mercredi 5 novembre 2014

Quand on ne sait plus quoi dire, qu'on ne sait plus quoi faire, on crée la polémique. Haro sur le FN, on exploite le racisme...!



Ne pouvant plus accéder à mon compte tweeter, vous n'éprouverez aucune gêne à publier ce message sur votre compte facebook, Google ou tweeter et, même dans un blog. Faire circuler l'information en toute liberté, en France, c'est devenu un luxe... :


Pays des droits de l'homme, pays de l'injustice,
Les Français méprisés dans leur propre région,
C'est l'Europe qui dirige et la France s'exécute.
Les vérités dérangent la police, la justice.
L'ambition du pouvoir n'est qu'une soumission
Aux trusts du CAC 40, à présent ils exultent.
L'impôt, la TVA, les nombreux prélèvements,
La solidarité, les contribuables paieront !.
Délocalise l'emploi, les contrôles sur le WEB,
La parole est filtrée et tous vos arguments,
Islam, juifs ou arabes, de la prohibiton,
Vous êtes tous fliqués par agence du Maghreb !.
Modérateurs publics, ils coûteraient trop chers.
Alors l'Etat Français, patriote ingénieux,
Il délègue ses pouvoirs sur toute la blogosphère
De censurer Pierre, Paul, pour propos fallacieux.

Associations, médias entretiennent ce climat,
A l'affût de chaque mot, d'une parole dérangeante,
S'exhibent sans vergogne et montrent qu'ils sont là.
Ils ont menti au peuple, position affligeante
Qui ne les tracasse guère, ils se sentent supérieurs,
N'ont pas pour leur bon sens, qualité oubliée,
Mais par leur privilège de susciter des peurs,
Se poser en victimes de critiques acérées.

Une France harcelée par des sondages truqués,
Des Français chahutés par la gent médiatique,
Journalistes, politiques, égo démesuré,
Des manipulateurs de l'opinion publique
Qui veulent, tous, conserver leur petit pré carré.
Leur cheval de bataille, c'est la monnaie unique.
Un poison pour le peuple, un mensonge éhonté,
Sur le pouvoir d'achat, le peuple est très critique.

Ces gens vous ont mené au grand recul social,
Chaque jour que dieu fait, une taxe apparaît.
Une entreprise se meurt, c'est la casse sociale
Un chômage qui s'accroît, une véritable plaie,
Un drame familial pour des familles entières.
C'est ce manque d'argent, vision de l'entourage.
Leur vie a basculé, leur destin, la misère
Et le resto du coeur, si l'on en croît l'adage.

 
Jeudi 6 novembre 2014, vous n'êtes pas obligé de zyeuter la télé !
...http://zen49.blogspot.fr/2014/11/a-part-son-mariage-gay-qui-seme-le.html


Google, Facebook

1 commentaire:

Anonyme a dit…

« Les détenus néerlandais devront payer leurs séjours en prison »
«Le ministre de la justice néerlandais a rendu publique lundi une loi condamnant les détenus et leur famille à verser à l’Etat 16 euros par jour passé dans leur cellule. »
http://www.rts.ch/info/monde/5527361-les-detenus-neerlandais-devront-payer-leurs-sejours-en-prison.html