroupement familial.

Cette décision s’applique donc également aux enfants de père polygames, les autres ayant la possibilité de bénéficier de la procédure de regroupement familial. Un homme polygame pourra donc désormais sans contourner la loi financer le séjour de tous ses enfants en France."....

Read more at http://www.atlantico.fr/pepites/allocations-familiales-aides-pour-tous-enfants-immigres-meme-nes-etranger-729784.html#se21JBLKFC9QQ6O6.99