mercredi 14 mai 2008

OGM-Péripéties autour de la Constitution de la Vème République...



























Le Ministre du Budget du Gouvernement Balladur n'était autre que Nicolas Sarkozy en 1993 !.


Monsieur l'ancien 1er Ministre, Edouard Balladur, est le Président de l'actuel Comité de réflexion et de proposition sur la modernisation et le rééquilibrage des institutions de la Vème République. Le 16 juillet 1993, il disait déjà qu'il ne trouvait pas opportun d'engager une nouvelle réforme des institutions ?. "Son Gouvernement avait d'autres priorités : le redressement intérieur et extérieur de la France, la sauvegarde de la protection sociale, la sécurité ".


A croire que la situation actuelle, intérieure et extérieure de la France, serait meilleure qu'en 1993 pour décider de "moderniser" la constitution de 1958 ?. Difficile de comprendre notre Président Nicolas Sarkozy et notre ancien 1er ministre Edouard Balladur, je pense qu'Hervé de Charette à raison de dire tout haut ce que nombre de parlementaires pensent...


Si le débat sur les O.G.M. est saboté et, si il y a un passage en force du Gouvernement, à quoi servirait donc la mise en place d'une commission d'enquête sur des pressions des semanciers sur des sénateurs ?.
Hélàs, hier, 14 mai, le 1er ministre François FILLON et la Commission majoritairement UMP n'ont pas tenu compte du vote négatif de l'Assemblée Nationale du 13 mai. Le projet de loi sur les O.G.M. va retourner devant les 2 Assemblées sans avoir été modifié ?. C'est ça la rupture "démocratique" du Président Sarkozy ?. Aucun débat démocratique sur les risques éventuels liés à la santé des français et, j'imagine que la nouvelle Constitution Française sera, elle aussi, imposée comme l'a été le Traité européen "simplifié" ?.


Le monopole des holdings grainetiers américains serait, à terme, une catrastrophe financière et écologique pour l'humanité toute entière. Parmi les nombreux inconvénients inhérents aux O.G.M., je m'inquiète pour la production de nos propres semences et donc, de la dépendance directe avec les Etats-Unis pour notre approvisionnement.


Des précieuses informations collectées sur le blog FRANCE 3 méritent bien un merci.

14 commentaires:

un modem a dit…

Nous n'avons toujours pas d'explications concernant la disponibilité des fichiers (question du simple militant du 7 mai à 7:55 en réponse à l'article du 7 mai)!

merci aux toutous de zérault de nous répondre!

Pour une nouvelle politique municipale à Angers : Angers en Avant avec Jean Claude Antonini et ses colistiers du groupe majoritaire.

angevin modem a dit…

l'UMP et ses manoeuvres!

Pourquoi pas même si je suis farouchement contre en tant que véritable MODEM. Mais ce qui me désole le plus en local, c'est de voir que notre modem est devenu le vassal de l'UMP Béchu et tout cela à cause de l'ambition personnelle de gérault!
Qu'a-t-il encore négocié avec l'UMP pour les futures échéances électorales? Nous ne sommes pas avec cet individu au bout de nos surprises.
Gérault n'a pas l'envergure d'un leader politique et pour preuve sur le C.O. hier, béchu se présente bien SEUL super leader de l'opposition.
Normal gérault n'est plus crédible au regard de ses actions et manoeuvres.
Pour revenir sur l'article du co, et bien rien de vraiment intéressant dans les propos de béchu, je trouve même nul.
Il veut montrer qu'il existe toujours c'est le problème psychologique des petits (ex nicolas son père spirituel) car ses interventions au conseil municipal sont à l'image de cet article assez nulles, il a donc esquivé le bilan des deux premiers mois de son action municipale en prétextant l'absence de ses deux valets (moreau et gérault). Il est vrai que son bilan se résume à: je veux une place devant, je veux deux groupes, je veux dépenser de l'argent inutilement, je change l'ordre des places sans autorisation et.... donc pas de quoi s'en vanter dans la presse.

ouf Angers...

cordialement

zen a dit…

En page 8 du Courrier de l'Ouest du 14 mai, j'ai eu le plaisir de lire les vicissitudes de doute et de croyance en politique du Président du Conseil Général, Christophe Béchu.
Après avoir attendu 2 mois avant de livrer sa première interview publique, je le crois sincère quand il dit qu'il s'est retiré volontairement du groupe d'opposition du Conseil de l'Agglo d'Angers Loire Métropole au motif de ne pas se retrouver à sièger avec une trentaine de maire " dans une configuration assez particulière " pour un président de Conseil Général.
Il m'est difficile de ne pas croire à l'analyse de sa défaite lorsqu'il dit : "... on a pas été présent à tel endroit. Untel sur la liste nous a coûté des voix, la présence d'un autre aurait pu en rapporter. Trop de distance ou pas assez avec mon parti UMP...".
On apprend aussi son emploi du temps durant sa campagne municipale qui s'est étalée de début septembre 2007 au 16 mars 2008, un seul week-end et 3 jours de vacances !.
Je n'aurais qu'une seule question à poser au candidat Christophe Béchu : pourquoi avez-vous créé 2 groupes d'opposition alors que vos 14 élus d'opposition figuraient sur la même liste ?.

Angers serait-il un cas unique en France ?. Pourquoi 2 postes d'attachés municipaux salariés- étudiants ont-ils été créés et pourquoi sont-ils issus de l'UDF-MoDem ?.
L'UMP serait-il en berne à la Mairie d'Angers ou il ne veut pas apparaître comme le gaspilleur des finances publiques ?. Plus vicieux de la part de l'UMP serait d'avoir mis 2 soit disant MoDem pour mieux déstabiliser les élus GDA qui sont, pour moi et bien d'autres, les vrais MoDem ?.

Affaire à suivre...

Alain Février

anonyme a dit…

Faut-il accorder crédit à l'annonce chiffrée de la gardienne de Bercy, madame la Ministre Christine Lagarde, sur la progression hypothétique de croissance de + 0,1 % ?. Si j'ai bonne mémoire, elle s'est régulièrement plantée depuis son arrivée aux finances. Considérant le nombre impressionnant d'avocats dans le milieu gouvernemental et parlementaire, y-aurait-t-il une cause aux effets d'annonces ou de manches ?.

MBK a dit…

J'écoute Arlette Chabot qui questionne l'essouflé du gouvernement.

Moi qui croyait que ce Bernard Kouchner était un homme de caractère, je me suis trompé.
Et dire que personne à l'UMP n'avait pas les capacités de remplir les fonctions occupées par Bernard Kouchner ?.
Comme il le dit si bien entre deux soupir, vous savez madame, vous comprenez madame, je vous le dis madame, ma fonction de ministre des affaires étrangères m'oblige à accepter de m'être mes convictions dans ma poche... !.
Un PS qui se reconvertit en un Pour Soi, peu importe les valeurs de Partage et de Solidarité oubliées par le parti de l'UMP et le Président Sarkozy.
La décadence de la France dans les propos de B. K. me met mal à l'aise.

un simple militant a dit…

Suite à "mon coup de gueule" publié le 7 mai à 7:55, je tiens à remercier les modems et autres anonymes qui ont rélayé mon message durant ces derniers jours et plus particulièrement "un modem" du 14 mai à 16.02 qui insiste pour avoir également des explications concernant la disponibilité des fichiers.
Il est vrai qu'à ce jour aucune réponse de la part des responsables de la rue st maurille même de façon anonyme (c'est pourtant plus facile)
Si je reste anonyme, c'est tout simplement un manque de confiance vis à vis des responsables actuels de notre modem local. J'attends de leur part un signe fort, cependant j'ai l'impression que maintenant tout est en place pour eux donc plus d'effort de communication et d'explication.
je suis trés triste de cette situation et assez découragé, mais ce qui me rassure, je ne suis pas seul dans ce cas.
Je transmets avec son accord mes coordonnées au propriétaire du blog et ceux qui veulent me contacter et bien envoyer un courriel à zen, il fera le lien.
Je tiens à le remercier pour cette médiation

cordialement

modem a dit…

Ah les fichiers, l'arlésienne est passée par Nîmes...., demain sera le congrès fondateur du N.C. a dit Maurice Leroy sur Canal. Il a ajouté : "...quand l'Etat dit aux collectivités locales qu'il va prendre en charge les frais de garderie les jours de grève, celles-ci n'ont pas confiance et elles savent qu'au bout du compte, c'est le contribuable local qui paiera...le financement est important pour donner les moyens aux communes de payer les personnes compétentes...".
Combien d'élus ou d'adhérents UDF-MoDem du Maine-et-Loire vont faire le déplacement à Nîmes ?. Quelqu'un m'a dit qu'il en connaissait quelques un(e)s !.

un modem a dit…

Je sais que laurent zérault est du voyage avec le petit prof refoulé de latin du collège chevreul, il prend son numérique pour faire des photos à la sauvette comme d'hab!

Pour une nouvelle politique municipale à Angers : Angers en Avant avec Jean Claude Antonini et ses colistiers du groupe majoritaire.

angevin contribuable a dit…

Au fait, les deux attachés des deux groupes mixtes ump/modem y vont aussi, car ayant trés peu de travail à la mairie, ils y vont pour prendre des notes.

un Centre droit a dit…

N.C. Un financement disproportionné comme le train de vie de l'Elysée...

On appelle ça exister politiquement et démocratiquement à la française ?. Pire que pour le financement des retraites, le slogan du Nouveau Centre c'est 2 adhérents = 1 élu ou 1 élu = 2 adhérents !.

Le Nouveau Centre c'est 3000 élus pour 7000 adhérents selon les propos de Maurice Leroy ?.
Un bel exemple de représentativité française à la mode sarkozienne qui a vu ce parti godillot voté à l'unisson avec la majorité. Ce parti a osé dénoncer les 400 niches fiscales qui coûtent 50 milliards d'€uros par an à l'Etat, mais il n'a pas été suivi par le gouvernement Fillon ?.

C'est dommage de se priver de 10 milliards d'€uros par an car, d'après Maurice Leroy, c'était le moyen d' assurer le financement de la réduction de la dette de la France à hauteur de 5 milliards par an et de consacrer les 5 autres milliards aux retraites ?.
Ajoutons qu'il y aura un candidat Nouveau centre en 2012 à l'élection présidentielle ?.

Et nous pauvres contribuables nous sommes des spectateurs bien silencieux pour le moment. Mais, un jour ou l'autre, l'exaspération du peuple viendra secouer le laisser-aller de nos dirigeants qui vivent dans un autre monde.

professeur de collège a dit…

Je connais bien le dénommé P.J., celui que vous qualifiez sur ce blog de petit prof de latin d'un collège du centre ville. C'est un soutien inconditionnel de l'UMP Christophe Béchu. Bien que n'ayant aucune fonction élective ou représentative, il revêt l'habit de procureur en jouant le rabat-joie à la Mairie d'Angers. Un avant goût pour son prochain rôle de "fou du roi" dans son bahut à la prochaine rentrée scolaire. Il est vrai que cet établissement pourrait être la "sacristie" ou l' annexe de l'opposition municipale.
Un prof bien informé

Parisien informé a dit…

C'était cousu de fil blanc le stratagème de la liste municipale angevine conduite par l'UDF Gérault et l'UMP Béchu...En débauchant le gauchiste Carré et la centriste Moreau avec l'appui de l'ancien maire Monnier, ce tandem comptait bien l'emporter en trompant l'électorat angevin.
L'électorat angevin ne sait pas laisser prendre et il a eu raison. Il suffit de constater le manque d'éthique politique de Carré qui n'a pas eu le courage de venir sièger au Conseil Municipal et, voilà que Michèle Moreau annonce son futur départ de l'opposition ?.

D'autre part, je souris aux critiques du nouveau leader de l'opposition, Christophe Béchu à l'encontre de la nouvelle municipalité.

Bien entendu, dans son Conseil Général, dans les collèges du Maine-et-Loire, dans les communes UMP, à Avrillé..., tout est rose...aucune mutation, aucun poste réservé, aucun appui ni piston..., je pourrais ajouter, la ventilation et l'attribution des subventions, les aides accordées dans le départements en oubliant la ville d'Angers..." Vous trouvez ça normal" dirait l'UMP ?.

Que dire du lobbysme mené par L. Gérault auprès de François Bayrou. Je suis bien placé pour le voir de plus en plus dans l'entourage de françois Bayrou. J'espère que ce monsieur n'est pas un sous-marin de l'UDF ou de l'UMP ?.

Un parisien très informé

Anonyme a dit…

Une nantaise

On ne se fait pas d'illusion sur le corpus idéologique de votre hérault de la main mise sur un parti, seul Bayrou en aurait ? - et encore ? -, certains l'ont vu à l'oeuvre à Paris, s'imposant toujours et encore... mais impose-t-on d'être aimé ?!, il s'impose physiquement, il envahit, il tente de convaincre, mais comment conviancre un groupe d'iopposition qui se divise en deux, comment convaincre sur une idélogie conservatrice ?

Autre chose, il est proprement scandaleux que l'ancien responsable des jeunes UDF qui a écrit des infamies pendant la campagne électorale arrivées jusqu'à nous soit embauché par Béchu-Gérault pour être attaché de groupe. La démocratie a des limites.

Peut-être bien que tout est clair, comme le vote OGM des sénateurs de l'union centriste - arthuis gaudin mercier - vote un texte absolument indéfendable, nous sommes en plein conservatisme. Vive le Modem. Et qu'il advienne à Angers aussi. Bon courage en tous les cas.

Ah, Jean Lassalle parlait d'un convoi ?...

Petite Lu

zen49 a dit…

Invité de J.P. Elkabbach sur europe 1, le Député Européen qui représente l'électorat du littoral Atlantique, Philippe Morillon a été un piètre défenseur des marins pêcheurs et de la pêche en général.

Pendant que nos pêcheurs crèvent à petits feux, sa réponse à ce drame est : de prendre du recul, une réflexion sur l'utilisation de la ressource, d'accord avec le plan de Michel Barnier qui n'est toujours pas accepté par la commission européenne de la pêche...
le bouquet final étant : "... nous ( le Général Ph. Morillon et ?. ) les soutenons dans leur tentative de s'en sortir mais pas dans cette action !..."
Comme dirait, François Goulard, ce matin dans la matinale de canal+, " ce ne sont pas quelques annonces qui règleront les problèmes ". C'est passer des engagements aux réalisations. "Sarko tu nous a menti à Le Guilvinec " disent les marins...
J'ajoute que, dans l'état actuel, François Goulard et d'autres parlementaires UMP voteraient contre la réforme de la constitution française ; que va faire le PS, donner davantage de pouvoir au Président comme il s'apprête à le faire avec les O.G.M. en essayant de sauver la face en proposant un référendum qui n'a aucune chance d'être retenu ?.

Pas encore la chienlit dans le pays mais l'activisme présidentiel étouffe le débat démocratique. Ce qui entraîne déjà une grave crise de confiance dans la gouvernance de la France. Les conséquences imprévisibles de la casse sociale, l'appauvrissement de la population, la multiplication des emplois précaires, la modélisation à l'excès sur notre voisin allemand ...conduisent notre pays à des agitations de plus en plus fréquentes et difficilement contrôlables.

L'Allemagne dispose d'une économie florissante et ses caisses sont pleines. Après la mise en place de ses réformes, qui ont inspiré l'Elysée et J. Attali, cela n'empêche pas ce pays d' avoir 13% de personnes qui vivent en dessous du seuil de pauvreté et 13 autres % qui sont en passe de connaître le même sort, soit plus d'un allemand sur quatre qui vit dans la misère !. L'ampleur du phénomène travailleurs pauvres en Allemagne se chiffre à 30 % des salariés allemands !.

Il ya 15 ans, le Président de la commission de la réforme de la constitution de la Vème République, Edouard BALLADUR disait:
"... qu'il ne me paraissait pas opportun de nous engager dans une nouvelle réforme des institutions. Le Gouvernement a d'autres priorités : le redressement intérieur et extérieur de la France, la sauvegarde de la protection sociale, la sécurité...".
Pourquoi donner encore plus de pouvoir à un Président de la République qui décide de tout, qui ne s'interdit rien, qui se moque de l'avis des parlementaires...?.
zen49