vendredi 5 juin 2015

" Quand la liberté rentrera, je rentrerai ". Signé Victor Hugo


« La Persévérance dans L'Engagement »

En août 1859, pour fêter ses victoires d'Italie, Napoléon III accorda l'amnistie à tous les condamnés politiques. Victor Hugo la refusa :

« L'Amnistie »

Monsieur Victor Hugo nous a fait l'honneur de nous adresser la Déclaration suivante, qui paraîtra, sans doute, cette semaine, dans les principaux journaux d'Angleterre et de Belgique.

Déclaration,
« Personne n'attendra de moi que j'accorde, en ce qui me concerne, un moment d'attention à la chose appelée amnistie.
Dans la situation où est la France, protestation absolue, inflexible, éternelle, voilà pour moi le devoir.
Fidèle à l'engagement que j'ai pris vis à vis de ma conscience, je partagerai jusqu'au bout l'exil de la liberté. Quand la liberté rentrera, je rentrerai ».
Signé Victor Hugo

Hautville House, Guernesey, le 18 août 1859


Porte de La Villette, l'UMP sans enveloppes
Organise en low cost un Congrès nouveau nom.
C'est le tour du PS d'organiser le sien,
Il durera trois jours, près du Futuroscope.
Un club Med socialistes qui gardera son nom.
Pour l'un Républicain et l'autre garde le sien,
La bataille de Poitiers, c'est l'histoire du passé.
Républicains d'un jour, l'UMP détrôné !.

UMP et PS sont donc républicains !.
Si l'on veut bien en croire la manif d'un jour,
Les propos méprisants de madame Hidalgo
Qui péfère le Qatar à Florian Philippot.
L'UMPS «Charlie », elle critique sans détours

Nous autres populistes, les « non républicains ».
[..Parler d'Unité Nationale, après avoir tenu de tels propos, c'est une supercherie :
Anne Hidalgo : « Cette une marche républicaine et un rassemblement républicain, donc ne peuvent venir que les partis républicains. Le Front National ne fait pas partie de ces partis qui défendent les valeurs de la République ».

Le pompon revient à « François Lamy qui organise la Rassemblement pour le PS. Les choses sont formelles « Il n'y a pas de place pour uneformation politique qui, depuis des années, divise les Français, stigmatise les concitoyens en fonction de leur origine ou de leur religion, on ne se situe pas dans une démarche de rassemblement des Français »]



1 commentaire:

zen a dit…

Mardi 9 juin 2015 à la Une de Ouest-France, un titre polémique : " Le Jour de son procès, le Breton avoue sept viols ", page 3 : " Le mécanicien d'Ille-et-vilaine reconnaît sept viols ". Pourquoi insister sur " Breton " !, si ça avait été, un parisien, un alsacien, un catalan, un basque, un gars du Bled, un arabe d'Algérie, de Tunisie, du Maroc ou un africain, connaîtraient-t-ils le même traitement ?. J'en doute !
P.S.
Dans quelques jours, je vous proposerais de nouveaux commentaires sur http://zen-fiatlux.blogspot ou zen49.blogspot.