mardi 12 avril 2011

Mots Croisés d'intolérance sur l'A 2, lors du débat sur un Front National sans représentant !.

14 juillet 2010
Rien que le titre devrait me valoir des préjugés frontistes qui me sont totalement « ETRANGERS »
Hier soir, monsieur Yves Calvi nous a proposé deux sujets d'actualité dans son excellente émission « Mots Croisés »

Le premier : « La France peut-elle se passer du nucléaire ? ». avec en préambule, les premières impressions des invités sur la reddition de Laurent Bagbo, Eric Besson, Noël Mamère, Vincent Peillon....


Le second : « Le Front National est-il toujours d'extrême droite ? ».

Présents sur le plateau d'Yves Calvi :

Jean-François KAHN
Journaliste, Editorialiste, Fondateur de l’hebdomadaire Marianne


Ariane CHEMIN
Grand reporter au Nouvel Observateur


Edwy PLENEL
Journaliste
Président-fondateur du site d’information Mediapart


Philippe BILGER
Avocat général près la Cour d’appel de Paris
Auteur de "20 minutes pour la mort - Robert Brasillach : le procès expédié" aux éditions du Rocher


Robert MENARD
Journaliste
Chroniqueur sur ITV et RTL
Ex-président de Reporters Sans Frontières
Auteur de "Vive Le Pen" aux éditions Mordicus

http://www.pluzz.fr/mots-croises-2011-04-11-22h15.html  
visionner la vidéo à partir de 23h 24 : « Le Front National est-il toujours d’extrême droite ? »
Si vous avez un moment, écouter et regarder ces donneurs de leçons qui, pour certaine et certain, ils sont incapables de s'exprimer calmement et « honnêtement » sur le problème posé par le FN. Ce parti politique de Marine Le PEN est-il légal, si la réponse est oui, pourquoi n'a-t-il pas de représentants parlementaires ?. Pourquoi un parti communiste, un Nouveau Centre, avec moins de 4 % de voix, disposent-t-ils d'un groupe parlementaire à l'Assemblée Nationale ?. Ce déséquilibre dans la représentation nationale est indigne d' un pays démocratique. Cette frustration de l' électorat FN ne fait qu'aggraver le fossé répugnant entre les citoyens pour et les contre.Les arguments avancés par tel ou tel parti sont d'une partialité récurrente à chaque échéance électorale. L'ensemble de nos parlementaires composant nos deux Assemblées, chaque fois qu'ils perdent leur âme en se liguant contre le FN, ils n'ont toujours pas compris qu'ils le renforcent !. Plus vous en ferez des pestiférés, plus les Frontistes passeront pour des victimes de la démocratie, non représentative. Regardons la vérité en face, que faut-il en penser des ces bégueules anti-FN qui, elles-mêmes, n'ont-elles pas louvoyé entre les partis extrêmes, les partis trotskistes, communistes, etc... ?
Confessionnal sur les bords du Lot
L'extrême droite n'est-elle pas présente à Bruxelles ?...

http://zen49.blogspot.com/
Courriel privé : fevrieralain@hotmail.fr

3 commentaires:

zen a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Anonyme a dit…

Qui se cache derrière la porte du confesseur et qui écoute à droite et à gauche ?

" Pourrait bien, la bête
Nous bouffer tout cru
En voyant nos têtes
A nous qui avons cru "
Extrait de
"C'est pas du pipeau" de (Renaud Séchan-Renaud Detressan-Thomas Noton)

Politique.net a dit…

Concours aux grandes écoles :

l'Elysée aurait autorisé des sessions de nuit pour les juifs pratiquants

«Le coup de l'Elysée contre la laïcité »
L'enquête de Mediapart est implacable : "Alors que le chef de l'Etat, relayé par son ministre de l'intérieur Claude Guéant, orchestre depuis des semaines une campagne de stigmatisation ciblant les immigrés d'origine arabe, l'affaire que révèle Mediapart met en évidence que la défense de la laïcité, souvent avancée pour justifier cette politique, n'est en réalité qu'un prétexte. A preuve, le chef de l'Etat n'a pas le moindre scrupule à violer, quand il le veut, le principe de la laïcité".

Lien à copier/coller :

http://feedproxy.google.com/~r/politique-net/~3/BOrEVCzUAog/2011041301-concours-session-speciale-pour-juifs.htmutm_source=feedburner&utm_medium=email