jeudi 27 novembre 2008

" ANGERS 21 Un rayonnement partagé..."

Aujourd'hui, 1er décembre, 24ème campagne nationale des Restos "Coluche" du Coeur. "Des inscriptions en hausse de 5 à 10 % par rapport à l'année précédente avant le début de cette campagne. Parmi les nouveaux inscrits, des jeunes, des familles monoparentales mais aussi de nombreux indépendants comme des agriculteurs que l'on ne voyait qu'exceptionnellement" selon Olivier Berthe, le président des Restos du Coeur. Lire la suite dans le commentaire daté du 1er décembre.... Semaine de la démocratie locale à ANGERS
Samedi dernier, première journée de la semaine de la démocratie locale à ANGERS, j'en étais...!. J'ai été surpris agréablement de constater la qualité des intervenants et surtout des participants, dans les divers ateliers que j'ai eu l'occasion de fréquenter. Le projet électoral de l'équipe municipale " Angers en avant - Les Angevins en confiance " se concrétise comme annoncé durant la campagne. Ce samedi, à l'exemple de l'atelier du développement durable dans la chapelle des Ursules, la Mairie d'Angers offrait à ses concitoyens ses trésors d'architecture comme lieux d'échanges et de propositions.
Le maire, Jean Claude Antonini et son conseil municipal peuvent compter sur un vivier de bonne volonté pour faire progresser Angers et améliorer la vie de ses habitants
Cette semaine de la démocratie " à l'angevine " renforcera la cohésion des différentes structures locales : Conseils consultatifs de quartier, Associations et comités d'usagers.
Mon exclamation ! du début resterait sans véritable saveur si, je ne vous disais pas qu'en parcourant les deux niveaux de notre ancienne mairie, j'avais saliver en passant devant la salle Curnonsky, ce journaliste défenseur de la cuisine du terroir et mon imagination en avait pris plein les yeux au 1er étage de l'ancienne Mairie devant la porte de la salle David d'Angers. Quelle chance d'avoir un aussi bel Hôtel de ville...

29 commentaires:

Modem a dit…

Vu sur le Courrier de l'Ouest d'aujourd'hui

" Des personnalités angevines s'engagent face au sida "

(Des mauvaises langues diront que les photos sont révélatrices d'égo ?)

L'équipe municipale pose sur l'affiche AIDES
Slogan : " Si nous étions séropositifs, votre regard sur nous serait-il différent?"

Ma Réponse : NON

Christophe Béchu, le Président du Conseil Général pose sur l'affiche AIDES
Slogan : " Si j'étais séropositif, m'accepteriez-vous comme Président du Conseil Général ?"

Ma Réponse : OUI

" C'est le sida qu'il faut exclure, pas les séropositifs "

Je n'ai pas encore vu l'affiche du Mouvement démocrate 49 ?.
Modem

Le pourfendeur a dit…

Lundi de Pentecôte pour les vieux
Les 8 mai et 11 novembre pour l'Etat ?.

Après la rafarinade du lundi de pentecôte, voilà la double bourderies du 8 mai et du 11 novembre... A l'UMP, après le travailler plus pour gagner plus du président, la formule a donc évolué dans la tête d'un élu UMP en travailler plus pour gagner moins ?.

Gilles Bourdouleix est né à ANGERS en 60. A 42 ans, il est élu député UMP de la 5ème circonscription de Maine-et-Loire, il a été réélu en 2007
Cet homme politique n'est pas à son coup d'essai :
En particulier, il était contre la loi sur la laïcité, le port du voile à léccole dans les Etablissements scolaires.
Il avait été pour le rattachement de Cholet à la vendée sur un coup de tête...

Ce spécialiste des polémiques peut mettre à son actif la condamnation de la manifestation des agitateurs royalistes contre une exposition d'un artiste turc au musée d'art et d'histoire de Cholet,
" exposition qu'ils jugeaient attentatoires à la mémoire vendéenne locale. On le crédite d'un certain dynamisme et d'une persévérance dans la conduite des projets locaux (pôles administratifs, Glisséo, Marques avenue, Arcades Rougé, développement des zones d'activités), et d'un réel attachement à son territoire." Source Wilkipédia
Le Pourfendeur

A lire dans OUEST-FRANCE

" 8 Mai et 11 Novembre : au boulot, estime le maire
Le maire de Cholet - et député - Gilles Bourdouleix, estime qu'il n'y a « plus de raison » pour que le 8 Mai et le 11 Novembre restent fériés. « Aujourd'hui, ces deux dates sont vécues comme de simples jours de vacances. Nos concitoyens ne savent plus pourquoi ils sont fériés, et n'assistent donc pas aux cérémonies commémoratives. » Il propose donc que ces deux jours soient désormais travaillés. « Si tel était le cas, les établissements scolaires pourraient, durant ces deux jours, proposer aux élèves une réflexion sur les origines et les conséquences des guerres de 14-18 et de 39-45. Et donc les inviter à assister aux célébrations organisées en souvenir de ceux qui se sont battus pour leur liberté. »"

Ouest-France

zen49 a dit…

Pour le droit de dire notre avis sans pression :

« Les indemnités versées aux clubs pour la mise à disposition des internationaux en équipe de France ont été fixées à 2.100 euros par joueur et par jour. »

A Angers, les Salariés, les Chômeurs, les Retraités, les pauvres, les Collectivités locales s'impatientent aussi ?.

Dans ma ville.com, on peut lire ce matin :

" Stades : à Angers, les supporters s'impatientent "

« Il crée le débat et une pétition circule même sur Internet. La Ville, elle, campe sur sa position de reconstruire Jean-Bouin sur site, avant 2014. »

« Nous avons réalisé une nouvelle étude il y a deux mois. Elle nous conforte qu'il est tout à fait possible de refaire le stade sur place », expliquait, hier, l'adjoint aux sports d'Angers, Michel Houdbine.... »

« D'abord parce que, selon Michel Houdbine, « le stade est bien situé, proche du centre-ville : pas question de détruire l'équilibre commercial d'Angers en l'envoyant ailleurs ! Et puis il y a une histoire à Jean-Bouin qui ne disparaîtra pas d'un simple claquement de doigts. » La Ville assure que le Sco n'a pas franchement besoin d'un stade de 40000 places. « Quand on est à 8 000 spectateurs, c'est déjà une bonne affluence. L'an dernier, on a fait le plein deux soirs... »

" Reste la question du stationnement, épineuse. Les élus angevins proposent de mettre en place des navettes qui partiront du centre commercial Géant, à cinq minutes..... »
« ....
«  En attendant, les supporters du Sco s'impatientent. Rodrigue Thiberge, qui soutient le club depuis plusieurs années, a carrément lancé une pétition sur Internet: « Des projets sortent ou vont sortir de terre de tous les horizons de France, comme au Mans (lire ci-dessous), à Calais, Lyon, Reims, Lille ou Boulogne, sans qu'Angers bouge le moindre petit doigt ! Croyez-vous qu'un club puisse se construire avec un stade couvert à 50 %, et surtout avec une vétusté aussi avancée ? »
Ouest-France
-------------------
Les conseilleurs ne sont pas les payeurs. Combien de spectateurs des matchs habitent Angers ?. Cette année, le SCO peut se féliciter de ses très bons résultats, cela arrive une saison tous les 10-20 ans ?. Pourquoi mettre la charrue devant les boeufs ?. Aux Justices, le club de football, SCA - Sporting Club Angevin, rue Gabriel Lecombre Angers, lui ne dispose que d'un terrain pour plus de 400 licenciés ?
J'ajouterais que les retombées économiques pour la ville d'Angers, les soirs de
matchs, sont très faibles ?.
Les derniers grands stades excentrés n'ont pas permis la création de centres commerciaux comme on voudrait nous le faire croire; le Stade de France en est un bel exemple, à l'exception de bureaux souvent inoccupés, pas un commerce !.

Un projet d'investissement voué à l'échec, crise financière ou pas mais subprime possible ?.

zen49

Modem a dit…

Quelq'un m'a dit que

" Philippe MORILLON, Député européen en fin de mandat,

Laurent GERAULT, conseiller municipal d'opposition et Président de la Fédération de Maine et Loire,

Olivier DESCHANEL, président de la Fédération de Loire Atlantique,

Waltraud ESNEE, Présidente de la Sarthe,

Raoul MESTRE Président de la Fédération de Vendée, La fédération de la Mayenne ?, sans son président,

invitaient certains Modem à une convention régionale démocrate de formation et de débat sur L’Europe à St Barthélémy ?.

Si vous aussi, vous n'avez pas été prévenu, manifestez-vous sur ce blog ou
écrire à zen49-fiatlux@orange.fr

Bon week-end

Un modem
Raoul MESTRE Président de la Fédération dVendée, La fédération de la Mayenne

modem esseulé a dit…

à Modem, c'est quand cette réunion, je n'en ai pas entendu parlé

A Belfort François Bayrou a donné une idée pour les SDF sur son site modem

Il a évoqué l'idée d'un "programme d'équipement des petites structures disponibles (...) dans les villes pour créer des lieux d'accueil individuels qui donnerait un havre de paix pour ces hommes et ces femmes" qui vivent dans la rue.

"Ces refuges, disséminés dans la ville et non regroupés au même endroit, pourraient être financés par un petit loyer pris sur l'allocation logement à laquelle chaque personne a droit en fonction de sa difficulté sociale", a-t-il précisé."Souvent, les SDF refusent de se rendre dans les centres d'accueil car ils redoutent la violence et les vols", a ajouté le président du Mouvement Démocrate (MoDem

Augmentation des frais d'inscriptions à l'Université
Enfin une bonne décision pour les étudiants, le plafond des ressources va passer à 32000€ a/c du 1er janvier 2009. Il devrait permettre à 50 000 étudiants supplémentaires de ne pas payer ses frais

zen49 a dit…

Hier, en soirée, c'était la clôture de la semaine de la démocratie locale. Sous le chapiteau installé sur le parvis de la Mairie, le maire, Jean Claude Antonini, les élus en charge de l'organisation avec l'animateur et son désinateur ont fait, chacun à leur manière, le bilan encourageant et plein d'avenir de ses journées de la démocratie locale devant un parterre bien fourni d'angevins tout aussi motivés.

L'absence de l'opposition municipale, Ump-Modem, à cette semaine de la démocratie locale est déplorable !.

Pendant ce temps-là, au Palais du Luxembourg, nos Sénateurs imaginaient un nouveau recensement de leurs concitoyens.

Le fichage, c'est une constante à l'UMP ?; après Edwige, la création d'un registre domiciliaire ne cache-t-elle pas d'autres finalités ?

Proposition de loi de 62 Sénateurs UMP relative à la déclaration domiciliaire.

Au Sénat,on fait l'historique du recensement en s'inspirant de l’Evangile selon saint Luc, chapitre 2, versets 1 à 5  :

«Tous allaient se faire recenser, chacun dans sa propre ville ; Joseph aussi monta de la ville de Nazareth en Galilée à la ville de David qui s’appelle Bethléem en Judée, parce qu’il était de la famille et de la descendance de David,pour se faire recenser avec Marie son épouse, qui était enceinte.… » 

L'empereur Auguste aurait fait recenser l'Empire en 8 avant J-C.
En République romaine. l'empereur désignait aussi les magistrats et les membres du Sénat. Pour l'anecdote, les empereurs aimaient s'immerger dans le peuple romain et interpeller des spectateurs de cirque !
« Tous les cinq ans, à Rome et pendant la période de la république, les citoyens romains et, seulement eux, étaient recensés. Il s'agissait d'une mesure de taxation et aussi de classement des citoyens selon leur fortune dans les trois ordres : sénateurs, chevaliers et plébéiens.
Le terme d'un census se faisait par une lustration, un rite de purification religieux. D'où le mot « lustre » pour désigner un intervalle de cinq ans."
Sorces Wilkipédia

La création d'un registre domiciliaire

Afin de garantir l'efficacité de cette obligation, chaque déclarant se verrait remettre un récépissé qui deviendrait l'unique justificatif de domicile à produire pour accomplir toute autre formalité....

Hier encore, le SCO à fait match nul 3 à 3 contre Montpellier, encaissant le 3ème but à 5 secondes de la fin.

Hier, aujourd'hui et demain.., certains de nos compatriotes vont mourir de faim et de froid.

zen49

Liberté a dit…

Si c'est seulement pour cette affaire, c'est très grave pour nos libertés individuelles et collectives.
Pourquoi ce grand silence des syndicats ?.

" Du jamais vu dans une affaire de presse: le journaliste Vittorio de Filippis, qui a été directeur de la publication de Libération de mai à décembre 2006, a été interpellé à son domicile pour une banale affaire de diffamation." Libération - Le Post
liberté

l'aphorisme a dit…

Le Post
www.lepost.fr

"Ce qui est grave, c'est pas de perdre son emploi, c'est de pas pouvoir en retrouver", nous dit Nicolas Sarkozy."

C'est un peu comme si je vous disais: "Ce qui est grave ce n'est pas d'avoir le cancer, c'est de ne pas pouvoir le soigner."

(sources elysee.fr france3)

l'aphorisme

vu sur blog JMA a dit…

Vu sur le blog de JMA RTL, par Gérard 57 :
" L’information est passé pratiquement inaperçue ou en tous cas n'a pas soulevé" beaucoup d'indignation.

Le Sénat a décidé de supprimer l'amendement "Tapie".
Le texte, qui prévoyait de soumettre à l'impôt les indemnités pour préjudice moral de plus de 200.000 euros et qui visait directement l'ancien Pdg d'Adidas, avait été adopté par les députés dans le cadre du projet de budget 2009. Une commission mixte paritaire devra trouver un compromis entre les deux assemblées.

La suppression de ce texte a été proposée par un amendement du rapporteur général de la commission des Finances, Philippe Marini (UMP), avec le soutien du gouvernement. L'opposition PS et PCF a voté contre, ainsi que les centristes.
Il revient désormais à une commission mixte paritaire [composée de 7 députés et 7 sénateurs, ndlr] de trouver une conciliation entre les deux assemblées, avant le vote final du projet de loi de finances pour 2009.

C’est bien d’avoir des amis bien placé, n’est-ce pas Tapie. Il est vrai que ces amis là risquent un jour d’être concernés…Alors autant prendre les devants.

J’espère que Tapie donnera quelque chose pour le Téléthon vendredi prochain. Il peut bien faire ça, maintenant. LOL

zen49 a dit…

Les absents ont toujours tort ?.

Après l'absence visible des membres de l'opposition municipale UMP-Modem durant toute la semaine de la démocratie locale à ANGERS, les voilà qu'ils réapparaissent
sur un blog "privé" d'un blogueur du 49 inscrit sur le web, site Modem national de François Bayrou ?.

Le porte-parole de ce blog privé au service de l'"UMP-UDF-Modem" relate les propos qu'auraient tenus Christophe Béchu et le groupe
“Angers, choisir l’avenir”, totalement absent de la semaine de la démocratie :

"...la démocratie participative ne peut être un outil de clientélisme, ou le moyen d’acheter le silence des habitants à travers la formation offerte aux membres du CCQ
● la démocratie participative n’est pas non plus le règne des habitants “experts d’usage”, face auxquels agents, techniciens et élus doivent s’effacer.
Face à l’attente, à la volonté d’engagements des habitants, mais aussi à leur déception quant au bilan des CCQ, voici nos propositions :
● "Nous souhaitons que les CCQ soient présidés par un habitant du quartier, et que l’ordre du jour soit librement fixé par ses membres."
(si possible de notre côté UMP-Modem ?)
● "Nous proposons que les CCQ soient dotés d’un budget propre pour les actions d ‘amélioration et d’animation de quartier." (Exactement ce qui se fait dans les actions menées par le Conseil Général !?)
● "Nous défendons l’idée que chaque quartier soit représenté par un élu référent, résidant et s’investissant réellement dans le quartier. La démocratie participative n’a de sens que si la majorité municipale, au-delà des effets d’annonces et d’affichages, est prête à ne pas rester enfermée dans ses certitudes."
(Un élu de l'opposition municipale ferait l'affaire, pas vrai monsieur Béchu ?).

Christophe Béchu et le groupe
“Angers, choisir l’avenir”

A Angers, on prépare déjà 2014 à l'UMP et au Modem ?. Au lieu de passer votre temps dans des querelles politiciennes,vous, les 14 conseillers de l'opposition et vos 2 attachés municipaux de l'opposition, vous feriez mieux d'investir toutes vos forces au service de l'intérêt général et de la solidarité avec la majorité de la population angevine qui souffre et qui s'appauvrit à cause de cette crise financière et sociale sans précédent selon le Président Sarkozy.

Je concluerais avec une phrase prononcée par le Président Nicolas sarkozy qui m'indispose en cette période de montée rapide du chômage dans notre pays :
""Ce qui est grave, c'est pas de perdre son emploi, c'est de pas pouvoir en retrouver".
Zen49

Anonyme a dit…

HONTE A VOUS ! VOUS FAITES HONTE A NOTRE MOUVEMENT.

un nouveau modem

Philippe Markowicz a dit…

Exprimer une opinion (même divergente de celle du berger départemental et de la majorité de ses brebis) serait faire honte à son mouvement.
Voici un "nouveau MoDem" qui a tout compris à la démocratie !!!

Philippe Markowicz

Anonyme a dit…

Sympathisant MODEM, j'apprécie la liberté d'expression de ce site,
nouvel angevin, j'ai vraiment aimé les deux moments où j'ai pu aller (théâtre forum très drôle et sympa et développement durable trop professoral, pas assez participatif mais bien quand même grâce à PIerre Radanne ancien de l'Ademe) des journées de la démocratie d'angers. J'aurais bien aimé voir les têtes de l'équipe municipale, bémol, mais j'ai pu apprécier ce moment où on nous donne la parole - il suffit de ne pas être trop timide -.
Je vais voir si un groupe thématique peut m'intéresser dans le CCQ : l'intérêt va être que je vais pouvoir m'investir pour un temps donné et non pour trois ans ce qui est trop lourd pour moi.
Je viens aussi d'apprendre que Corinne Lepage pourrait venir dans l'Ouest pour développer le Modem et j'en suis très content car sa liberté d'expression et son sens des priorités de notre société me convienne. François Bayrou fais le bon choix.
Pour la honte, je ne sais pas ce que vous vouliez dire : honte à quoi parceque celui de dessus trouve embêtant que le Modem se soit allié à l'Ump ? Moi je crois que le Modem doit s'allier après avoir affirmé ses convictions, et à l'heure actuelle, ce n'est pas avec l'Ump lequel je souhaite que le Modem s'allie (dans un second temps). J'ai appris qu'à Angers en fait il y a deux groupes de Modem : pourquoi ne font-ils pas table rase du passé et ne donnent-ils pas la prime à celui qui a gagné ? Nous devons toujours reconnaitre la démocratie et c'est une application pratique pour ce jeune parti. Car sinon le Modem va être ridicule s'il est vraiment partagé entre des conseillers municipaux dans la majorité et l'autre dans l'opposition.
Pierre

liberté a dit…

Liberté du 29 novembre

Sur Le Figaro.fr de ce dimanche 30 novembre :
" L'indignation s'amplifie
après l'affaire Filippis "

"L'interpellation musclée de l'ex-directeur de la publication de Libération, contre qui avait été délivré un mandat d'amener dans une banale affaire de diffamation, suscite de nombreuses réactions."

Que veut-il dire cet anonyme de 13H53, il parle de "honte à vous et à notre mouvement" ?.
Je suppose qu'il n'apprécie guère les quelques vérités de zen49 et encore moins la liberté d'expression et, celle de débattre.
J'ai retrouvé l'article complet dans le blog "privé" 49, p 10, sur le site web du mouvement démocrate. Bof, lol !!!!!
Liberté





L'interpellation musclée de l'ex-directeur de la publication de Libération, contre qui avait été délivré un mandat d'amener dans une banale affaire de diffamation, suscite de nombreuses réactions.

Anonyme a dit…

Sources Libération.fr

"Dans la presse, les réactions d'indignation ont afflué tout le week-end.

Le syndicat des journalistes SNJ-CGT a appelé la profession à se réunir lundi à 12H00 à la Maison de la Radio pour "dénoncer le simulacre des débats aux Etats généraux" de la presse et "faire cesser les atteintes aux libertés de l'information".

Parmi tous les syndicats de journalistes inquiets, l'Association des journalistes de la presse judiciaire a dénoncé une "intimidation judiciaire" visant la presse, dont "les exemples se multiplient ces derniers mois".

De source policière, on affirmait samedi à l'AFP que M. de Filippis avait "pris de haut" les policiers "irréprochables" venus l'interpeller.

La juge a délivré un mandat d'amener car M. de Filippis n'avait pas répondu à une convocation, a précisé cette source."

spectateur du festival scoop a dit…

hier soir à la soirée du SCOOP, le petit père Béchu, a voulu faire comme d'habitude le malin lors de son intervention, et bien il s'est fait remettre en place vite fait bien fait par le président d'honneur du festival.
Et oui, il avait en face de lui des journalistes de classe mondiale, habitués à rencontrer les plus grandes personalités de notre terre alors le petit béchu qui voulait se faire mousser devant la ministre Bachelot, s'est retrouvé en très mauvaise position.
Mauvais joueur, tout rouge il est reparti à sa place...
Une bonne leçon et à la prochaine.

Alain Février a dit…

lundi 1er décembre 2008, application effective de la loi Dalo sur le droit au logement opposable et l'ouverture de la campagne des Restos "Coluche" du coeur.
------------------
Sources Le Post.fr

" Kesako ce Dalo?
Depuis le 1er janvier 2008, la loi prévoit que les ménages dits "prioritaires" peuvent former un recours amiable auprès de commissions de médiation départementales pour obtenir un logement ou un hébergement.

Si aucune solution de relogement ne leur est proposée, les personnes concernées peuvent déposer un recours contentieux au tribunal administratif à partir du 1er décembre.

Donc, depuis ce lundi matin, ces personnes "prioritaires" peuvent saisir le tribunal administratif pour faire condamner l'Etat, si celui-ci s'est montré défaillant. En gros, certains sans-abris vont pouvoir attaquer l'Etat qui ne leur fournit pas un toit!

Combien de demandes ?
Au 31 octobre, 50.600 demandes de logement ont été déposées au titre de cette loi. La grande majorité des demandes concerne l'Ile-de-France, 32.000 dont 11.000 pour la seule ville de Paris.

Combien de dossiers acceptés ? 13.200.

Combien de relogements ? Seulement 3.300...

Aujourd'hui ça va vraiment changer pour les mal-logés ? Bien entendu, non!

Pour Christophe Robert, membre du comité de suivi du Dalo et de la Fondation Abbé Pierre, interrogé par 20minutes: "Cette date du 1er décembre ne veut pas évidemment pas dire que tout va changer. Seulement, le nouveau droit au logement va entrer dans sa phase juridique. On passe d'une obligation de moyens à une obligation de résultats."
<<<<<<<<<<<
(en espérant que nos avocats plaideront ses nombreuses affaires "gracieusement" sinon les budjets de la justice et de l'aide juridictionelle risque d'exploser !).
<<<<<<<<<<<<<<<
Campagne d'information
Pour informer et sensibiliser les mal-logés, un collectif d’associations (Fondation Abbé Pierre, Secours Catholique et Enfants de Don Quichotte) a affrété un bus.
La tournée doit se terminer à Rennes, cette semaine, le 5 décembre.
Durant toute la tournée, Augustin Legrand, porte-parole des Enfants de Don Quichotte, est présent dans ce bus "un toit c'est un droit".
-------------------
Les Restos du coeur

" Olivier Berthe, le président des Restos donne l'exemple d'une petite ville, près de chez lui, dans la Sarthe, en plein milieu rural, Parigné-l'Evêque, où "le nombre d'inscrits dépasse d'ores et déjà celui de la fin de campagne de l'hiver dernier". "Et ceci n'est qu'un aspect de nos difficultés. Depuis près d'un an, nous devons faire face à la hausse des matières premières et des transports", ajoute-t-il. "Si l'on n'a pas une mobilisation supplémentaire des donateurs, de la France et de l'Europe, on n'y arrivera pas", affirme Olivier Berthe qui prévient: "On est presque arrivé au point de rupture, sauf sursaut de générosité". Sources AFP/Google

23 ans déjà que les premiers restos du coeur se sont ouverts (22 décembre 1985). En 1984, les Restos etla banque alimentaire (abondée par les surplus des stocks alimentaires européens) cofondée en France par Coluche et l'abbé Pierre se regroupent avec la Croix-Rouge et le Secours populaire français.

Selon une étude de l'INSEE de 2006, " la pauvreté en France métropolitaine touchait 7,9 millions de personnes soit 13,2 % de la population dont le niveau de vie est inférieur à 880 €uros par mois. En 2006, le revenu médian était de 1470 €uros par mois (17600 €/annuel)"
La loi "amendement Coluche" votée le 23 décembre 1988 est inscrite à l'article 238 bis du Code Général des Impôts. Elles crée une déduction fiscale supplémentaire pour certaines associations caritatives et humanitaires : Restos du Coeur, Croix Rouge, Compagnons d'Emmaüs, Secours populaire et toutes les associations fournissant de la nourriture, des soins ou logemment aux personnes en difficulté.

Sous la présidence de Jacques Chirac, la loi Borloo de programmation pour la cohésion sociale,du 18 janvier 2005 fait passer le taux de déduction fiscale de 66% à 75%. L'Etat prend en charge les 3/4 du don pour les contribuables soumis à l'impôt sur le revenu dans la limite d'un plafond (488 €uros en 2007).

Les Restos du coeur adhèrent au Comité de la Charte.

" Le Comité de la Charte (dont le nom complet est Comité de la Charte du Don en confiance depuis mai 2005, auparavant Comité de la Charte de déontologie des organisations sociales et humanitaires faisant appel à la générosité du public) est un organisme français indépendant de contrôle des associations et fondations qui sont agréées comme membres du Comité et qui acceptent de se soumettre à son contrôle, afin d’assurer la transparence de l’usage des dons et legs dont elles sont bénéficiaires, et le respect par chacun de ses membres d’une charte de déontologie commune. L’essentiel des ressources du Comité de la Charte provient des organisations membres. "

Certains diront que les Restos et autres associations caritatives entretiennent la paupérisation, d'autres diront que c'est la faute aux gouvernements successifs d'entretenir des feignants, d'autres encore critiqueront notre système économique et social, que sais-je encore...?.

Ce matin, René Ricol , le médiateur du crédit auprès des banques, disait sur une radio que la crise financière et économique était devant nous ?

Les pauvres sont des êtres humains et, ils méritent toute notre considération et un peu d'attention.
Je vais peut-être en faire bondir plus d'un en osant cette comparaison :

Pour un animal de compagnie, un chien par exemple, ça côute combien en nourriture ?.
Selon "Chiens à la une" :
"La nourriture : Frais numéro 1 avec un chien !
Pour un petit chien : Environ 20 euros par mois
Pour un chien de taille moyenne : Entre 35 et 60 euros par mois
Pour les plus grands chiens : Jusqu'à 100 euros par mois et parfois plus"

Alors donnons à manger à nos concitoyens, donnons aux Restos du Coeur sans arrière-pensées bonnes ou mauvaises.

Alain Février

zen49 a dit…

Ce matin, je suis resté sur ma faim après la lecture des journaux locaux et régionaux, O.F., C.O, lu le blog Radio campus...;
je n'ai pas relevé les apartés de la soirée de samedi du Président du Conseil Général, Christophe Béchu ?.

Revenons sur la cérémonie de clôture du 23 ème Festival du Scoop et du journalisme qui s'est déroulée au Centre des Congrès, samedi soir dernier.

Pour être franc, je n'y étais pas mais cela ne m'a pas empêché de recevoir dans mes boîtes courriels des comptes-rendus de cette soirée. Madame La ministre de la Santé et des Sports ainsi que monsieur le Président du Conseil Général, Christophe Béchu étaient présents.

Je ne m'étendrais pas sur les 25 prix remis, sauf peut-être pour vous rappeler :

le choix du public angevin qui a décerné « le prix planète du public » au documentaire/vidéo « Bénin, dessine-moi un visage ».

le prix de la maison d'arrêt d'Angers choisi par 14 détenus, « deux mois au coeur du piège Afghan »

Certaines personnes présentes m'ont rapporté cette anecdote qui n'est pas piquée des vers. Je vous en livre un résumé :

Pour remettre le prix Conseil Général, rien de plus normal à ce que ce soit le Président du Conseil Général qui soit appelé par la journaliste Marie-Laure AUGRY de France 3, bien connue de la France entière.
Monsieur Béchu donne son avis à l'issu de la projection d'un extrait de la vidéo de la lauréate Marie-Monique Robin, image et Cie/Arté « Le monde selon *Monsanto »
(*ce groupe industriel spécialisé dans les OGM et, il est aussi producteur du glyphosate, herbicide total qu'il commercialise sous le nom de Roundup, Monsanto est également un des principaux producteurs de plantes génétiquement modifiées.

Je vous livre un condensé de sa réponse :
« Absence d'argumentation sur les OGM que des banalités du style des vidéos de qualité, des images de toute beauté.....en évitant « d'écorcher les OGM ».
Puis il annonce clairement qu'il va être « politiquement incorrect », ce sont ses propres termes selon l'auditoire ?. Il revient sur l'attribution du prix de l'enquête attribué à Géraldine Levasseur pour sa vidéo du « dossier noir des maisons de retraite » qui traite de la maltraitance , le glissement des tâches du personnel soignant... ». Monsieur Béchu aurait reproché aux journalistes de montrer les points négatifs et négliger le positif... suivent des propos démagogiques à l'égard du personnel et des institutions; ce qui est tout à fait habituel dans le langage politique !.

Quelqu'un m'a même rapporté que ses paroles avaient cassé l'ambiance de cette remise de prix. Il paraît que le Président d'honneur de ce Festival du Scoop est monté sur la scène rejoindre Christophe Béchu en revenant sur le tapis pour défendre les journalistes et l'intérêt de cette vidéo sur les maisons de retraite !. A ce moment-là, le Président du Conseil Général se serait passablement énervé sans se fâcher tout rouge ?; il veut et, il reprend la parole sous les commentaires réprobateurs d'une partie du public. La journaliste Marie-Laure Augry aurait repris la main en précisant deux choses mais, notre Christophe Béchu ne s'en laisse pas compter pour autant jusqu'au moment où madame Augry lui aurait dit ; « vous n'allez pas recommencer ». Notre Président du C.G., en bon démagogue, aurait remercié les bénévoles puis regagné sa place.

Suite aux témoignages qui me sont parvenus, j'ajouterais que cette soirée n'était pas la sienne; je parlais de celle de Christophe Béchu, candidat malheureux aux dernières élections municipales d'Angers. Il avait pourtant clôturé sa campagne municipale du 1er et du second tour dans ce même Centre des Congrès d'Angers sous les applaudissements fournis des ses supporters UMP-UDF... ?.

Remerciements aux contributeurs.
zen49

zen49 a dit…

Hier soir, 1er décembre, un conseil municipal sur fond de crise économique et sociale s'est déroulé dans la sérénité à l'exception de quelques surrenchères de l'opposition municipale et un soutien très fort en direction des bailleurs sociaux pour que le Conseil municipal leurs accorde la possibilité de faire des "cadeaux de noël" à leurs locataires avec l'argent public ?.
" C ti bin certain et sincère les minoritaires, comme y aiment qu'on leurs cause ?"

Quand on connait la gestion du 1% logement qui a été autant critiquée par l'Elysée que par nombre de parlementaires et l'opacité des OPAC et autres organismes HLM, le maire Jean-Claude Antonini et sa majorité ont eu raison de refuser ?.

Dans Ouest-France, maville.com, j'ai relevé :

" Un « bouclier logement » élargi et un « grand plan » annoncé pour 2009. La municipalité ne reste pas les bras croisés face à la crise.
« Le logement social concerne un Angevin sur trois : il ne s'agit pas d'ajouter une mesure isolée mais de compléter un dispositif existant », annonce Jean-Luc Rotureau, adjoint chargé du logement....."


"....La minorité municipale a voté cette délibération. « Elle n'apporte toutefois qu'une réponse partielle et n'est peut-être pas à la hauteur des besoins des plus démunis, relève Laurent Gérault. D'abord parce qu'en passant de 3 à 5 années, nous institutionnalisons le surcoût des loyers. Sa dégressivité n'est pas une réponse pour les plus démunis des Angevins. »

Il rappelle que « la Caf intervient déjà jusqu'à hauteur de 906 € au titre de la « prime au déménagement» » Et continue de proposer la création d'un fonds municipal de solidarité au logement. Comment ? Il estime que la taxe foncière est plus élevée à Angers que la moyenne nationale. « On pourrait reverser la différence du trop perçu à chacun des bailleurs sociaux qui répercuteraient sur les foyers. Cela pourrait représenter de 150 € à 200 € en période de fêtes, et au moment où la crise s'annonce très sévère... »

Et comme si l'explication de vote de Laurent Gérault n'avait pas été assez claire (!!!), Christophe Béchu en rajoute une couche. « A nos yeux, c'est mieux qu'avant, mais le problème demeure. D'autres villes de l'Ouest ont fait le choix d'aider en direct les offices pour qu'elles puissent lisser ou gommer ses effets... » Le maire en prend acte."

Le bilan du 1% est-il resté dans les cartons à l'Elysée ?. Pourquoi est-il si compliqué de connaître les tenants et les aboutissants de cette enquête, madame la ministre Boutin ?

Petite anecdote : Un "syndicaliste" de l'opposition municipale a "manger son chapeau" quand il a voulu entreprendre Gilles Mahé et le grand argentier, André Despagnet sur l'évolution des tarifs de la collecte des déchets et de leurs traitements ?.

"On est preneur si vous avez des solutions pour faire baisser les coûts ?."

Zen49

zen a dit…

Une blogueuse punie pour avoir raconté la "soirée arrosée" d'un ministre?... Belge ( Le post )

Bonjour blogueuses et blogueurs,

Compliments ou flagorneries de notre part, cette serveuse n'a rien fait de mal sinon que de raconter une soirée de beuverie entre joyeux lurons ?. Si il n'y avait pas eu un ministre (un homme avant tout), on en aurait pas pipé mot !

En conclusion, je citerais le Maréchal de Villeroi qui disait, il y a 400 ans : " Il faut tenir le pot de chambre aux ministres tant qu'ils sont en place, et le leur verser sur la tête quand ils n'y sont plus ".
Je crois même que ce militaire avait dit : " que la grossièreté faisait mieux passer les idées ! ".
Peut-être ?

Quant à la proposition de créer une association de défense des blogueurs..., c'est extrêmement délicat car parfois ça vole plus que bas ?. Moi, j'attendrais ce que le Président Sarkozy va proposer suite à l'affaire de l'ex patron de Libération.

Rappelez-vous : dernièrement, nos Sénateurs et la majorité nous ont considéré comme des sous-fifres en matière de délais de poursuites judiciaires. La loi fixe le délai d'introduction d'une plainte à maximum 3 mois pour les journalistes et médias mais pour le bon peuple, à une année ?.
Vive la liberté de s'exprimer en sarkozie !

visiteur lointain a dit…

Oui, ça vole bas sur les blogs, et en particulier sur celui-ci.
On y sent beacoup de rancune vis-à-vis de certaines personnes... même si on ne comprend pas tout...

fotogaffe a dit…

Il y aurait un manipulateur d'opinion chez les Bayrouistes d'Angers que ça n'étonnerait personne ?.

Le menteur de service de zéro était présent sous le chapiteau de la démocratie locale très bien rempli les après-midi du 22 et du 29 novembre et, là pas de photo du photographe du Modem/UMP ?.

L'unique photo affichée sur le blog de ce malade de la pellicule est celle d'un groupe de travail d'un atelier comme il y en avait de réparti dans tous les coins de la mairie d'Angers.
L'absence remarquée des élus de l'opposition ne fait que confirmer le peu d'intérêt à dialoguer avec la population angevine et elle fait confiance à cet individu pour discréditer cette manifestation, pas glorieuse cette attitude.

L'exploitation mensongère de cette photo n'est pas sans rappeler celle prise par ce même personnage au Théâtre Chanzy lors de la présentation de la liste "victorieuse" Angers en Avant en janvier dernier.

Zen comment le Modem de François Bayrou et l'UPM de Christophe Béchu peuvent-ils cohabiter sur un même blog qui est tenu par un malade de la manipulation photographique et du sectarisme inconditionnel.
Quant on sait que ce blog est répertorié dans le blog national du Modem, ça voudrait dire que la formule bonnet blanc et blanc bonnet aurait une place de choix au parti de François Bayrou ?.

Si François Bayrou compte sur cet appui pour être décrédibilisé, il a forcément tiré le bon numéro...,l'avenir électoral du Modem ne devrait pas le démentir.
La bêtise ne connaît pas de limite chez ce phénomène. lol !

Allez zen, chantons tous ensemble rosa rosa rosae... rosarum...rosis, rosis pour encourager le pitchum au service des 2 B Bayrou/Béchu, c'est du pain bénit pour Nicolas et le PS de Martine.

Fais-moi plaisir zen, passe le sujet que je t'ai envoyé dans ta boîte hotmail qu'on rigole !
Le temps s'embernaudit chez les francs soit du 49
fotogaffe

Gaulliste angevin a dit…

"mardi 2 décembre 2008"
" QUAND LES ASSISES DE LA DEMOCRATIE FONT FLOP... " de l'absence de l'opposition municipale que les plus de 600 participants n'ont à peine remarqué ?.
C'est une façon récurrente chez ce Modem-UMP, prof de la tin de faire croire aux électeurs angevins que des vessies peuvent servir de lanternes. C'est aussi avec ses mensonges que l'on fait perdre ses soutiens.
Gaulliste angevin
Comme

Fidèle a dit…

pour aller dans le sens du gaulliste angevin,
il n'y aurait donc que les enveloppes qui intéresseraient le photographe du groupe de l'opposition municipale et du Modem de Bayrou ?:

Sous cette photo matinale du châpiteau de la démocratie locale, le prof a écrit :

" Je ne voudrais pas raconter d'anecdote personnelle, mais je m'étonne encore qu'ayant posé lors d'une des tables ronde du samedi 22 novembre la question de savoir si la Ville d'Angers était prête à mettre en place des "enveloppes de quartier", dont l'utilisation serait délibérée par les CCQ eux-mêmes, alors que trois adjoints étaient présents, et que la question leur était évidemment destinée, ce fut le sociologue de l'ADSEL qui ait répondu en lieu et place des élus. Sans doute cela était-il une question politiquement incorrecte?

c'est des gens comme lui qui osent critiquer le blog du libre penseur zen49 ?.
Continuez à nous ouvrir les yeux et nous informer cher zen, votre sincérité ne peut être mise en cause, c'est pas comme...?
Fidèle lecteur

Boursicoteur mécontent a dit…

(AOF) - " Géant Casino met en place sur le site geantcasino.fr un système de covoiturage, annonce Casino dans un communiqué, en soulignant qu'il est le premier distributeur à proposer au niveau national ce service. Dans un premier temps, le covoiturage Géant sera destiné aux clients des 107 hypermarchés Géant Casino. Un service spécifique sera ensuite ouvert pour les salariés du groupe. La gestion de ce service a été confiée à La Roue Verte, précise le distributeur."

"Cette nouvelle initiative s'inscrit dans la démarche de développement durable initiée par le groupe Casino depuis 2002", souligne le groupe..." Boursorama

Si ce service fonctionne comme son service après vente de ses téléviseurs à Géant Casino Angers, bon courage ?. Mieux vaut prendre ses jambes à son coup.

Boursicoteur mécontent

zen49 a dit…

Vous êtes plusieurs à dénoncer la répression croissante dans notre société. Ce matin, je suis en partie d'accord avec vous, d'où ce coup de gueule :

Ne jetons pas la pierre à la ministre de la Justice, madame Rachida Dati. Elle est issue d'une famille nombreuse et elle a vécu dans un milieu " très peu favorisé ". Son parcours personnel et politique est exceptionnel et mérite notre considération. Il ne sert à rien de se voiler la face sur le rôle jouer par son entourage actuel, des "filles et fils à papa" qui ne savent même pas ce que c'est qu'être privé de l'essentiel ?.
Ceci étant dit, je n'apprécie guère la politique économique et sociale "à vue de nez" du Président Sarkozy et de ses conseillers élyséens (financer des mesures + d'autres mesures par du déficit public, qui peut comprendre et qui paiera l'addition) ?.
Je ne suis pas d'accord d'envoyer des gamins âgés de 12 ou 13 ans en prison; par contre, notre société devrait s'interroger sur l'éducation que ces petits "délinquants" ont reçu dans leur milieu familial et sur la responsabilité familiale ?. Ses gamins sont le plus souvent livrés à eux-mêmes et ils sont sollicités de toute part par des superflus consommables en n'ayant pas le moindre €uro en poche, ni au sein de leur propre famille, pour se les procurer ?. Si je voulais polémiquer, j'ajouterais que, travailler tous les jours, même les dimanches, pour des salaires miséreux, c'est l'achèvement de la politique sociale du lien familial, enfant-mère-père-frère et soeur !. Mais de ça, notre Président, notre gouvernement et certains de nos parlementaires s'en moquent...; il n'y a que l'argent qui compte et l'augmentation fulgurante du déficit public pour "essayer" de conserver leurs privilèges encore pendant combien de temps ?.
zen49

Philippe Markowicz a dit…

Bonjour Alain,

il est clair que travailler le Dimanche ne règlera pas les problèmes de pouvoir d'achat, en tout cas certainement pas celui de ceux qui pourraient venir consommer encore plus ce jour là, comme si 6 jours ne suffisaient pas à satisfaire les besoins d'un consommateur normal. De plus, je trouve important qu'on puisse tous se retrouver un jour par semaine en famille , entre amis, pour préserver les liens sociaux et familiaux, histoire aussi de se souvenir que le plus important dans nos vies ce sont précisément ces liens là et pas le pouvoir de consommer encore plus (et encore plus mal).

Amitiés

Philippe Markowicz

Anonyme a dit…

allez signer la pétition sur : http://www.lesdemocrates49.fr/spip.php?article208

Anonyme a dit…

http://www.mouvementdemocrate.fr/agenda/bayrou-avousdejuger-111208.html