lundi 4 février 2008

Congrès de Versailles - Adoption du Traité de Lisbonne







Après l'enterrement du Traité de Maastricht par les citoyens français, nos parlementaires vont ratifier le Traité de Lisbonne, "Traité sur le fonctionnement de l'Europe ".
Constitution ou Traité, Bolkestein, primauté du droit européen sur le droit national, délocalisations..., bien que réputé non inscrit dans ce traité de Lisbonne, ceci ne remet pas en cause l'obligation des Etats de respecter ces principes et bien d'autres, encore !.
La classe politique européenne serait-elle la victime d'un manque de confiance de son peuple pour éviter, à tout prix, la consultation de leur électorat respectif par voie référendaire ?.
Pourquoi nos parlementaires entretiennent-ils la suspicion sur les conséquences économiques et sociales qui déclineront de cette ratification ?. Pourquoi est-il si compliqué d'expliquer honnêtement le contenu de ce Traité "simplifié" à la population ?. Carton rouge et carton jaune sont inscrits dans ce traité !
Seul l'Irlande maintient le référendum et très certainement le Royaume-Uni qui a pourtant bénéficié de nombreuses dérogations : Londres ne souhaite pas être lié juridiquement à la charte des droits fondamentaux de l'U.E., dans le domaine de la Justice et des affaires intérieures. Un sondage récent souligne que le non serait majoritaire au Royaume-Uni !.
Difficile pour un citoyen européen convaincu, d'accepter le choix de Tony Blair, pour occuper le poste de Président du Parlement Européen.
Un premier ministre très brillant qui, en 10 ans de règne, est devenu dans son pays, le plus impopulaire de tous les leaders européens; seulement 26 % des anglais lui faisaient confiance en mai 2006 ?. Le must du choix des parlementaires européens, c' est cette désignation d' un britannique eurosceptique sur la monnaie européenne !.
Que fait donc, la photo de l'ancien premier Ministre et sénateur de la Vienne, Jean-Pierre Raffarin ?. Ce matin, il était l'invité de la matinale sur Canal+. Comme vous avez pu le constater, les journalistes de chez Bruce ne pratiquent pas la langue de bois.
Je ne vais pas vous raconter toute l'émission. J'ai relevé certains de ses propos très affirmés et pas toujours tendre à l'égard de jacques Attali, en particulier, et des conseillers de la Présidence de la République.
Pour faire court :
La situation d'instabilité qui régnait à l'Elyséee est désormais stabilisé depuis le mariage du Président. Son épouse a le savoir-faire et ma confiance.
Jacques Attali n'a aucune vision de l'avenir et son projet n'est retenu qu'à 50% par Jean-Pierre Raffarin; quand bien même Nicolas Sarkosy et François Fillon le contredisent !. Il ne faut pas oublier qu'il a été mon Ministre des Finances !. Il s'est montré opposé au gigantisme des projets. il s'est placé comme le fervent défenseur de l'artisanat et de la petite entreprise. Serait-ce pour une cause électorale ?.
Toujours selon Jean-Pierre Raffarin, la TVA sociale annoncée a fait perdre 50 députés UMP, lors des dernières législatives. Le député de la Majorité qui a perdu son siège, dimanche à Chartres, est la première victime politique du rapport Attali !.
A ses yeux, seul, Claude Guéant a le droit de s'exprimer publiquement à titre de secrétaire général de la Présidence.
Les vicissitudes de doute et de croyance qui envahissent les parlementaires UMP et l'ensemble de la majorité Présidentielle sont inquiétantes pour la France et pour son peuple. Hier, le Président du Conseil Constitutionnel, aujourd'hui l'ancien premier Ministre de Nicolas Sarkosy, demain et après-demain ce sera le tour à qui de dénoncer le manque de cohérence et de visibilité dans la gouvernance de la France ?.
Jean-Pierre Raffarin a écrit sur son blog : "...Dans une démocratie, ce ne sont pas les électeurs qui ont tort, ce sont les candidats ou les projets qui ne sont pas à la hauteur des espoirs qu'ils suscitent ".

2 commentaires:

jean lescar a dit…

Bonjour ZEN

Encore une fois très bonne synthèse de votre part, il faut vous lire et ne plus acheter le journal du coin à la botte ump!

Cependant concernant le traité de Libonne, Valéry Giscard d'Estaing a affirmé ce matin que c'était l'identique à celui de Maastricht, hors mis la tournure des phrases ou quelques mots changés. Il a de ce fait mis dans l'embarras des membres de l'UMP, mais que voulez-vous il veut une reconnaissance totale de son document et en être le seul père fondateur (fierté quand tu me tiens...)Cependant la logique est respectée, à savoir UMP=MENSONGES! Petit rappel BECHU=UMP, attention les angevins!
A ce sujet, je trouve juste la phrase de Raffarin que vous citez à la fin de votre article et je la transpose à nos élections municipales, le candidat BECHU de l'UMP et son projet ne sont pas à la hauteur des angevins

DARDANELLES a dit…

Cher Jean,

Vous dites "(...) ne plus acheter le journal du coin à la botte de l'ump!"

Mais de quoi nous plaignons nous ?

En procédant ainsi, c'est une économie de 75 centimes d'euro chaque jour...

Encore un effort de l'UMP pour sauvegarder notre pouvoir d'achat !