lundi 24 novembre 2008

Le Général de Gaulle est un précurseur de la crise politique ?

Mémoires t.III " ......Tel est à mes yeux le principal motif des mesures de nationalisation, de contrôle, de modernisation, prises par mon gouvernement.Mais cette conception d'un pouvoir armé pour agir fortement dans le domaine économique est directement liée, à l'idée que je me fais de l'Etat. Je vois en lui, non point, comme il l'était hier et comme les partis voudraient qu'il le redevienne, une juxtaposition d'intérêts particuliers d'où ne peuvent sortir jamais que de faibles compromis, mais bien une institution de décision, d'action, d'ambition, n'exprimant ou ne servant que l'intérêt national. Pour concevoir et pour décider, il faut des pouvoirs, ayant à élire à leur tête un arbitre qualifié " Dans un discours des années 60, le Général nous révélait une analyse politique d'actualité : "... Au caractère fractionnel des partis, qui les frappe d'infirmité, s'ajoute leur propre décadence. Celle-ci se cache encore sous la phraséologie. Mais la passion doctrinale, qui fut jadis la source, l'attrait, la grandeur des partis, ne saurait se maintenir intacte à cette époque de matérialisme indifférente aux idéaux. N'étant plus inspirés de principes, ni ambitieux de prosélytisme, faute de trouver audience sur ce terrain, ils vont inévitablement s'abaisser et se rétrécir jusqu'à devenir chacun la représentation d'une catégorie d'intérêts. Si le pouvoir retombe à leur discrétion, il est certain que leurs dirigeants, leurs délégués, leurs militants, se mueront en professionnels faisant carrière dans la politique. la conquête des fonctions publiques, des postes d'influence, des emplois administratifs, absorbera désormais les partis, au point que leur activité se déploieraessentiellement dans ce qu'ils nomment la tactique et qui n'est que la pratique du compromis, parfois du reniement. Etant tous minoritaires, il leur faudra, pour accéder aux postes de commande, les partager avec leurs rivaux. D'où cette double conséquence que, vis-à-vis des citoyens, ils iront se démenant et se déconsidérant, et que la juxtaposition constante, à l'intérieur du gouvernement, de groupes et d'hommes opposés ne pourra aboutir qu'à l'impuissance du pouvoir..." "...Quant au pouvoir, je saurais, en tout cas, quitter les choses avant qu'elles ne me quittent."

23 commentaires:

Anonyme a dit…

Selon le Figaro ?

" 07h42 : Mignard pense que Royal a gagné. Avant de se rendre à la commission, Jean-Pierre Mignard évoque les «irrégularités» dans les votes. «Ségolène Royal est vraisemblablement victorieuse en chiffres à l'heure où je vous parle» affirme sur Europe 1 cet avocat et proche de l'ancienne candidate à la présidentielle. «Si nous y sommes contraints, nous irons en justice» ajoute-t-il, rejetant l'idée de quitter le parti pour en fonder un autre."

SNAFU a dit…

GARDONS NOUS DE TOUS SARCASMES

CONCERNANT LES TURPITUDES DU P.S.

LE MODEM EST IL BIEN PLACE POUR

DONNER DES LECONS ?

Anonyme a dit…

Entièrement raison à Snafu,
"on élit pas ses représentants (tes) pour les services rendus mais pour les services à rendre" Alexandre Sanguinetti"

Adieu la machocratie au PS, laquelle des deux, Martine ou ségolène,va prendre la meilleure part du marché politique à gauche?

allez voir un article sur Manuel Valls sur le second blog de zen :
http://zen49.blogspot.com

ump a dit…

Il est parfois marrant de lire des articles sur certains blogs et un en particulier, celui du pprdl (petit prof refoulé de latin pour les nouveaux lecteurs)
En effet cet individu traine partout dans Angers, histoire de faire mousser les dysfonctionnements ou divergences d'analyses (comme son chef de file béchu ou gérault, enfin je ne sais plus qui est son chef de file puisque son blog affiche beaucoup de logos!!)
Les commentaires qu'il ose mettre sur Royal ou Aubry, prouve qu'il n'a peur de rien ou alors je n'ai rien compris et il fait dans ce cas la description de l'attitude de Béchu et zéro (il parait que c'est son surnom en politique)

Pour mieux comprendre voici des extraits:

"Ségolène Royal, qui depuis quelque temps dégaine à tout crin sa nouvelle incantation de "code de l'honneur", en montre fort peu dans la pratique. "
et bien si on remplace ségolène Royal par Christophe Béchu ou Laurent Gérault, je trouve que cette phrase reste très pertinente.

un autre exemple du même article:

"Quelle image de la démocratie est donnée quand le vaincu, même de peu, montre autant d'acrimonie et de haine envers celle que le suffrage des militants a désignée."

Et bien les vaincus Béchu (d'Antonini) ou Gérault (de Caillard Humeau)font que cette phrase de leur porte-parole est toujours pertinente!

Allez un dernier:

"La présidente de Poitou-Charentes illustre à merveille le travers particulier des populistes et des démagogues. Lorsque le suffrage sert leur cause, c'est magnifique, lorsque celui-ci n'est pas conforme à leur égo surdimensionné, c'est forcément l'autre qui est accusé des pires turpitudes, d'avoir triché, ou manipulé les électeurs. "

Si nous remplaçons "présidente de Poitou-Charentes" par "président du Conseil Général" trouvez-vous cette phrase hors sujet? moi non!

A vous d'en trouver et comme le dit souvent Béchu dans la presse
lorsqu'un article plein de bon sens le dérange (cas de l'édito qui ne dit rien)"il faut d'abord balayer devant sa porte"
Un conseil au pprdl, tu laisses le clavier et tu prends un balai!
Bonne journée

ras-le-bol a dit…

Selon un sondage OpinionWay pour Le Figaro et LCI, 67 % des Français et 63 % des sympathisants ne veulent pas que soit remis en cause le vote pour la direction du Parti socialiste.
" L'écart est certes très faible entre Martine Aubry et Ségolène Royal mais «il faut accepter le résultat tel qu'il est». Une très large majorité de sympathisants socialistes et encore plus de Français dans leur ensemble en sont convaincus."

zen49 a dit…

Une promenade d'indignations

Il fait très beau ce matin, l'air un peu frais revigore mon esprit et réveille l'émotion de mes joues.

Des mots, des phrases se bousculent et, même si ma mémoire me fait défaut, je me souviens de " Y a pas de travail, travailler le dimanche et, ce jusqu'à 70 ans,

Sur france Info au petit déjeuner : " L’association Droit au logement vient d’écoper de 12.000 euros d’amende pour avoir installé 374 tentes rue de la banque, à Paris, à l’automne 2007. Le tribunal de police a considéré que le DAL avait “encombré la voie publique” 374 fois. L’association envisage de faire appel."
Abbé Pierre, que fais-tu, au secours, ils sont devenus fous ?.
Ségolène, Martine qu'en pense le P.S. à part se regarder le nombril et se partager le gâteau ?.

A partir du moment où l'on donne des dizaines de milliards aux banques, on pourrait quand même bien trouver quelques millions d'Euros pour loger nos concitoyens qui couchent dehors et meurent parfois de froid ?. Il me semble que notre Président Sarkozy avait dit pendant sa campagne présidentielle que dans 2 ans,en France, plus personne ne coucherait dehors ?.

Une pensée pour le ministre de l'éducation, Xavier Darcos qui résume ses réformes en une phrase : " l'école avance plus vite que les cortèges
" "funèbres ?"

Il faut se rendre à l'évidence, l'insouciante époque du gaspillage est terminée. Il y a plus d'un siècle on parlait aussi d'économie, Alphonse Allais écrivait :
" Ma mère vous le dira, depuis ma plus tendre enfance, j'ai toujours remis au surlendemain ce que j'aurais pu parfaitement faire l'avant-veille "
ou encore :
" De l'économie : coucher sur la paille que l'on voit dans l'oeil de son voisin et se chauffer avec la poutre qu'on a dans le sien ".

J'ai pris parti, ne m'en voulez pas de mon parti pris, car le parti n'est autre qu'une partie du tout... mais c'est quoi ce tout à prendre ou à laisser, c'est comme ce qui se passe au PS ?.

Ne m'en voulez pas les amis de droite, du centre et de goche, je ne sais plus qui a dit :
" Parti, c'est mourir un peu ".
Alors on fait quoi ?.

zen49

Anonyme a dit…

La Casse en Sarkozie continue, elle est jugée sans doute insuffisante par le gouvernement puisque les délocalisations dans les pays à la main d'oeuvre au faible coût ne suffisent plus ?. En pleine récession économique, maintenant on délocalise de ville en ville, de région en région pour satisfaire le monarque ?.
Vous y comprenez quelque chose vous ?.


Insee : les grévistes ont stoppé l'ensemble des serveurs informatiques
Pour protester contre une délocalisation annoncée de 1 000 emplois vers Metz, l'intersyndicale de la direction régionale de l'Insee à Nantes est solidaire de la journée de mobilisation qui se tient aujourd'hui. Les agents grévistes ont stoppé l'ensemble des serveurs informatiques pour rendre inaccessible les bases de statistiques.
Plus d'informations demain dans Ouest-France

SOUVENIR a dit…

De Mathilde sur Le Post.FR

« Le micmac du PS rappellera aux Niortais qui ont de la mémoire certaine soirée de 1995, où un vote ric-rac contesté avait donné lieu à un imbroglio tragi-burlesque. Ségolène Royal, partie à l’assaut de la mairie, tentait de se faire désigner candidate par les militants qui lui préférèrent ce soir-là Alain Baudin… à sept voix près. Chaude ambiance. Qu’à cela ne tienne, l’état-major départemental du PS, une demi-heure plus tard, annulait le vote lors d’une réunion en urgence que présidait… Ségolène Royal, patronne du parti dans le département. On n’est jamais mieux servi que par soi-même. 1995-2008, l’éternel retour ? »

Anonyme a dit…

Grève à France Télévision et France INFO, Inter... pour défendre le service publique.

Nos taxes télés vont augmenter et les nouvelles taxes 0,9 % sur les opérateurs téléphoniques et internets et les ordinateurs, elles seront forcément répercutées sur nous, les consommateurs.
Les maisons Bouygues et Lagardère, TF1, M6... vont donc être financées par les téléspectateurs et les entreprises à hauteur de 450 millions d'€ ?

Le gouvernement Fillon aura au moins le mérite de détenir 2 premiers prix, celui du records de mises en place de taxes et, celui du plus gros déficit public en France et en Europe. Applaudissez donc France d'en-bàs.

Anonyme a dit…

Donc, si j'ai bien compris, sur ce blog, tout est permis, sauf dire ce que l'on pense de la gauche, des fois que ça sortirait du politiquement correct.
Mais, bon sang, on se féliciterait presque de l'élection à uns si nette majorité de Nicolas Sarkozy.
Qu'est-ce que ça aurait été s'il y avait eu seulement 400000 voix d'écart commen entre Mitterrand et Giscard en 74. On aurait eu droit à un ultimatum en règle de la Ségolène, sommant le conseil constitutionnel d'inverser les résultats.
Bref on serait presque heureux que la France ait échappé à ça.

Anonyme a dit…

A l'anonyme de 17 H, vous pouvez vous exprimez librement sur ce blog, mais que voulez-vous de plus ?. Un Nicolas Sarkozy bis en la personne de Ségolène Royal qui ne respecte pas le suffrage des militants du PS ?.

Après l'épisode des élections internes au PS, nous allons avoir l'épisode du cumulard UMP Copé, devenu un soutien inconditionnel de la Réforme "dictatoriale" de la télé publique voulue par son Nicolas, en janvier dernier sans qu'aucun parlementaire UMP-PS et autres n'avait entendu parlé auparavant ?.
Zen, tu as raison de nous rappeler que c'est beaucoup plus important d'offrir des centaines de millions d'€uros à TF1, M6.. que de sortir quelques millions d'Euros pour héberger les malheureux du Bois de Vincennes et d'ailleurs ?.

Le discours du Général ne doit pas plaire aux parlementaires mais il est tellement actuel.

Anonyme a dit…

Le conseil national du PS, réuni à la Mutualité, à Paris, a confirmé l'élection de Martine Aubry comme premier secrétaire

" Le Conseil national du Parti socialiste a confirmé mardi le résultat officiel élisant Martine Aubry premier secrétaire, par 159 voix pour, 76 contre et deux abstentions, selon une annonce officielle."
"Cette annonce a été suivie d'une ovation debout de la plupart des membres du Conseil national ("parlement" du parti)"

" Le Conseil a entériné par ce vote les résultats de la "commission de récolement" chargée de trancher après les contestations ayant suivi le scrutin du 21 novembre opposant Martine Aubry à Ségolène Royal."
"La commission a donné Mme Aubry gagnante avec 67.451 voix contre 67 349 à Mme Royal, soit 102 voix de différence". Source L'EXPRESS

Mais comme l'a bien expliqué l'économiste du CNAM Michel Godet, plus comédien que sincère, ce soir sur RTL, "On refait le monde ". Ce M.G. "pro réformiste sarkozyste " avait la larme à l'oeil, il fallait revoter pour calmer les adhérents qui n'ont pas été entendus ?.

Il est vrai que madame Aubry n'a rien de comparable avec madame Royal et, le Président Sarkozy le sait très bien !. Ce monsieur Godet de la Caisse Nationale de l'Assurance Maladie devrait savoir qu'en 2000, madame Aubry avait remis à l'équilibre les comptes des CPAM.

33m a dit…

ZEN : Pas la CNAM pour Godet mais le CNAM
(Conservatoire National des Arts et Métiers)

Info Sud Ouest :

Election Législative partielle en 33, 1er tour

« François Deluga (PS) en tête au premier tour »

« Les électeurs de la huitième circonscription de Gironde ont placé François Deluga (PS) en tête au premier tour d'une élection législative partielle, avec 43,77% des voix contre 40,95% à son adversaire UMP Yves Foulon, a indiqué dimanche la préfecture du département.

Monique Nicolas pour l'extrême gauche (3,22%), André-Christian Darriet pour le PCF (2,31%), Jacques Courmontagne pour le MoDem (3,57%), Sébastien Jacques, divers droite (0,07%), Emmanuel Perrin pour CPNT  (3,78%) et Lydie Croizier pour le FN (2,30%) postulaient également pour le siège de député de la plus grande circonscription de France, qui s'étend du bassin d'Arcachon aux landes girondines » SUD OUEST.com

zen49 a dit…

Varium et mutabile ?
Chose variable et changeante ?.

*Terra Botanica, le futur Parc Végétal et le Président du Conseil Général « exproprierait Promo Jeunes 49, un centre d'hébergement et de réinsertion sociale, oubliant au passage le respect des engagements pris initialement ?

Dans ma ville.com ou dans Ouest-France, vous pouvez retrouver l'article complet sur cette affaire :

"...L'association sait depuis longtemps qu'elle doit quitter les lieux. « Des discussions sont en cours depuis 2006 », reconnaît le directeur. Un accord avait été conclu pour un déménagement à Avrillé, zone de la Croix Cadeau. « On perd un peu de superficie, mais on avait accepté ». Jusqu'à ce qu'il soit question d'un bail emphytéotique de 30 ans. « Ici, on est propriétaire des bâtiments, ainsi que du terrain d'un hectare, indique Kassa Boubou. Dans un premier temps, nous devions rester propriétaire, mais avec ce bail, c'est terminé »...."

" Or, l'association tient à ce titre de propriété. Même partiel. « C'est une garantie pour nous. Quand on connaît la fragilité des financements publics, on peut être mis en difficulté dans les prochaines années ». Alors Promojeunes essaie d'assurer ses arrières...".

"...Et Christophe Béchu ne le cache pas : « L'expropriation n'est pas exclue ». Une hypothèse guère réjouissante pour la cinquantaine de salariés de Promojeunes : « Si c'est le cas, on licencie tout le monde ». ". O-F

Ce Parc Végétal est placé, principalement, sous la férule du Conseil Général, c'est pour ça et rien que pour cette raison que je parle pour n'en rien dire, excepté ceci :

* Avant de voir le jour, Terra Botanica s'écrit déjà en "vert italique", le caractère d'imprimerie incliné vers la droite !. Le 5 novembre dernier, un communiqué de presse précisait : " TERRA BOTANICA accueille ses 9 premiers grands végétaux."... qui "s’enracinent dans la zone du « Convoité »,...
ça ne s'invente pas !.

Lu dans : Communiqué de Presse Pdf, Mercredi 5 novembre 2008
TERRA BOTANICA

"Jour J pour le grand défi de la plantation !"

" ...tous les univers (Convoité, Mystérieux, Généreux et Apprivoisé) qui composeront le
parc ont commencé à se mettre en scène..."... " ... Initié et mis en oeuvre par le Conseil
Général de Maine-et-Loire, ce concept inédit de parc « ludactique » offre près de 110 000 m2 de jardins,d’espaces aquatiques et de serres, jalonnés de près de 40 attractions et animations

zen49

Anonyme a dit…

La déception du FIGARO qui donne l'impression que la meilleure ne serait pas celle de son choix, de là à imaginer que le président Sarkozy est, lui aussi, déçu du résultat, c'est un pas que j'hésite "un petit peu" à franchir?

Titres du Figaro de ce matin :
" Martine Aubry s'empare du PS à l'arraché "
Le conseil national du PS a entériné mardi l'élection de la maire de Lille.» Royal déterminée à peser sur le PS
REACTIONS - «Une victoire sans gloire»

"Perdre de 102 voix, c'est dur"
REPORTAGE VIDEO - A la Mutualité, la victoire à l'arraché de Martine Aubry laisse un goût amer aux soutiens de Royal et un fossé profond dans le parti"

C'est comme quand on perd un match aux pénalties après prolongations ou comme la liste Béchu-Gérault qui perd la mairie au dernières municipales pour 700 voix d'écart ?.

boursicoteur a dit…

"Le directeur général de la Caisse des Dépôts (CDC) Augustin de Romanet a averti mercredi que le groupe avait "perdu de l'argent" à cause de la crise et de la baisse des marchés."

"Nous avons perdu de l'argent puisque nous sommes beaucoup investis en actions", a déclaré M. de Romanet sur France Inter.

"Nous avons dû subir le sinistre de Dexia dont nous étions actionnaires à 11%", a-t-il expliqué. La banque franco-belge en difficultés avait dû être secourue fin septembre par les pouvoirs publics à travers une injection de 6,4 milliards d'euros.

"Nous avons participé à l'augmentation de capital qui a permis à Dexia d'accroître ses fonds propres", a encore précisé le directeur général de la Caisse des dépôts, bras financier de l'Etat français.

"Le cours de l'action Dexia a beaucoup baissé et donc les comptes de la Caisse des Dépôts en 2008 traduiront cette perte de richesse", a encore fait savoir M. de Romanet, qui va prendre la tête du conseil d'administration du fonds stratégique d'investissement.

La Caisse des dépôts a apporté 2 milliards d'euros à Dexia en souscrivant une augmentation de capital de la banque, à l'issue de laquelle elle détient désormais 19,4% du capital.

Dexia a annoncé une perte de 1,5 milliard d'euros au troisième trimestre " Boursorama

Action DEXIA, Cours Euronext Paris à 11H mercredi 26 novembre : 3,169€

Pour mémoire :

Valeur de l'action DEXIA au 27 avril 2007 : 25,09 €uros

Valeur de l'action au 19 novembre 2008 : 3,48 €uros

Anonyme a dit…

Assurances vies en 2008, chutes libres sur les contrats à supports unités de compte (très mal en point depuis l'écroulement des places financières). Les contrats assurance vie en supports unités de compte sont en forte diminution ?.
"ça eu payé mais ça paye plus"

Anonyme a dit…

Supprimez les journaux télévisés de la 3 et la 2 et laissons les infos à TF1. les couleuvres seront plus faciles à avaler par le bon peuple et le président sera aux anges.
Si on ne s'était pas couché au J.O. devant les chinois comme l'ont fait French doctor, Nicolas Sarkozy avec la bénédiction de l'UMP et Jean-Pierre Raffarin, aujourd'hui, la France n'aurait pas eu à subir deux camouflets successifs. Et que deviennent les superbes commandes de Khadafi ?.
La France se met à genoux devant la Chine en ne disant rien sur toutes les manifestations du peuple chinois....

Anonyme a dit…

Parmi ceux qui se sont couchés devant les chinois, vous oubliez Royal vantant la rapidité et de l'efficacité de la justice chinoise, oubliant que ce pays est encore au nombre de ceux qui ont maintenu la peine de mort... Pour une socialiste, oublier qu'on est du même parti que Badinter et Mitterrand, c'est grave...

TV enchaînées a dit…

En date du Mercredi 26, j'ai lu en page 11, sur le site internet National du Mouvement démocrate :

" L'actualité du Modem en Maine-et-Loire. Recit de la journée d'élection du président de la fédération départementale de Maine-Et-Loire du MoDem."

Et aussi un texte de réprobation sur la réforme du financement de la Télévision publique voulu par le Président Sarkozy :

" La réforme de l’audiovisuel public : une régression inimaginable 30 ans après l’indépendance de l’audiovisuel voulue par le Président Giscard d’Estaing, Nicolas Sarkozy annonçait le 8 janvier 2008, le bouleversement total de l’architecture de l’audiovisuel public, camouflant derrière la suppression de la publicité après 20 heures dès le 5 janvier 2009 (et totalement à la fin 2011), une régression inimaginable sans précédent.

Ce n’est pas moins la transformation du groupe public (France 2, France 3, France 4, France 5 et France Ô) en une entreprise unique qui est mise en cause dans ce projet de loi : mais surtout la nomination de son PDG en conseil des ministres et la dépendance budgétaire !

Ainsi, au lieu d’avoir l’indépendance de l’audiovisuel public, c’est la dépendance et la soumission au pouvoir que l’on tente de nous imposer
Nous souhaitons qu’un nombre suffisant de députés puisse déposer une motion de censure contre cette réforme de l’audiovisuel public actuellement discutée à l’Assemblée nationale, et nous soutenons les salariés du secteur."

Laurent Gérault, Président du Mouvement Démocrate de Maine-et-Loire

Stéphane Robin, Délégué Départemental du Mouvement Démocrate de Maine-et-Loire

François Bayrou annonce que ce projet débattu cette nuit à l'Assemblée Nationale " mériterait une motion de ceensure"

Cette condamnation aurait eu encore plus de force, si ces personnes du 49 interpelait le parlementaire de ce département qui a cautionné ce rapport
"Bouygues-Arnaud-Dassault-Bolloré-Lagardère" ?. Qu'en pensent l'ex député, monsieur Richard et, madame la Ministre Bachelot-Narquin ?.

Avec une certaine impatience, j'attends de relire dans la presse locale l'intégralité de cette lettre de condamnation de cette réforme du financement de l'audiovisuel public qui figure sur le site national du Modem.

Après ça, qui peut comprendre la position du Modem Angevin, un allié de l'UMP et qui fait bloc avec le groupe d'opposition municipale UMP-Modem ?. Dur, dur d'accepter la contradiction.
TV enchaînées

Anonyme a dit…

Selon Hervé Morin qui le dit au Figaro :

Le Figaro : " François Bayrou a appelé les déçus­­ du PS à le rejoindre. N'est-il pas le mieux placé pour profiter de la crise au PS ?"

H. Morin : " Ces appels démontrent que François Bayrou a besoin du PS. Le MoDem est devenu en peu de temps une petite fraction de l'opposition, aux côtés du PS. C'est une trahison de l'idéal centriste. C'est parce que j'ai refusé cette stratégie qu'au lendemain du premier tour de l'élection présidentielle j'ai créé le Nouveau Centre. Le puzzle politique de 2012 commence déjà à se constituer.

En choisissant l'alliance avec le PS, François Bayrou s'est coupé de l'électorat du centre droit et a dévoyé nos valeurs communes. François Bayrou s'est égaré en rase campagne. Scrutin après scrutin, il accumule les revers électoraux : les élections municipales à Pau, l'échec total aux sénatoriales. À Arcachon, le score du candidat MoDem à la législative partielle, qu'il est venu soutenir en personne, ne dépasse même pas 3,7 % ! Sans élus et sans électeurs, le MoDem est moins un parti d'opposition qu'un groupe d'opposants animé par un imprécateur médiatique. François Bayrou est devenu un berger sans troupeau, sans élus et sans électeurs. Il n'a plus le choix de ses alliances et se rapproche de ceux qui l'ont fustigé pendant tout le congrès de Reims.".

Aurait-il peur ou serait-il sincère ?.

Anonyme a dit…

@TV enchainées
votre commentaire est incompréhensible.

et pour votre information :
http://www.lesdemocrates49.fr/

criscat a dit…

Bonsoir,
J'ai lu l'essentiel des commentaires, certains sont amusants, d'autres insignifiants, d'autres encore affligeants!
Qu'est-ce cette france, que sont ses habitants? des extra-terrestres n'ayant jamais lu leur histoire? A lecture j'ai cru reconnaître les précieuses ridicules et j'en suis marri!
Réveilles toi peuple de France,n'as-tu jamais connu plus d'affliction que des notables s'apostrophant? n'as-tu jamais connu de rois achetant ses courtisans? n'as-tu jamais eu de rois ou reines aux origines qui n'étaient les tiennes? tu as souffert, tu souffriras encore mais ces notables et ces reines ou rois ne te connaissaient, ils en ont péri! Observes! les notables ont déjà froid dans le dos, ils s'accusent de leur impuissance mutuelle, observes encore les reines et rois gratifient les nantis, ils fuiront bientôt, les poches pleines mais ils fuiront!