vendredi 1 août 2014

Chef d'ETAT sous tutelle et Ministres impuissants, la FRANCE est commandée par une Eurocratie germanique !. Rentrée 2014 coure à la catastrophe



Vous êtes de vrais champions des commémorations
Vous qui avez noyé les Français dans l'Europe,
Soldats morts pour la France réfutent la compassion
De politiques véreux, collectionneurs d'enveloppe.
Vous êtes, seuls, responsables, de cette fuite en avant
L'Europe de Bruxelles aux mains des germaniques
Elle devait, soit-disant, protéger des puissants,
Un mensonge de plus de tous ces politiques.

Un mois d'août propice a une remise en cause.
Un bilan désastreux sans avenir meilleur,
L'Union Européenne, elle n'est pas en osmose,
Elle enfonce les plus faibles, conforte les supérieurs

Comme devoirs de vacances, revenez en enfance
Relisez vos classiques, la Comtesse de Ségur
Les malheurs de Sophie, Mémoires de Cadichon,
Les petites filles modèles, Un roman de Vacances
Les malheurs de Sophie, pour un proche futur
Faire d'un âne un héros, une belle leçon
Pour morale oubliée, toutes ces dernières années.
Délinquance importée, on évoque des droits,
Mais jamais des devoirs envers la société.
Justice trop clémente, la France est aux abois.

Zen-fiatlux.blogspot.com, le 1er août 2014


Quel cynisme ! Le courage politique : « Imposer aux autres, ce que l'on refuse de s'imposer à soi-même »

Parlementaires, Ministres, la France est à genoux
Elle est à la merci du premier fonds de pension.
Matignon, l'Elysée, sont-ils des joujoux ?.
Troïka et Berlin leurs mettent la pression.

J'assume, je vous le jure, regard droit dans les yeux,
Expressions galvaudées exaspèrent les français,
Vos mensonges quotidiens polluent la société.
Députés, sénateurs, vos soutiens insidieux,
A ce gouvernement, dissimulent vos méfaits.
Vous en êtes responsables de ces calamités.

On ne gouverne pas sans consentement du peuple.
Voter l'austérité sous des applaudissements,
Cynisme déplorable pour des élus du peuple,
Ce geste déplacé suscite ressentiments.
L'europe, cette chimère pour Etats dépensiers
Expose au monde entier son incapacité
A créer des richesses plutôt qu'à les piller.
Concurrence déloyale, une course effrénée
Au moins-disant social, au tarif le plus bas,
La descente aux enfers, elle est bien engagée.
Une europe à vingt-huit, elle conduit au trépas
Dites non à cette europe, il faut la répudiée.

 

Après s'être fait brûler la politesse par Merkel,
il veut brûler les étapes en oubliant son peuple,
Attention ça brûle, à force de brûler d'impatience,
De jouer avec le feu, ça ne peut pas faire long feu !.

A quoi je songe, moi président,
Quand tout va mal, tous contre moi ?.
A quoi j'aspire, moi impuissant,
Quand tout échoue, et sème l'effroi ?.

A mes mensonges par omission,
Que j'ai caché durant deux ans.
Très mal admise par l'opinion
Ma vie privée l'a mise à cran.

J'ai brûlé les étapes, reste la fuite en avant,
J'ai donc vite décidé le vote des étrangers.
J'ignore tous les français, j'agis en vrai tyran.
Je suis dans une impasse, totalement isolé.

L'image d'un paradoxe, mon véritable atout.
Mes amis politiques m'ont déjà bien moqué.
Peur de leurs électeurs, ils complotent partout.
Tout me tombe sur la tête, je vais les réveiller.

Je casse les régions, je tape dans le millefeuille
In petto, je détruis les conseils généraux.
Le vote des étrangers, un véritable écueil
Pour le monde politique, ce n'est pas un cadeau.

Notre Victor Hugo sera ma conclusion
Publié à Bruxelles, son pamphlet sarcastique
«Napoléon-l'-Petit», un livre sans concession
Pour une frange d'indécis sur la classe politique.

Zen-fiatlux.blogspot, le 10 mai 2014


Bruxelles

Génération euro, société implosive, emprise par Bruxelles, sur les européens, négateurs par principe, ils ne proposent rien !.

http://zen49.blogspot.fr/2014/05/generation-euro-societe-implosive.html

 
Strasbourg

Si vous reconduisez les mêmes partis politiques aux élections européennes du 25 mai 2014, vous voterez pour que rien ne change ?


2 commentaires:

Anonyme a dit…

L'égalité selon le PS-EELV ?

« Soldat: 1.400 euros pour mourir pour la France,
Gardien de la Paix : 1.600 euros pour risquer sa vie,
Pompier professionnel : 1.800 euros pour sauver une vie, Instituteur : 1.600 euros pour préparer à la vie,
Médecin : 5.000 euros pour nous maintenir en vie,
Sénateur : 19.000 euros pour profiter de la vie,
Ministre : 30.000 euros pour nous pourrir la vie !! »

Ceux qui font le plus pour nous …touchent le moins. !!!

zen a dit…

Anonyme a dit...
L'égalité selon le PS-EELV ?

« Soldat: 1.400 euros pour mourir pour la France,
Gardien de la Paix : 1.600 euros pour risquer sa vie,
Pompier professionnel : 1.800 euros pour sauver une vie, Instituteur : 1.600 euros pour préparer à la vie,
Médecin : 5.000 euros pour nous maintenir en vie,
Sénateur : 19.000 euros pour profiter de la vie,
Ministre : 30.000 euros pour nous pourrir la vie !! »

Ceux qui font le plus pour nous …touchent le moins. !!!